Une convention pour le développement de l’HAD Hospitalisation à Domicile en Ehpad

Dans le cadre des Salons Santé Autonomie, neuf fédérations (1) représentant les établissements d’HAD Hospitalisation à Domicile ou les Ehpad ont signé, une convention de partenariat pour le développement de l’hospitalisation à domicile (HAD) au sein des Ehpad

Une convention pour le développement de l'HAD Hospitalisation à Domicile en EhpadCe partenariat s’appuie notamment sur une enquête commune menée au cours du premier semestre 2015 auprès de ces établissements et services.

L’intervention des établissements d’HAD en EHPAD, autorisée depuis 2007, est en forte croissance depuis ces cinq dernières années. Elle a en effet été multipliée par trois entre 2009 et 2013 et représente désormais plus de 200 000 journées d’HAD par an (plus de 4 % des journées d'HAD).

Cependant, d’une région à une autre, une forte variabilité du pourcentage des journées d’HAD réalisées en EHPAD peut être observée, allant de 0% en Guyane ou en Martinique  à plus de 12% en région PACA. Le Centre et le Languedoc-Roussillon ont également développé cette pratique (8 % des journées de HAD en Ehpad) alors qu'elle est moins développée en Rhône-Alpes (2,8 %), dans la région Ile-de-France (2,2 %) ou en Picardie (1,9 %).

Cette variabilité est encore plus forte entre les établissements, suggérant l’existence d’un potentiel de développement de ce mode d’intervention au bénéfice des résidents et des équipes des EHPAD.

Selon l'enquête, Les principales prises en charge concernent le pansements complexes et soins spécifiques, les soins palliatifs, les traitement intraveineux et la prise en charge de la douleur.

Une réduction des hospitalisations

Les professionnels estiment que le recours à l’HAD permet: une réduction du nombre d’hospitalisation et des durées d’hospitalisation, une amélioration de la qualité de vie des résidents et de leur prise en charge des résidents. Elle permet également d'éviter le décès en établissement de santé avec hébergement en cas de prise en charge en soins palliatifs. Enfin, elle encourage l'instauration d’une nouvelle dynamique au sein des équipes en EHPAD.

 Les fédérations ont souhaité s’engager dans un partenariat en vue de :

-Renforcer la connaissance mutuelle des acteurs impliqués ;

-Créer une dynamique nationale diffusable à l’échelon régional auprès de leurs adhérents pour les inciter au développement de cette possibilité d’intervention ;

-Accompagner les professionnels des services d’HAD et des EHPAD dans leurs démarches de coopération.

Au-delà de la signature de la convention, les fédérations vont engager des travaux communs afin de diffuser les bonnes pratiques professionnelles identifiées lors de l’enquête, d’élaborer des documents de communication et des outils pratiques à l’attention des professionnels, d’organiser au sein de leurs réseaux professionnels des actions de sensibilisation, de promotion et de communication sur l’intervention de l’HAD en EHPAD.

Elles envisagent enfin de promouvoir le développement d’actions de formation destinées aux professionnels d’HAD et d’EHPAD, pour encourager ce type de coopération.

(1) Les signataires de la convention pour le développement de l’HAD en EHPAD : la Fédération des Etablissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP), la Fédération Française des Associations de Médecins Coordonnateurs en EHPAD (FFAMCO-EHPAD), la Fédération Hospitalière de France (FHF), la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP), la Fédération Nationale des Associations de Directeurs d’Etablissements et services pour Personnes Agées (FNADEPA), la Fédération Nationale des Etablissements d’hospitalisation à domicile (FNEHAD), le Groupement Hospitalier de la Mutualité Française (GHMF), Générations Mutualistes et le Syndicat National des Etablissements et des Résidences pour Personnes Agées (SYNERPA).

Cyrienne Clerc

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

41 réponses pour “Une convention pour le développement de l’HAD Hospitalisation à Domicile en Ehpad”

  1. Je suis en Had et si vous connaissez des idel qui ce déplace à 3h du matin j’aimerais que vous partagiez. Lol. En revanche on travail avec des idel que l’on rémunère et qui semble pas ce plaindre. Si on vous écoute on pique le travail des idel, il faut pas oublier que beaucoup de patient sont relayés après les had à des idel et la personne ne dit qu’on donne du travail. Bref un conflit inutile au sein d’une profession qui aurait besoin d’union et pas de personne aigrie

  2. Ce n’est pas la meme chose dans tous les ehoad heureusement l’had permet davoir un seul interlocuteur pour le materiel necessaire davoir un suivit avec des medecins specialisés qui suivent levolution des pansement ce qui n’est pas forcement le cas du med traitant … et aucune ide ne vien faire notre boulot apres c vrai que certain acte had sont abusé … mais quand on boss en ehpad dans une petite ville loin de ne serai ce qu’un CH eh b1 on est bien content de les trouver pour nous fournir

  3. Heu les ide en ehoad eh bien elle bosse lol mais l’HAD nous sert a nous fournir du materiel dont nous ne disposons pas en ville les soins nous les faisons nous meme !!!!

