Dernière manche juridique ONI/Resilience : 1/0

| | mots clefs : , , 37 réactions

L’Ordre national des infirmiers  préférerait stopper la capacité de nuisance de Resilience, le syndicat anti-ordre. Une première manche vient d’être gagnée par l’ONI.

Dernière manche juridique ONI ordre national des infirmiers / Resilience : 1/0La requête déposée en référé par Resilience auprès du tribunal administratif de Paris demandant l’annulation des élections au Conseil national de l’Ordre qui se sont tenues le 7 novembre dernier a en effet été rejetée.

Cette requête mettait en avant quatre irrégularités concernant l'organisation des élections répertoriées par Hugues Dechilly, secrétaire général du syndicat, dont l’absence de publication de la liste des candidats et des électeurs. « Ils nous ont renvoyé sur les listes publiées sur le site internet de l’Ordre. Or celles-ci sont incomplètes, voire inexistantes pour certaines régions », s’insurge-t-il.

Autres irrégularités, selon le secrétaire général de Resilience : des changements de répartition de siège au niveau des secteurs ou « la possibilité pour une même personne d’être élue à la fois en tant que titulaire ou suppléante, quitte à choisir ensuite, ce qui explique notamment le fait que trente-cinq sièges restent vacants », précise Hugues Dechilly.

Désormais le syndicat ne peut plus se pourvoir qu’en cassation et étudie cette opportunité coûteuse. Dans tous les cas de figure, pour des raisons de délais, cette plainte ne viendrait pas interférer avec l’élection du président(e) et du bureau national de l’Ordre prévue pour le 17 décembre.

Vers une dissolution de Resilience ?

L’Ordre qui a déjà attaqué à plusieurs reprises devant les tribunaux Résilience et son secrétaire général pour injures et diffamations publiques ne supporte plus le trublion dont la seule motivation est « l’insoumission aux règles injustement établies », comme l’indique lui-même le syndicat, ni son secrétaire général qui a encore le 13 octobre dernier dénoncé une « magouille ordinale mafieuse ».

D’où une assignation à comparaître à l'encontre de Resilience et d'Hugues Dechilly au tribunal correctionnel de Paris où l’Ordre réclame, pour lui-même et au titre de l’ensemble de la profession, 15 000 euros de dommages et intérêts et demande la dissolution du syndicat. Ce dernier lui a en effet donné une belle occasion en organisant, selon les termes de l’assignation, une « tombola prohibée », l’été dernier.

Pour dix euros, chacun pouvait acheter un billet avec à la clé, comme gros lot, un voyage en Polynésie et ainsi soutenir financièrement le syndicat. Ce qui « porte atteinte aux intérêts collectifs de la profession d’infirmier (…) et attire abusivement les infirmiers vers ce syndicat », précise le texte de l’assignation qui souligne également un « détournement de l’objet du syndicat ». Hugues Dechilly qui indique ne pas craindre une dissolution, s’attend cependant à une lourde amende.

Cyrienne Clerc

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

37 réponses pour “Dernière manche juridique ONI/Resilience : 1/0”

  1. onialapoubelle dit :

    Lu sur HOSPIMEDIA ce matin :

    Les élus socialistes s’orientent vers une remise en cause de l’Ordre infirmier 🙂

    L’élection du président de l’Ordre national des infirmiers (Oni) se déroule ce 17 décembre sur fond d’une grande incertitude. Annie Le Houérou, députée socialiste, annonce que les élus chargés de réfléchir au devenir de l’Oni s’orientent vers une remise en cause de l’Ordre. L’institution attend, elle, d’être enfin fixée sur son sort.

