Nîmes : six mois fermes après l’agression au couteau d’une infirmière et d’une aide-soignante

Un Nîmois a été condamné à six mois de prison ferme pour l'agression au couteau d'une infirmière et d'une aide-soignante alors qu'il était hospitalisé à Carémeau pour tentative de suicide, relate Le Midi Libre.

Nîmes : six mois fermes après l'agression au couteau d'une infirmière et d'une aide-soignante

Le dimanche 10 mai, après une tentative de suicide, Cédric, 38 ans a été transporté au aux urgences du centre hospitalier Carémeau.

Alors qu'il était dans le hall d'accueil, le Nîmois, n'a apparemment pas apprécié que le personnel soignant lui demande de se déshabiller.

Il a dégainé un couteau et tenté de frapper l'infirmière dans le dos. Dans un réflexe, l'aide soignante qui avait vu la scène a jeté sur le patient un lot de draps. Et Cédric a été désarmé par son voisin qui l'avait accompagné.

Après avoir été examiné par un psychiatre, a été jugé au tribunal correctionnel lors d'une comparution immédiate.

"Pour quelles raisons avez-vous agressé le personnel soignant ?", ont demandé les magistrats. "J'avais peur qu'ils me gardent à l'hôpital", a déclaré en retour Cédric. "Mais pourquoi aviez-vous avec vous un couteau ?", a poursuivi le juge. "Je ne sais pas. En fait, j'ai voulu effrayer l'infirmière mais je savais que je n'allais pas la frapper et que mon voisin allait m'enlever le couteau", a rétorqué le prévenu.

Cédric a été finalement condamné à dix-huit mois de prison (six mois fermes et  douze mois assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve). Il a été écroué. "Votre comportement est trop dangereux pour vous laisser repartir", a commenté la présidente du tribunal.

En 2014, au total, dix plaintes pour des violences volontaires, vingt-deux autres pour menaces et outrage ont été déposées par le CHU et par le personnel.

Rédaction ActuSoins, avec Le Midi Libre

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Nîmes : six mois fermes après l’agression au couteau d’une infirmière et d’une aide-soignante”

  1. Très bien continuons à porter plainte et à ne pas accepter ces comportements

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
236 rq / 1,538 sec