  4. Paskal Val dit :

    Je suis Idel et j’intervient chez mes patients de jour comme de nuit en fonction des soins et de la prise en charge. L’HAD ne nous sert pas à grand chose ici…

  5. Steph Vasco dit :

    Il y a moins cher que l’had une bonne collaboration prestataire < --> IDEL et IDE du service.
    Moins coûteux pour la sécurité sociale et aussi sécurisant.
    Une équipe d’EHPAD qui est reste en première ligne vis à vis du patient.
    Une IDEL en soutien physique et un prestataire qui fournit le matériel adapté.

  6. Dans mon eh pas où je suis ide l HAD sert au soutien logistique pour la prise en charge de la douleur pour avoir des produits que l on n à pas en pharmacie de ville ex Meopa ou pour un kt péri nerveux quant aux soins c est nous qui les géront. ..

  7. Je bosse en Had et on bosse avec les IDEL on leur apporte tous le matériel dont elles ont besoin et on intervient au domicile des patients en moyenne deux fois par semaine le reste du temps c’est elle qui intervienne. Pour certain patient on intervient uniquement pour des pansements de VAC et rien dautres… ells font tous les autres soins qui doivent etre fait. On pique pas le boulot. Et Notre astreinte c’est 24h sur 24 et on se déplace jour et nuit en cas de besoin….

  8. Loyz Noizet dit :

    Je ne comprends pas cette guerre entre HAD et IDEL. Chez nous les IDEL qui bossent avec l’HAD sont bien contentes d’être payées à 100% pour tous les soins qu’elles effectuent, elles ont un soutien matériel, médical…

  9. Caroll Boff dit :

    Il faut pas ameliorer il faut les exterminer!!!!

  10. Aurelie Riva dit :

    Franchement c est quoi ce délire.je travail en EHPAD et suis infirmière. Qd ta chef décidé de faire appel. A l Had tu te demande a quoi tu sert. Surtout que la plupart du temps on refaisait pansement et toilette de la journée .infirmière en EHPAD vrzailent prise pour des connes. Il devrait enlever les post d IDE en EHPAD et laisser que des as. Avec des idel si une inf. Sert a rien

  11. “Elle permet également d’éviter le décès en établissement de santé avec hébergement en cas de prise en charge en soins palliatifs. “” pourquoi ? Faut plus mourir en EHPAD ?

  12. en même temps ils sont moins au domicile qu’ils y restent

  13. ou des secrétaires …..trop facile de faire tout et n’importe quoi aux ide.

  14. la sécu donne assez de financement aux hepad c’est pour ça que les idel n’interviennent plus , alors l’had ???? elles ont cas embaucher des ide….

  15. Yen a un qui se marre beaucoup apparemment -_-

  16. Vu le prix en ehpad je ne vois pas pourquoi on fait intervenir l had. C pas médicalisé l ehpad ?

  17. Paskal Val dit :

    Fallait laisser les Idels intervenir dans les maisons de retraite!

  18. oui pourquoi ne pas faire appel aux IDEL ,dispo 24h/24 et 365 jours /ans .Vraiment raz le bol de l’HAD qui coute un bras et nous pique notre boulot

  19. Pendant ce temps…on supprime des postes dans les structures…cherchez l erreur quand on voit le cout de l’HAD…..

  20. Floriane Rio dit :

    L’had intervient n’importe quand a n’importe quel heure a l différence des ide qui eux, on des horaires bien défini et se déplaceront pas en pleines nuit si besoin il y a…

  21. Faa Lblch dit :

    Et bien quand tu as un pansement qui dure 45 minutes à 1 heure tu es bien contente que l’HAD intervienne car au moindre problème tu n’as pas le temps de faire tes soins….

  22. euh hospitalisation a domicile en Etablissement pour peronnes agées dépendantes ? euh comment on fait ??????????????????? ils ne sont plus chez eux si ils sont en établissement ? !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
287 rq / 1,796 sec