IVG médicamenteuse et vaccination : des compétences élargies pour les sages-femmes

Dans un décret publié dimanche 5 juin au Journal Officiel, Marisol Toouraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, élargit le champ de compétences des  : elles pourront désormais réaliser des interruptions volontaires de grossesse () par voie médicamenteuse et vacciner l’entourage de la mère et du nouveau-né.

IVG médicamenteuse et vaccination : des compétences élargies pour les sages-femmesCette mesure, prévue par la loi de modernisation de notre système de santé (dite loi santé), a été prise pour "faciliter l’accès des femmes à l’IVG et améliorer la dans l’entourage du nourrisson, conformément aux recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP)" explique le ministère de la santé dans un communiqué.

La profession de sage-femme bénéficierait ainsi, selon le ministère de la santé, de missions élargies, "mieux reconnues et plus en phase avec la réalité du métier".

"L’étendue du rôle des sages-femmes est souvent peu connue. La plupart des femmes pensent que leurs compétences se limitent au suivi de la grossesse et à la pratique de l’accouchement. Pourtant, les sages-femmes font beaucoup plus que cela" explique le ministère.

Marisol Touraine lancera  mardi 14 juin, une campagne nationale d’information pour faire connaître toute l’étendue des compétences des sages-femmes. 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

5 réponses pour “IVG médicamenteuse et vaccination : des compétences élargies pour les sages-femmes”

  1. mclove dit :

    mais ou va la santé en france , bientôt ouverture de dispensaire de brousse !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
239 rq / 1,557 sec