  2. onialapoubelle dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t9470-l-etat-de-l-ordre-infirmier-version-opposants#46042

    RESILIENCE vous informe de l état de l ordre infirmier : version opposants …

  3. leilou dit :

    donner raison à l’ONI c’est fragiliser encore plus la profession d’IDE pour la rendre corvable à merci (déjà qu’on l’était mais aujourd’hui encore plus avec le chomage que subissent les professionnels grâce notamment à la T2A, la réforme de la formation qui ne permet qu’une date de rentrée et donc de diplômés = une vague énorme de diplômés cherchant du travail en même temps…) mais là leur donner raison c’est dire oui à un ordre qui va enfoncer les professionnels surtout ceux non inscrits à l’odre

  4. Supprimmons cet ordre inutile et ça sera règlé

  5. syndicat RESILIENCE dit :

    alors que l ordre infirmier fait multiplier – faute de pouvoir les financer lui même – les courriers de menaces et de relances par les employeurs, dont certains n hésitent pas à les copier/coller et à les renvoyer en recommandé à plusieurs centaines d IDE qu ils salarient pour … rien, les IDE continuant à refuser de banquer !

    alors que l ordre infirmier (voir au dessus) se plaint auprès des tribunaux de l efficacité de RESILIENCE à faire en sorte que les cotisations ne rentrent pas et que les adhésions obtenues sous contraintes ne produisent pas les effets escomptés,

    alors que par la multiplication des coûts de procédures (5000 euros en moyenne l unité) par l ordre infirmier qui espère faire condamner les opposants pour leur soutirer quelques euros par voie d huissier, lui coûte beaucoup plus cher qu elle ne lui rapporte (Hugues Dechilly condamné à 1 euro en mai 2013 à Paris, l ordre débouté contre RESILIENCE),

    alors que le président Borniche, élu en juin au poste de secrétaire général de l usine à gaz ordinale européenne qui siège à Bruxelles et que l ordre français doit aussi financer, se déplace à Naples, patrie des mafieux, et à Zagreb,

    alors que les directeurs de l ordre infirmier sont payés au minimum 7000 euros brut/mois pendant que les IDE plafonnent à 1500 net en début de carrière et sont autrement plus fatiguées que les bureaucrates,

    tout ceci financé – à découvert – par la banque prêteuse qui encaisse les intérêts, les agios et autres frais bancaires et par les quelques dizaines de milliers d euros encaissés de manière hasardeuse au gré des courriels incessants de relances, de menaces, de pressions dénoncées tous les jours à RESILIENCE par les IDE et les IDEL qui refusent cette arnaque,

    l ordre infirmier montre des signes de grandes difficultés financières et pourrait même terminer l année 2013 dans le rouge après avoir clamé, haut et fort, 1 500 000 euros de bénéfices l an passé en ayant changé 3 fois la durée annuelle de cotisation, la faisant passer de 10 à 12 puis à 8 mois …

    alors fort de cette excellente nouvelle : on continue !

  6. onialapoubelle dit :

    pour les rémunérations des directeurs de l’ordre infirmier, juridique, de la communication et administratif et/ou financier, les 7000 euros mensuels figurent sur la grille des salaires de l’ordre infirmier 2010, y a qu’à demander à Borniche de faire acte de transparence sur le sujet !

    et pendant qu’on y est, l’actuel directeur juridique est assisté de combien de personnes à 4500 euros / mois ???

  7. onialapoubelle dit :

    la présidente Leboeuf, alias la Taulière, était détachée à 100% par le CH de Versailles qui recevait 68 000 euros annuels de l’oni en guise de compensation, on pouvait donc en déduire que la rémunération annuelle brute de la Taulière, cadre sup, était de ce même niveau …

    l’actuel président Borniche revendique un 20% en service d’hémodialyse au CHU de Rouen, on peut donc en déduire que l’ordre infirmier lui complète – directement – au moins 80% de son salaire mensuel … mais on sait pas combien puisque cela n’apparaît pas dans les comptes de l’honni … c’est donc plus opaque que sous la présidence Leboeuf, mais Borniche ira encore raconter le contraire …

  8. eusebe dit :

