Surveillance des AVK : L’INR au bout du doigt

| | mots clefs : , , 28 réactions

Vous connaissiez le dextro pour contrôler la glycémie capillaire des patients? Depuis une vingtaine d’années, il existe un test similaire pour la mesure de l’INR.

Surveillance des AVK : L’INR au bout du doigt

Les appareil d'autocontrôle de l'INR permettent un contrôle rapide pour les patients

Une goutte de sang au bout du doigt, et le tour est joué ! Pas besoin de se déplacer au laboratoire, pas besoin de trouver un biologiste en urgences le week- end en cas de doute.

« Avec un appareil d’auto-mesure de l’INR, les patients pourraient s’éviter un bon nombre de prises de sang et de déplacements » explique Agnès Palladeau, présidente de l’association avkcontrol.

Seulement voilà : l’appareil, qui est largement utilisé dans le reste de l’Europe, est marginalisé en France, malgré la reconnaissance médicale de son efficacité. Il faut dire que le dispositif n’est pris en charge par la sécurité sociale que pour les enfants.

En France, 1% de la population est sous AVK et selon une étude réalisée par les centres régionaux de pharmacovigilances, 17000 hospitalisations et 4000 décès seraient liés chaque année aux complications hémorragiques de ce type de traitement. « L’auto-contrôle de l’INR pourrait améliorer le suivi des patients », estime Agnès Palladeau.

Car souvent, ces derniers ne connaissent pas les signes annonciateurs d’une complication hémorragique liée au traitement. Si l’utilisation du système prenait de l’ampleur, l’ aurait un rôle à jouer en matière d’éducation thérapeutique, que ce soit en milieu hospitalier ou à domicile, aussi bien pour la prévention des complications que pour la formation à l’auto-contrôle.

Actuellement, les dispositifs et leurs consommables, peuvent normalement être achetés en pharmacie, et ne sont pas remboursés pour les adultes. Mais attention, les patients doivent être formés pour pouvoir les utiliser en toute sécurité.

Malika Surbled

Pour en savoir plus :

http://www.avkcontrol.com

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

28 réponses pour “Surveillance des AVK : L’INR au bout du doigt”

  1. lo dit :

    entre les anti les hbpm en comprime et les dextro pour avk les ide liberal ont du mauvais sang a se faire reste les prise de sang

  2. Jean-Marc dit :

    La FNI a beaucoup travaillé sur ce sujet , en allemagne (et en belgique?) l’usage en est courant!
    au canada il me semble que ce test est pratiqué en Pharmacie.
    de nombreux autres appareils permettent de réaliser bien d’autres tests sanguins voir Istat dans mon hopital ces appareils ont remplacé le “labo de garde” ….=> pas de charges sociales 😉
    nous manquions de travail 🙁 facile de nous rajouter “ça”

  3. marie dit :

    où trouver l’apareil permettant de tester son inr quel en ai le coût et ce genre de teste est-il fiable

  4. Mandragore dit :

    Je pense qu’une part de la iatrogénie est liée à des prescriptions alambiquées : genre 1/4 1/4 2/12 jusqu’au solstice d’hiver, puis reprendre 4/21 1/2 1/4 à compter de la lune rousse, en prenant 1/4 les jours pairs pendant les semaines de grandes marées.

    Les complications liées aux AVK seraient elles moindre avec l’usage de cet appareil ? Ca demanderait une étude un peu plus détaillé que le simple avis d’une personne, aussi bien intentionnée soit elle.

  5. moutarde dit :

    1136 € le lecteur, 5 € la bandelette.

  6. Cathy dit :

    Bonjour,

    Quel est le le coût de cet appareil qui existe depuis des années mais qui n’a pas été démocratisé chez les adultes. Des adultes jeunes entre 18 et 40 ans sont aussi sous AVK …….. pourquoi n’auraient ils pas droit à un remboursement………..
    Les risques , même si les patients sont bien informés très jeunes, jeunes ou moins jeunes , existent …….

    • kapucine dit :

      Infirmière en cardio pédiatrie ou nous réalisons des ETP depuis 2 ans avec l’appareil d’automesure , je peux vous dire que l’appareil coute 1000€ , 5 € la bandelette , la délivrance de l’appareil ne peut se faire que si l’enfant et sa famille ont reçu une journée d’ETP , si la formation s’avère positive alors il y a délivrance d’une ordonnance pour achetr l’appareil , il y a par ailleurs un contrat entre l’équipe médicale et la famille qui n’est jamais livré à elle même ……….

