Près d’un Ehpad sur deux est confronté à des difficultés de recrutement

Dans un rapport mis en ligne le 14 juin dernier, la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) fait état des difficultés de recrutement en Ehpad.

Des postes non pourvus

D'après l'enquête, les Ehpad emploient, toutes professions confondues, 62,8 personnes en équivalent temps plein pour 100 places au 31 décembre 2015. Lorsqu'il se limite au personnel soignant (aides-soignants, infirmiers principalement), ce taux d'encadrement varie de 22,8 postes par tranche de 100 places pour les structures privées à but lucratif à 36,7 pour les structures publiques hospitalières. 

Le renouvellement du personnel est fréquent dans les Ehpad, 15% du personnel ayant moins d'un an d'ancienneté. Il s'avère difficile à gérer pour une partie de ces établissements puisque 44% déclarent rencontrer des difficultés de recrutement, entrainant dans 63% d'entre eux, la présence de postes non pourvus depuis plus de six mois. 

C'est particulièrement le cas dans les Ehpad du secteur privé, dont la moitié se heurtent à des difficultés de recrutement. Celles-ci concernent surtout les aides-soignants, pour lesquels 16% de ces Ehpad ont des postes non pourvus. 

La situation géographique de l'établissement contribue également à la survenue de difficultés de recrutement. Près de la moitié des Ehpad implantés dans des communes isolées rencontrent ainsi des difficultés de recrutement, et 15% ont des postes de médecins coordonateurs non pourvus. 

>> LIRE AUSSI - Manque de personnels dans les Ehpad : des infirmières libérales en soutien ? >>

Le recours à l'intérim plus fréquent parmi les structures ayant des difficultés de recrutement

L'enquête ne montre pas de différence dans l'existence ou non de difficultés de recrutement selon le type de contrat du personnel. Le recours à des contrats stables (CDI ou titulaires) ne semble pas lié à de moindres difficultés de recrutement. Dans les Ehpad privés qui se heurtent à des problèmes de recrutement, par exemple, 8% des salariés sont en CDD ou en vacation, soit une situation comparable à celle des établissements ne déclarant pas avoir de difficultés de recrutement, pour lesquels ce type de contrat concerne 6,8% des salariés. 

De même, les structures recourant aux contrats aidés n'ont pas de caractéristiques particulières. 

En revanche, le taux de recours à l'emploi intérimaire sont variables. En effet, un établissement sur deux rencontrant des problèmes de recrutement emploie du personnel en intérim, alors que ce n'est le cas que d'un établissement sur trois ne rencontrant pas ces difficultés. 

Le recours à l'intérim est plus courant dans les structures privés. Ainsi, moins d'un tiers des structures publiques emploient du personnel intérimaire, tandis que plus de la moitié des établissements privés lucratifs y ont recours. Parmi les établissements recourant à l'intérim, huit établissements sur dix utilisent ce type de contrat pour recruter des aides-soignants et 73% pour des infirmières. 

>> LIRE AUSSI - Ehpad : les parlementaires interpellent la ministre de la santé sur les conditions de travail des soignants >>

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

13 réponses pour “Près d’un Ehpad sur deux est confronté à des difficultés de recrutement”

  1. Anonyme dit :

    Cherchez l’erreur…. les EPHAD pleurnichent ?… la faute à qui ??

  2. Anonyme dit :

    Les soignants ne veulent pas en être réduit à maltraiter leur patients par négligence à cause du manque de personnel

  3. Anonyme dit :

    Les causes sont les conditions de travail et le salaire il n’y a pas à aller chercher plus loin. Ceux qui disent le contraire sont juste des menteurs.

  4. Anonyme dit :

    Et quand tu te présentes certains te répondent qu’il n’ont pas besoin de personnels.

  5. Anonyme dit :

    Conditions de travail management reconnaissance perversion gratuite

  6. Anonyme dit :

    Et le management en est aussi la cause dans certains EHPAD de la banlieue de Nancy directrice à 26 ans vous y croyez vous ?

  7. Anonyme dit :

    Conditions de travail et salaires pitoyables ne sont pas en cause ? Étonnant

  8. Anonyme dit :

    Yes, bien marrant car ils font tout pour…

  9. Anonyme dit :

    Je ne suis pas certaine que l’isolement géographique soit à l’origine des difficultés de recrutement… Pensons, EHPAD, maltraitance institutionnelle, conditions de travail, et nous avons la réponse.

  10. Anonyme dit :

    C est surtout dû aux conditions de travail

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
237 rq / 3,250 sec