    Les sommités ordinales ont une fâcheuse tendance à se sur-estimer et à mépriser ce qui ne leur ressemble pas ; en gros, c’est sans ordre point de profession. Ils ne se sont donc jamais posé la question de savoir pourquoi leur bible déontologique, pourtant validée par un juriste généreusement rétribué, n’a jamais franchi le cap d’un tiroir ministériel. Ils s’imaginent que, grands immatures que sont les opposants, et aussi passablement décérébrés, ils ne se sont jamais informés sur la mouvance ordinale. Leur suffisance et leur prétention leur ont fait perdre toute lucidité et clairvoyance.
    Et c’est faire un grand honneur à Résilience que de rendre responsable ce syndicat des “difficultés existentielles” de la grande représentation des infirmiers et d’appeler la justice à prononcer sa dissolution : effectivement, ce serait une grande avancée de la société… No comment !!

  9. cedr1c dit :

    Pierre François, ou l’art de s’auto persuader que son ordre marche.
    Si il n’y a qu’une poignée d’aigris, pourquoi si peu d’inscrits malgré les menaces, pourquoi plus de 30 sièges vacants après vos simulacres d’élections?

    Les faits contredisent les dires de l’ordre, qui selon lui est en pleine forme pendant qu’un croi a vendu ses meubles.

  10. onialapoubelle dit :

    ET se faire ré élire en catiminie sans publier la liste des candidats, c’est vachement ordinal mais certainement pas démocratiquement compatible ???

  11. onialapoubelle dit :

    On comprend avec 7000 euros par mois que le directeur juridique de l’ordre (qui n’est même pas infirmier) veuille garder sa place et se batte, en dépensant 5000 euros de cotisations IDE par procès, contre Résilience qui dénonce les abus de l’oni !!!

  12. eusebe dit :

    L’ordre est une institution anachronique, anti-syndicale, anti-progressiste et surtout complètement inutile. Ses missions se cantonnent à quelques joutes disciplinaires dans les chambres éponymes dont les surnoms donnés sont plus représentatifs.
    Vous avez érigé la pensée ordinale comme un dogme auquel tous les infirmiers devraient se plier ; vous avez rédigé un code de déontologie tellement mauvais qu’il moisit quelque part dans un ministère. Vous ne voulez pas admettre que la profession refuse votre ordre et pourtant, c’est le cas.
    Vous êtes inféodés à votre banque prêteuse et vous n’existez que par sa seule volonté : rendez lui grâce, mais peut-être sa patience à des limites…
    Et enfin, une question : quelle sera l’augmentation de la prochaine cotisation que certains inscrits versent ? Vous semblez bien au courant du fonctionnement ordinal…Vous devez bien avoir une idée ?

    • Pierrefrancois dit :

      Puisqu’en revanche le code de déontologie des MK et celui des PP ont été publiés c’est donc qu’ils sont d’excellentes qualités. Pour les PP c’est même le Gouvernement actuel , décret signé par M Touraine. Tout n’est donc pas nul chez les ordres professionnels !
      Pas si simple, hein ?

  13. eusebe dit :

    Et oui, Pierrefrançois ou bien Didier, ou bien Thierry, peu importe, on n’a pas fini de déverser de la bile contre votre machin qu’une immense majorité refusait (plus de 86 % d’abstention aux élections de 2008 qui ont coûtées 1,5 millions d’euros payés par le contribuable) ; et oui, on n’a rien demandé et vous êtes venu nous agresser avec votre questionnaire intrusif qu’il fallait renvoyer avec notre offrande ; alors, arrêtez de chialer que l’argent ne rentre pas et que les inscriptions se font au forceps, les infirmiers refusent votre truc et celui-ci disparaitra.
    Quant à vos actions bénéfiques pour les infirmiers, c’est de l’humour ?
    S’associer à votre bidule ne serait pas se compromettre, ce serait trahir sa pensée et trahir les siens.
    Avec ou sans cotisation, l’ordre infirmier, c’est irrémédiablement NON !!

