Agression d’une aide-soignante : un an de prison ferme

Un homme de 42 ans, ivre, avait agressé le 8 mai une auxiliaire puéricultrice aux urgences pédiatriques de l'hôpital Lenval de Nice. La victime souffre d'une fracture du nez. L'homme écope de dix-huit mois de prison dont six avec sursis, relate le quotidien Nice Matin.

Agression d'une aide-soignante : un an de prison fermeLe procureur de la République a requis, en correctionnelle, huit mois de prison ferme. Le tribunal correctionnel a condamné le 09 juin ce repris de justice à 18 mois de prison dont 6 mois avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve.

La peine est assortie d'une interdiction de paraître à Lenval.

L'agresseur s'était énervé alors qu'il avait dans les bras la fillette, petite Algérienne de 3 ans en crise d'épilepsie.

Il reprochait à l'hôpital de ne pas vouloir la prendre en charge.

(Source Nice Matin)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Agression d’une aide-soignante : un an de prison ferme”

  1. Laurent ngandu beya dit :

    On doit nécessairement assurer la sécurité des infirmiers c’est les même cas ici chez nous en RDcongo

  2. Moi je suis en formation As à la croix rouge mais ces personnes agressives comprennent pas que nous sommes là pour prendre soin des personnes .C’est déjà un bon début la prison ferme

  3. C’est un début, enfin de la prison pour “nos agresseurs”.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
258 rq / 1,634 sec