  7. moutarde dit :

    A la charge de qui le matériel ?
    Pour le reste, je fais quantité d’INR dont à des personnes dépendantes ; les résultats hors norme sont communiqués au MG et à l’IDEL via internet/téléphone. Les AVK sont préparés jusqu’à la veille de la PS.
    Donc, on peut facilement démontrer que les accidents iatrogènes en ce qui concerne les AVK ne seront pas évités chez les personnes dépendantes par l’acquisition ou non de ce lecteur mais par un accompagnement de qualité dont coordination, 1 ETP…etc.
    Par contre il a une réelle plus-value pour les enfants, les actifs.. qui ont parfaitement compris et leur pathologie et leur traitement.

  8. Scalpel dit :

    Certes, mais la bonne utilisation de cet appareil par des IDEL qui vont quoi qu’il arrive voir leurs patients pour leur toilette, traitements médicamenteux, etc. permettrait d’éviter la réalisation de PDS chaque semaine/quinzaine…
    Et la coordination se ferait plus facilement avec le prescripteur: on peut à la rigueur téléphoner au médecin depuis le domicile du patient plutôt que de découvrir la modification de la poso sur un coin de table 3 jours plus tard… lorsque le pillulier a déjà été préparé.
    Cerise sur le gateau: la mise en réseau directe chez le médecin.

  9. Surtout kil faut pas se rater au prix de la bandelette et kil faut avoir une goutte de sang consequente par rapport a un dextro!!!!

  10. Guillaume83 dit :

    L’avk controle est surement un bon appareil, lorsque j’ai essayé de le demander dans le service de geriatrie où j’étais on m’a repondu que c’etait trop cher surtout les languettes de prelevement, d’autant plus qu’il faut ou fallait en ce temps là une goutte de sang assez consequente, en tout cas bien plus importante que pour un dextro. En ce qui concerne l’utilisation par des particuliers, lorsque je bosse en pneumo de nombreux patients sous AVK serait incapable de s’en servir convenablement. Après il faut aussi savoir que le résultat d’un dosage d’AVK sur une prise de sang, n’est pas tout à fait le même résultat que sur l’AVKcontrol tout comme le résultat de la glycémie capillaire et différente du résultat du glycémie en périphérique. De plus comme le dit “moutarde”, le problème des décès liés aux AVK à de multiples facteurs notamment alimentaire mais aussi à un déséquilibre qui s’installe à cause d’une maladie adjacente!! Bref le problème du suivi des patients sous AVK reste difficile que le suivi se fasse par prise de sang ou par l’AVK controle où sur les deux il y a un geste invasive.

    • kapucine dit :

      avez vous vérifié ? dans le cadre de nos journées ETP , nous faisons un contrôle avec l’appareil d’auto mesure ( COAGUCHEK) puisque les enfants et leurs famillesapprennent à s’en servir , et un controle labo , les résultats sont identiques !

  11. Oui parfait pour le libéral, mais ce ne sera jamais cote comme une prise de sang……

  12. moutarde dit :

    Il me semble que pour avoir un avis objectif de la question et hormis le coût élevé de l’appareil et des bandelettes, il serait intéressant de savoir quelles sont les causes réelles des 17000 hospitalisations et 4000 décès par an c’est à dire qu’en plus du contexte du patient/pathologie/prescription l’évènement ou l’ensemble d’évènements qui ont conduit à un sous ou surdosage de l’activité anticoagulante.

  13. Scalpel dit :

    Encore une belle mesure de bien fait pour la santé publique et où les lobbys (laboratoires suivez mon regard) font tout pour bloquer le développement.

    Faut dire qu’un INR chaque semaine/quinzaine ça rapporte plus…

  14. Anais B-g dit :

    Et combien coûte en temps et en logistique 12 prises de sang? C’est pas mal quand même.. En libéral ce serait parfait.. et/ou en psychiatrie…

  15. ce n’est pas demain la veille que l’on verra cet technologie en institution…!!!

  16. Marie Bise dit :

    merci ,pour le prix! oui,il serait temps qu,on se bouge et pour les libraux…

  17. 1 136,00 euros TTC pour le Coaguchek®XS ou pour l’INRatio®
    60,00 euros TTC pour la boite de 12 bandelettes pour l’INRatio®
    120,00 euros TTC pour la boite de 24 bandelettes pour le Coaguchek®XS

  18. […] Via Scoop.it – Santé & Hôpitaux par la CFTC HUSVous connaissiez le dextro pour contrôler la glycémie capillaire des patients? Depuis une vingtaine d’années, il existe un test similaire pour la mesure de l’INR…Show original […]

  19. Marie Bise dit :

    oui,le prix n,est pas lisible,c,est combien?

  20. je n’arrive pas à voir leur prix, c’est combien ?

  21. Wouaa je viens de voir le prix ………,,

  22. Dotez-en les libérales… Le coût en sera certainement moindre que les prélèvements systématiques et le résultat sera systématiquement contrôlé…

  23. Oui mais en France on a un lobby qui s’appelle pharmaciens-biologistes …

  24. Fafa De Nice dit :

    Il serait temps qu’on se bouge en France !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
259 rq / 2,879 sec