    • Pierrefrancois dit :

      Qu’en savez-vous des actions de l’Ordre ? Vous seriez bien incapables de dire quelles sont les missions légales de l’Ordre et ce qu’il fait quotidiennement car vous n’en savez rien. Vous êtes CONTRE, un point c’est tout.
      Regardez comme vous êtes tombés des nues quand en octobre vous avez découvert que l’Ordre avait été chargé par décret de publier les avantages versés par l’industrie pharmaceutique aux infirmiers.
      Et qu’en 2015 les fraudes et abus à la Sécurité sociale seront jugés par l’Ordre des infirmiers : là encore un décret récent de ce Gouvernement.
      Votre drame c’est que vous êtes seuls, une poignée d’aigris. Mais pendant que vous recuisez votre haine, le temps passe et la société avance…sans vous.

      • onialapoubelle dit :

        Oui ,parlons en des avantages versés par les labos aux infirmiers ! Et ceux de l’oni, pourquoi ils sont pas sur la liste ?
        Pour le reste, être jugé à la sécu par des IDE non formées et pilotées par la haine ordinale : NON merci !
        La seule justice qui vaille et celle prononcée – au nom du Peuple – par les tribunaux !

      • “ce qu’il fait quotidiennement car vous n’en savez rien.”

        Sans vouloir en rajouter, je crois que les acteurs de ce (dés)ordre ne le savent pas non plus.

        Un ordre qui attaque une autre entité pour “tombola” …
        Pff mais que c’est désolant de voir que l’ordre ne sait toujours pas ce que cela veut dire “s’occuper de son derrière” !
        En gros, l’ordre ferait mieux de montrer ce qu’il a dans le ventre, et de prouver par des vraies actions qu’il veut le bien de la communauté infirmière.
        Au lieu de cela, il prouve encore par A + B qu’il ne sert strictement à rien, sauf à sauver son train (arrière) de vie …

        Pas joli joli cela.

  14. onialapoubelle dit :

    Comment l’ORDRE INFIRMIER dépense vos COTISATIONS: 7000 euros/mois pour payer les directeurs administratifs, 5000 euros par procédure contre les infirmières devant les tribunaux de Paris (x2), Marseille, un voyage à Zagreb en novembre, un autre à Naples en juin, un stand et des milliers de réglettes EVA au salon infirmier en octobre, des élections en novembre, etc … et tout cela à découvert, avec l’aide de sa banque, qui se sucre en intérêts et en agios sur le dos des IDEL et des IDE qui ont de plus en plus de mal à finir leurs fins de mois !

  15. syndicat RESILIENCE dit :

    EXCELLENT : l’ordre infirmier reconnaît l’efficacité de RESILIENCE à le priver de ressources … :

    parmi les quelques 700 pages (c’est l’huissier encaisseur qui doit être réjoui) de cette nouvelle procédure adressée à RESILIENCE et à Hugues Dechilly, par l’ordre infirmier qui n’est manifestement pas à 5 000 euros près (le prix d’une telle procédure) il est écrit – noir sur blanc – et je cite “en effet, par cette Loterie, Résilience : attire abusivement les infirmiers vers ce Syndicat, qui prône le refus d’inscription à l’ordre, privant ainsi l’ordre national des infirmiers d’adhésions et donc de cotisations supplémentaires, etc …”

    alors si nous sommes aussi efficaces que l’oni veut bien le reconnaître par écrit : on continue à prôner – plus que jamais – le refus à l’inscription et à la cotisation !!! 🙂 🙂 🙂

  16. ridfa69 dit :

    pitrefrancois tous seul contre ses collegues
    un colon qui essai d’ évangéliser de force les pauvres peuplade du tiers monde
    l’oni à part les menaces ils n’ont rien apporté

  17. cedr1c dit :

    PierreFrançois, pourquoi personne refuse cet ordre si bien? Pourquoi si cet ordre fonctionne il n’arrive pas avec autant d’argent à démontrer son utilité?
    Pourquoi vous continuez de croire que Borniche et sa petite bande soutient autre chose que ses interêts persos face à une énorme dette?

  18. Pierrefrancois dit :

    Requête de Résilience jugée irrecevable : encore un exploit de l’excellent avocat de ce pseudo-syndicat !

