Souffrance au travail : l’intersyndicale APH demande un “grenelle de l’hôpital’

L'intersyndicale Actions praticiens hôpital (APH) souhaite qu'un grenelle de l'hôpital soit initié pour lutter à l'échelon national contre la souffrance au travail dans les hôpitaux publics, a indiqué l'organisation dans un communiqué. 

Souffrance au travail : l'intersyndicale APH demande un "grenelle de l'hôpital'"Nous demandons un grenelle de l'hôpital, qui doit démarrer rapidement si on ne veut pas voir d'autres collègues craquer ou d'autres hôpitaux stigmatisés. Au vu de tous les conflits en cours que nous suivons de très près, la situation de l'hôpital public devient de plus en plus explosive", explique APH. 

Cette demande fait notamment suite aux événements récents qui ont touché le CHU de Grenoble ainsi qu'à la publication du rapport du médiateur national, Edouard Couty, sur les conditions de travail des médecins dans l'établissement. L'APH affirme que ces problèmes rencontrés localement "existent partout ailleurs". 

"Les contraintes financières, la logique comptable, l'application de la loi HPST avec une gouvernance renforcée qui prend des décisions inadaptées ou mal expliquées et mal comprises, sont la règle dans de très nombreux hôpitaux", explique le communiqué. 

"La souffrance au travail est devenue un lieu commun à l'hôpital public, en 10 ans. Les causes en sont hélas bien connues désormais, mais rien ne change. La tarification à l'activité, les pressions incessantes pour gagner des parts de marché et obtenir une rentabilité illusoire pour un service public, l'absence de remise en question des pouvoirs et de ce fait l'absence de démocratie intrahospitalière, notamment de représentation syndicales médicale locale institutionnelle, un management inadapté, la perte du sens du travail, ont engagé l'hôpital dans les mêmes symptômes que certaines entreprises".

APH s'était déjà engagé dans une démarche de soutien individuel via un observatoire de la souffrance au travail (OSAT-APH). "Au bout d'un mois de fonctionnement, le bilan est lourd au vu du nombre de collègues à aider. Il y a donc des causes systématiques, partout sur le territoire, et c'est là que doivent se situer les actions". 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

9 réponses pour “Souffrance au travail : l’intersyndicale APH demande un “grenelle de l’hôpital’”

  1. On peut aussi parler du privé! Pourquoi que les hôpitaux publics?

  2. Gwen Naelle dit :

    Ce gouvernement comme tous les autres ne voit que la rentabilité! Le personnel ils s en foutent royal! Comme vous dites Micheline : bla bla!

  3. Le temps est aux décisions et aux actions pas aux réflexions ni aux réunions. Trop tard et puis tous les éléments sont connus il reste plus qu’a. Tout suicide, toute dépression, tout burn-out à l’hôpital actuellement est un AT Pourquoi les soignants qui font la démarche se se faire aider par le médecin du travail et le psychologue du travail doivent ils se battre seuls pour défendre leurs intérêts alors que les conditions de travail leur ont fait tout perdre ??

  4. Nanou Nad dit :

    Bonne initiative… mais j’ai comme l’impression que ça va encore faire “flop”…

  5. Ét comment on fait nous dans le privé ?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
218 rq / 1,148 sec