Bientôt la fin de l’exclusion des homosexuels du don du sang ?

| 1 642 vues | | mots clefs : , , 40 réactions

La mise à l'écart du don du sang des hommes qui indiquent être homosexuels est une "discrimination", a jugé mercredi sur Europe 1 le Défenseur des droits, Dominique Baudis.

Bientôt la fin de l'exclusion des homosexuels du don du sang ?"Quand une personne indique qu'elle est homosexuelle et que c'est un homme, systématiquement il est écarté du don du sang", a regretté M. Baudis.

"Un homme homosexuel qui prend toutes les précautions nécessaires, qui a une vie stable, voire qui est abstinent sur le plan sexuel, au nom de quoi serait-il exclu du don du sang? Là, on rentre dans la discrimination", a-t-il poursuivi.

"Comme beaucoup de pays européens l'ont déjà fait et comme la Cour européenne des de l'homme le recommande, on a demandé qu'il n'y ait pas une mise à l'écart systématique des homosexuels du don du sang", a ajouté le Défenseur des droits.

Le droit européen et Xavier Bertrand sur la même ligne ?

Dans une réponse écrite à des députés, le commissaire européen à la Santé John Dalli rappelle en effet que le droit européen interdit toute discrimination liée à l'orientation sexuelle, et fait le distinguo entre "comportement à risque" et "orientation sexuelle"


Sur le plateau de France 3 le 4 décembre dernier, le ministre de la Santé Xavier Bertrand s'était prononcé contre cette interdiction :  «Ma position est claire, ça a toujours été la même depuis plusieurs années. Je ne suis pas d’accord avec cette interdiction faite parce que je ne veux pas que l’on parle de population à risques, comportements à risques, oui»

La majorité des pays de l'UE exclut les homosexuels masculins du don. Les autorités sanitaires britanniques autorisent depuis le 7 novembre les homosexuels à donner leur sang, à condition d'avoir observé un an d'abstinence sexuelle.

Pour aller plus loin :

Réponse de la commission européenne à une question sur l'accès au don des homosexuels masculins (en anglais)

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

40 réponses pour “Bientôt la fin de l’exclusion des homosexuels du don du sang ?”

  1. yann frat dit :

    Vieux débat…
    Alors juste ma pierre à l’édifice: Quand l’épidémiologie (forcement scientifique et irréfutable) donne des chiffres comme 18% des homosexuel contaminé et 0.1% des hétéros je me demande juste comment et ou ils ont recruté les populations.

    Dans la série des bonnes blagues scientifiques nous avons connu une enquête scientifique sur les homo qui s’était faite à la sortie des “lieux de convivialité gay de paris” (en clair dans le marais… qui est bien sûr absolument représentatif des gays, tout comme la sortie du parc des princes sur un om / psg est représentatif de l’intelligence moyenne des hétéros). Autre blague, bizarrement dans des études en Afrique étonnamment la contamination homosexuelle est quasiment nulle… Dingue non? Soit ces gays sont plus informés que la moyenne, soit la pression sociale est tellement forte que personne ne se déclare gay…

    D’autre part et pour enfoncer encore une porte scientifique, j’aimerais qu’on m’explique un jour quelle “pratique sexuelle” est strictement homosexuelle et jamais hétérosexuelle…. Je vous laisse réfléchir… Mais en gros pour moi si la sodomie est une critère suffisant pour écarter les hommes homosexuels, un bon nombre de femmes hétérosexuelles, que je sache, devraient l’être aussi… Non?

    Cordialement

    yf

  2. eusèbe dit :

    C’est mon cas, récusé dans le milieu des années 90 après plus d’une vingtaine de dons, car transfusé en 1979 suite à un AVP ; l’explication que l’on m’a donnée à l’époque fut, qu’avec la transfusion reçue, on avait pu me transmettre un organisme inconnu, et que je pouvais en être porteur sain et potentiellement apte à le propager. Je précise que tous mes dons n’ont jamais posé de problème. Voilà, c’est comme ça, principe de précaution. Mais si j’étais de nouveau apte, et bien, je retournerai donner mon sang.

  3. Coralie dit :

    aprés on ce plaint que ya pas assez de donneur pas etonnant pff

  4. Coralie dit :

    moi méme si je voudrais j ai méme pas le droit de donner mon sang c est pas juste

  5. audréna dit :

    et d’ailleurs : pourquoi les personnes qui ont étés transfusés même il y a 20 ans ne peuvent plus JAMAIS donner leur sang ???

  6. Lolo dit :

    Mais ce que vous ne dites pas c’est que les MST sont AUTANT transmissibles chez les hétérosexuel que chez les homosexuels…!!!!!!! D’autre part, il me semblait que le sang était DE TOUTE FAÇON vérifié après prélèvement?!???? C’est juste un problème éthique ..