  19. eusebe dit :

    Il est important de rappeler que :
    – les infirmiers non inscrits sont hors de portée de la justice (?) ordinale;
    – les infirmiers salariés non inscrits ne sont pas en position d’exercice illégal, ainsi en a décidé la Cour d’Appel de Chambéry qui jugeait deux masseurs-kinésithérapeutes hospitaliers poursuivis par leur ordre ; l’ordre infirmier se risquerait-il à tenter sa chance sur ce terrain là ?
    – les infirmiers “invités” à régler leur cotisation 2013 par courrier simple, peuvent garder leur argent, un recommandé serait plus approprié, encore faudrait-il avoir les moyens de se le payer.
    – Le président de l’ordre déclarait, en préambule de sa récente propagande électorale, que son organisation était démocratique : il lui faut donc admettre qu’il y ait une opposition à son dogme et donc ne pas œuvrer à la dissolution de tous ceux qui gênent la “bonne parole ordinale”, ce genre de comportement ayant une appellation que tout le monde aura devinée.
    – Les infirmiers sont encouragés à réfléchir sur les bienfaits qu’aura apportés l’ordre infirmier à leur quotidien, cela leur prendra peu de temps… Ils peuvent aussi se demander pour quelles raisons, l’ordre se montre si actif pour réclamer de l’argent et pourquoi il n’a pas encore communiqué le montant de l’augmentation de la cotisation qui sera exigée à partir du 1er janvier prochain.

  20. syndicat RESILIENCE dit :

    conférence de presse RESILIENCE le 11 décembre 2013

    à midi, à Paris, Brasserie l’Européen (face à la gare de Lyon)

  21. leilou dit :

    Cet ONI n’a aucune morale…. eh bien déjà que la profession IDE va mal, je me sens encore moins protégée par cet ordre qui n’a fait parlé de lui que par son déficit sans avoir fait quoi que ce soit pour la profession si ce n’est que de racketter et de menacer les IDE (ils devaient couter chers les petits fours) et qui ne fait parler de lui que par le danger qu’il représente…

  22. eusebe dit :

    Et pourtant l’ordre, par la plume de quelques fidèles adeptes, déclarait à qui voulait l’entendre, que Résilience n’était qu’un groupuscule d’individus sans conscience, et qui ne représentait rien. Il faut croire que ce n’est pas tout à fait le cas puisque Borniche demande à la justice de dissoudre le syndicat ; tant qu’il y est, il faudrait aussi demander la dissolution du gouvernement qui n’a pas répondu à sa demande de publier l’horrible code déontologique et qui n’a pas décrété le renouvellement de la merveilleuse équipe dirigeante, ce qui aurait évité les frais des élections à l’envers. Borniche va donc être réélu le 17, la cotisation va donc augmenter le 1er janvier 2014 et les libéraux et les jeunes diplômés seront les seuls fournisseurs d’argent frais à cette organisation dont on ne sait toujours pas à quoi elle sert… Car pour ce qui est de cotiser, la majorité des infirmiers s’en dispensera et aura parfaitement raison.

    • Pierrefrancois dit :

      Nia nia nia. L’acariâtre Eusèbe déverse son habituel ritournelle fielleuse. Cela commence à lasser tout le monde depuis plus de 5 ans qu’on lit les mêmes choses sous votre plume. Et si vous essayiez de voir les choses sous un angle positif ? Serait-ce à ce point une compromission ?

      • eusebe dit :

        Et depuis 5 ans, le 2ème plus grand ordre de France (ce n’est pas de moi), nous gave de sa prétention et de son inutilité. Et le seul angle positif que je vois, c’est sa disparition.

        Si votre organisation avait un quelconque intérêt pour les infirmiers, ceux-ci auraient bien misé un petit billet de 30 € rien que pour voir, mais ça n’a même pas été le cas, alors du vent !

      • leilou dit :

        il ne lasse que les endoctrinés ou les individualistes qui ont un intérêt personnel à faire de la pub pour l’ONI

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
269 rq / 1,586 sec