[SALON INFIRMIER] Cathéter veineux centraux et périphériques : pour une meilleure pratique

Que ce soit en milieu hospitalier ou à domicile, les cathéters veineux centraux et périphériques  sont monnaie courante pour les infirmières. Pourtant, leur bonne utilisation pose parfois problème.

SALON INFIRMIER Cathéter veineux centraux et périphériques : pour une meilleure pratique« Les difficultés sont diverses et complexes. Pour les infirmiers libéraux, qui connaissent les recommandations de bonnes pratiques, il s’agit parfois d’un manque de moyens. En secteur hospitalier, les procédures de soins ne sont pas harmonisées et en règle générale le suivi et l’évaluation des pratiques ne sont pas systématiques. » analyse Christian Dupont, infirmier qui animera au salon les conférences relatives au cathétérisme.

Un besoin d’information

Les audits menés auprès des étudiants et des infirmières libérales et hospitalières montrent un besoin d’approfondir certains sujets qui seront traités à la lumière des dernières recommandations : antiseptiques, performances des aiguilles de Huber, modalités de rinçage des dispositifs implantés ou encore prévention des complications (obstruction, infection).

Les participants pourront aussi prendre connaissance des pratiques en vogue, pas aussi novatrices qu’ils pourraient le croire. « Certaines techniques comme le retrait par étirement des films adhésifs semi-perméables stériles sont découvertes par beaucoup de collègues. Or, elles datent des années 90. Le principe du PICC – cathéter veineux central installé en périphérie - , remonte aux années 80 » explique Christian Dupont

Au salon, deux conférences et un espace dédié à la manipulation et à la communication

En complément des conférences en session plénière, et pour la deuxième année, un espace dédié au cathétérisme s’établira pendant trois jours au salon. D’un côté une série de quiz, intitulée « Questions pour un veinard » mettra en compétition de façon ludique deux concurrents.

Valves bidirectionnelles, cathéters périphériques, chambres implantables, PICC ou encore antiseptiques seront les sujets du jeu. D’un autre côté, un espace dédié à la manipulation permettra aux soignants de pratiquer, puis d’être conseillés par des professionnels de santé ainsi que par des fabricants de dispositifs médicaux.

Malika Surbled

Participer aux conférences et ateliers pratiques : 

- Chambres à Cathéter Implantable : recommandations de bonnes pratiques en 2012.  mercredi 24 octobre

 De 15h45–16h45  Salle : PHENIX

- Cathéters centraux insérés par voie périphérique : Recommandations. Le 25 Octobre de 11h30 à 12h30, salle Lyra

- Ateliers pratiques sur le cathétérisme :  le 24, 25 et 26 Octobre, Salle n°1.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

22 réponses pour “[SALON INFIRMIER] Cathéter veineux centraux et périphériques : pour une meilleure pratique”

  1. […] [Salon infirmier] Cathéter veineux central périphérique : pour une meilleure pratique […]

  2. Audréna dit :

    mdr !! ahhhhh ok merci maintenant j’ai compris (je suis une IDE un peu blonde :p)

  3. Anonyme dit :

    Audréna: en fait, au lieu de tirer le tégaderme vers le haut,tu appuies dessus d’une main ( enfin un seul doigt, en fait, sur la largeur du pansement) et de l’autre main qui tient le bord du pansement tu tires en parallèle de la peau. DU coup, le tégaderme se décolle en même temps qu’il s’étire au max. Je ne sais pas si je suis claire…

  4. Audréna dit :

    J ai pas compris la technique lol kesako ?

  5. Jean-marie dit :

    moi je sais!!!!! tu vas devant un distributeur de billet(retrait) tu l’accroche a un tracteur ( etirement) tu vois la suite? bisous leila

  6. Boussad dit :

    tres important cest une voie dabbord durgence qui mis le pronostic vital du patient en danger sil nesrt pas mis a temps ex irct sous dialyse periodique

  7. Veronique dit :

    à noter que le tégaderm se déchire apparemment au lieu de se décoller quand on a fait une aseptie à la béta avant de le poser. C pénible : à chaque fois que je montre la technique pour un KT, paf, ça se déchire! Par contre, pour les pansements, c nickel.

  8. Bénédicte dit :

    effectivement, j’utilise tous les jours cette technique en pédiatrie!

  9. Béatrice dit :

    en rèanimation on enlève aussi les tegaderm par ètirement sans problème mais le sujet fait dèbat avec les plus jeune qui propose 1 technique en porte_feuille avec 2 tegaderm pour èviter les dècollement frèquents entre 2 rèfection : je trouve le geste dèlicat il consomme du matèriel et pour l’enlever c’est dangereux tellement la colle se met entre les petites lumieres des voies double ou triple au point de risquer de les arracher. On a bcp de mal à les convaincre de faire simple et efficace

  10. Chantal dit :

    Merci pour cette technique….j’apprends tous les jours!

  11. Laetitia dit :

    Le retrait est facile et indolore en raison de
    l’extrême souplesse du pansement : étirement
    progressif du film parallèlement à la peau!!

  12. Celine dit :

    la technique par étirement est aussi super chez les personnes âgées à la peau très très fragile

  13. Anonyme dit :

    Youhou ! J’espère m’être abonnée à temps pour recevoir MON Actusoins. ( et puis je vais essayer de rester humble par la suite…mais je ne promets rien.)

  14. Anonyme dit :

    Des idées d’IDE Au fait, vous êtes dans le prochain numéro d’ActuSoins Magazine 🙂

  15. Stéphanie dit :

    il suffit d’étirer à plat le tégaderm et non l’enlever directement tu décole petit à petit le tégarderm à plat donc tu ne l’arrache pas et tu ne tire pas les poils lol

  16. Marianne dit :

    le retrait par étirement : prendre le tégaderm , opsite ou autre des 2 côtés les + étroits , et tirer à plat en opposition pour les décoller de façon à ce qu’il se soulève uniformément en parallèle à la peau

  17. Anonyme dit :

    L’année prochaine je m’organise pour pouvoir être sur Paris au moment su salon ! L’étirement du tégaderm je commence à savoir pratiquer. ” Allez des Idées d’Ide, maintenant que je t’ai montré comment poser un cathéter, tu vas enlever l’ancien…” Ah ! la place du stagiaire et les taches ingrates !

  18. Marine dit :

    La technique par étirement, ça se fait sur les pansements extensibles comme le tegaderm, il fait tirer le pansement en restant le plus proche possible de la peau. Ça étire la colle et ça fait moins mal. Très efficace pour les enfants !

  19. Isabelle dit :

    le retrait du tegaderm par etirement se fait en tirant doucement a l’horizontal, c’est une pratique bcp utilisée en pediatrie et nettement moins desagréable

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
258 rq / 1,580 sec