  7. Dègna dit :

    Il serait temps! D’autant que les homosexuels sont certainement les plus informés et les plus réceptifs aux messages de santé publique sur les maladies sexuellement transmissibles. Certains homosexuels ou hétérosexuels d’ailleurs, conscients de leur pratique à risque, se font dépister régulièrement. Tandis que d’autres se sentent à tort à l’abri. C’est une question de prise de conscience de la pratique sexuelle de chacun. Quant au un an d’abstinence, je voudrait bien vous y voit vous, “messieurs les penseurs de l’Haute Autorité de Santé”! Un pas en avant, un pas en arrière… “Nous avons besoin de sang, à condition que vous vous y donniez corps et âme!” …

  8. I.T dit :

    Christelle, la période muette n’est pas de 10 jours , mais peut aller jusqu’à 1 an , avant que la personne soit séro positive , d’où le danger ! pas encore détectable dans le sang, mais le virus peut être inoculé via la transfusion à une personne saine .D’où , la décision actuelle de transfuser , que si c’est vraiment indispensable !

    • sandrillon dit :

      Euh il me semble que les tests sont fiables à 6 semaines(où as tu trouvé ce délai d’un an ???je suis septique..)La recherche de l’Ag p24 est faite sur les tests en France actuellement et on sait que lors d’une contamination cet Ag est détectable à partir du 10è jour.On a donc les moyens de dépister une séropositivité même précoce, et donc il est normal que les homos puissent enfin donner leur sg par contre le critère des un an d’abstinence est honteux….ségrégation pure et simple…

  9. Christelle dit :

    Je ne pense pas que le fait de ne pas pouvoir donner leur sang soit du racisme envers les personnes homosexuells masculines, car:”L’arrêté est une transposition d’une directive européenne dans le droit français stipulant notamment que les personnes à haut risque d’exposition de contamination par le sang sont contre-indiquées de façon permanente” dans le don de sang explique le docteur Bruno Danic, directeur adjoint de l’Etablissement Français du Sang de Bretagne. “Chaque pays le traduit selon ses propres données épidémiologiques”. Or en France, entre 12 et 18% des homosexuels masculins seraient contaminés par le VIH, contre 0,1% des hétérosexuels, selon les experts.Le sang donné est analysé pour détecter des maladies telles que l’hépathite B ou C, le paludisme ou le VIH. “Mais tous les tests ne sont pas possibles. On recherche les maladies les plus graves et les plus fréquemment transmissibles par le sang” a souligné le Docteur Danic. Or, on connait l’existence”d’une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et donc devient détectable”. Une dizaine de jours pendant lesquels on ne peut détecter le VIH dans le sang donné à l’ESF.Or, “par transfusion, le risque de contamination par le VIH est de 100%” rappelle le Docteur Danic. Et il y a plus de risques chez les donneus homosexuels mâles de part leur pratiques sexuelles…”Ce n’est pas de la discrimation car c’est une mesure de santé publique pour la sécurité transfusionnelle” affirme le Docteur Danic. “Le VIH est une maladie dont on peut être porteur sans signes. On demande donc aux personnes ayant un risque d’avoir été exposées de ne pas donner. Il faut donner pour rendre service aux malades”.
    D’autres personnes sont également exclues du don du sang, notamment celles ayant séjourné plus d’un an cumulé dans les îles britanniques entre 1980 et 1996, et celles ayant été transfusées. Toutefois, la mesure d’exclusion des homosexuels n’est pas définitive. L’arrêté est en effet revu tous les ans par les experts, selon les nouvelles données épidémiologiques.

  10. Sabrina dit :

    je ne comprend pas qu’il y est encore des pensées encore harcaïque a ce sujet etre homosexuel n’est pas une maladie le sang et rouge peu importe la couleur la religion ou la sexualité faut savoir evoluer avec son temps

  11. Virginie dit :

    Sang d’homo, sang d’hétéro, sang de trans, de bi, de prostitué(e), quelle différence?? Le don est un cadeau du coeur quelque soit la personne qui donne…. Arrêtons de se voiler la face….soyons tolérants…mon gosse fait une hémorragie, j’me fous de savoir si c’est un gay ou une lesbienne qui a donné pourvu qu’il puisse recevoir une poche compatible!!!

    • Paulette dit :

      Je réponds en temps que professionnelle. Que diriez vous si votre enfant est contaminé après? Il fallait faire attention en amont. C’est ce qui se fait. Pour répondre à tous, les homosexuels ne sont pas exclus, seuls les hommes ayant des rapports avec les hommes. Mais Il n’y a pas qu’eux. D’autres sont exclus comme ceux ayant eu un cancer (dont je fais partie) et pourtant on n’a pas prouvé que c’était contaminant… Alors discrimination? Non principe de précaution. Le tri est bien fait par un mode de vie Le célibataires sont un doute pour un prélèvement. Il faut voir le problème des 2 côtés. Et pour prélever tout le monde en s’assurant de non contamination il faudrait pouvoir stocker des volumes énormes donc achats de machines, examens supplémentaires… d’où un coût augmenté et pas qu’un peu. Serait-on prêts à payer pour ça? Surtout en sachant le problème financier de l’assurance maladie) De plus certains produits sanguins doivent être consommés rapidement et ne permettent pas une sécurisation des produits avec longue conservation. Il me semble plus raisonnable de faire un tri plus strict en amont. J’en suis exclue et le regrette car je donnerai volontier, mais je ne crie pas à la discrimination, je le comprends et je l’admets.

