La FHF créé une commission d’innovation paramédicale

La Fédération hospitalière de France créé sa Commission d'Innovation Paramédicale (CINPA). Objectif : Stimuler l'innovation paramédicale "dans toutes ses formes", explique un communiqué de la

La FHF créé une commission d'innovation paramédicale

L'innovation est de tous les débats actuels des acteurs de la santé et médico-sociaux. Pourtant, les déclinaisons paramédicales sont restées à ce jour "un peu secondaire", selon Frédéric Valletoux, président de la FHF. 

La CINPA aura pour mission de valoriser la recherche et l'innovation paramédicale, mais aussi de proposer un support contributif des réflexions des associations et partenaires professionnels engagés pour les sujets d'innovation paramédicale et d'être force de propositions pour répondre à un besoin des professionnels de santé et des établissements. 

Elle sera composée de l'Association Française des Directeurs de Soins (AFDS), de la Commission Nationale des Coordonnateurs de Recherche Paramédicale (CNCRP), du Réseau de en soins infirmiers (REPASI-ANFIIDE), du Secrétariat international des Infirmiers et infirmières de l'espace francophone (SIDIIEF), du Fond de dotation de la FHF, de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE), des présidents des conférences et délégués régionaux de la FHF; 

"L'ambition de CINPA? Innover et servir de modèle aux pays francophones pour qu'éventuellement chaque CINPA de chaque pays puisse constituer un réseau transfrontalier d'idées innovantes pour l'évolution des métiers paramédicaux : leurs activités, leurs compétences, leurs organisations, leur management", explique la FHF. 

"L'innovation sera entendue comme un outil de décloisonnement des métiers médicaux et paramédicaux, des secteurs sanitaires et médico-sociaux, au service de l'évolution de l'offre de soins." 

R.A

Les premiers travaux de CINPA : 

  • L’innovation managériale ;
  • L’engagement pour la préparation des décrets d’application de la légalisation de la pratique avancée (PA);
  • La conception d’un processus décisionnel accéléré des autorisations de protocoles de coopérations entre professionnels de santé (CPS) ;
  • L’identification des transferts de compétences requis par l’évolution du système de santé ;
  • La promotion de la recherche paramédicale (PHRIP) ;

Et  la rédaction d’un référentiel stratégique territorial pour le développement de l’innovation dans la fonction publique hospitalière.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
208 rq / 1,817 sec