  12. Lotus dit :

    Je suis d’accord avec la modification de la loi, il y a des homosexuels qui ce protègent, qui ont une vie équilibrée, avec un seul partenaire (fidèle), et d’un autre coté il y a des hétéro coureur de jupons, qui ont une vie débridée sans aucune morale et protection !!! Lesquels sont les plus à risque ?? Je suis entièrement d’accord avec la notion de comportement à risque plutôt que population, le problème viens d’un comportement (un mode de vie) et non pas d’une population entière !!

  13. Coralie dit :

    julien je te connais pas mes personne a le droit te juger c est ta vie pas la leurs

  14. Julien dit :

    je suis concerné… (malheureusement ? je ne sais pas lol) je gueule régulièrement en cours car les formateurs et les élèves ne croyaient pas en cette discrimination…. j’ai du chercher des documents prouvant ceci…. maintenant un 1er pas est fait…. plus qu’à faire les suivants….

  15. Coralie dit :

    homo ou pas le principal et de faire un don alors le racisme c est bon la!!!!

  16. Mickaël dit :

    Vaut mieux être sauvé par du sang homo que mourir d une hémorragie…y a pas photo dans cette pénurie de dons…. Et du sang d un hétérosexuel qui va partout sans se protéger c est mieux ????

  17. scout dit :

    la fin du questionnaire intrusif ? la fin des horaires de collecte à contre courant des horaires de boulot ?

  18. sophie dit :

    Danny c comme pour les heteros … Sont ils sérieux ? Se protègent ils lors des rapports occasionnels ou extra conjugaux ?

  19. sophie dit :

    Danny c comme pour les heteros … Sont ils sérieux ? Se protègent ils lors des rapports occasionnels ou extra conjugaux ?

  20. Rosanne dit :

    Faudrait poser la question a monsieur Fabius!!! Il en connait un rayon lui au niveau sang contaminé!!! Cr ne sont pas les donneurs qui sont problématiques c est la négligence des professionnels et des politiques!!

  21. Rosanne dit :

    Faudrait poser la question a monsieur Fabius!!! Il en connait un rayon lui au niveau sang contaminé!!! Cr ne sont pas les donneurs qui sont problématiques c est la négligence des professionnels et des politiques!!

  22. Graziella dit :

    qui nous dis que ceux qui ne sont pas homo sont meilleures pour donner leurs sang???? moi j appelle ca du racisme!! on est en 2011 il serais temps que les mentalitees changent!!!!!!

  23. Pauline dit :

    onse base déjà sur la bonne foi pour tous les hétéro, alors qu’est-ce que la sexualité change à l’honnêteté des gens???

  24. Pauline dit :

    onse base déjà sur la bonne foi pour tous les hétéro, alors qu’est-ce que la sexualité change à l’honnêteté des gens???

  25. Danny dit :

    Et comment verifier qu’il n’y ai aucun risque…comment verifier que les personnes sont serieuses, juste sur la bonne foi???

  26. Danny dit :

    Et comment verifier qu’il n’y ai aucun risque…comment verifier que les personnes sont serieuses, juste sur la bonne foi???

  27. Claire dit :

    Il serait temps! Si ils ne se protègent pas c’est logique, mais s’ils sont sérieux, et avec toutes les vérifications préalables avant la mise en circuit de la poche, je ne vois pas pourquoi le don leur serai interdit!

  28. Claire dit :

    Il serait temps! Si ils ne se protègent pas c’est logique, mais s’ils sont sérieux, et avec toutes les vérifications préalables avant la mise en circuit de la poche, je ne vois pas pourquoi le don leur serai interdit!

  29. Danny dit :

    Pas homophobe mais je suis contre…

  30. Danny dit :

    Pas homophobe mais je suis contre…

  31. Anne-Clé dit :

    Oui un an d’abstinence c’est juste une façon de dire le don n’est pas interdit aux homosexuels, MAIS, messieurs pas de sexe! C’est juste arrondir les angles et une façon de dire qu’il n’y a pas de discrimination! Honteux!

  32. Anne-Clé dit :

    Oui un an d’abstinence c’est juste une façon de dire le don n’est pas interdit aux homosexuels, MAIS, messieurs pas de sexe! C’est juste arrondir les angles et une façon de dire qu’il n’y a pas de discrimination! Honteux!

  33. Pauline dit :

    dommage, c’était bien parti, mais les 1 an d’abstinence noircissent un peu le tableau!!!

  34. Pauline dit :

    dommage, c’était bien parti, mais les 1 an d’abstinence noircissent un peu le tableau!!!

  35. Audrey dit :

    Il serait temps…

Réagir à cet article

retour haut de page
874 rq / 3,724 sec