Echanges avec des DRH d’hôpitaux autour de la pénurie d’infirmières

| 66 réactions

Pendant 2 jours de conférences, des directeurs et responsables des ressources humaines d’hôpitaux se sont retrouvés  à Paris lors des « Rencontres RH de la santé ». Actusoins a échangé avec certains d’entre eux sur la pénurie d’infirmières que certains connaissent, et l’arrivée des nouveaux infirmiers, fraîchement diplômés dans leurs hôpitaux.

Echanges avec des DRH d’hôpitaux autour de la pénurie d’infirmières

Yann Dubois, DRH du CHU de Brest au micro d'ActuSoins, lors des rencontres RH 2012 - ActuSoins

DRH recherche infirmières désespérément. C'est une annonce que tous les directeurs de ressources humaines d’hôpitaux n’ont pas à faire.

Pour preuve, nos témoignages recueillis lors des "Rencontres RH de la santé" organisées par SPH Conseil, filiale de la FHF (fédération hospitalière de France") et l'Adrhess, (l’association pour le développement des ressources humaines des établissements sanitaires et sociaux) les 26 et 27 septembre 2012.

Ainsi l’AP-HP par la voix de son DRH Christian Poimboeuf, se souvient il y a 18 mois encore lors de sa prise de poste, devoir faire face à un manque de 600 infirmières, tandis que Yann Dubois, DRH du CHU de Brest, assure que ses effectifs sont au complet… sauf l’été, puisque les infirmières de cet hôpital universitaire peuvent profiter de 3 semaines de congés estivaux. « La situation n’est pas la même pour un hôpital francilien que pour un hôpital breton ou du sud est de la France », résume Jean-Marie Barbot, président de l’Adrhess.

Ainsi, cette première édition des « Rencontres RH de la santé », qui rassemblaient quelque 450 participants, selon les organisateurs, avaient mis en exergue, en autre, le modèle de l’ « hospital magnet » (l’hôpital aimant), lors d’une conférence en salle plénière, un modèle d’hôpital à-même d’attirer du personnel en leur offrant différents services (crèches, salle de sport, logement, etc…). « Une démarche déjà adoptée par de nombreuses entreprises », relève Yann Dubois.

Echos au « Pacte de confiance »

Autre sujet de réflexion pour les DRH présents lors de ces deux journées : les outils innovants permettant le e-learning ou le télétravail, les moyens pour améliorer les conditions de vie au travail, ou la modernisation du dialogue social. Des thèmes qui font écho à la mission « Pacte de confiance » confiée à Edouard Couty, venu clôturer ces deux jours de conférences.

Devant les participants, celui-ci est venu rappeler les priorités de ce pacte qui a pour but de proposer des solutions qui doivent mettre fin à un « déficit de confiance des populations à l’égard du système » et à « une crise de confiance des professionnels de santé ».

Venu présenter les 3 axes qui doivent conduire cette concertation, il a ajouté qu’il espérait que « ces travaux permettront de répondre au besoin des professionnels ». Réponse, fin 2012, à la remise de la synthèse des propositions des commissions participant à la mission.

Ariane Puccini

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

66 réponses pour “Echanges avec des DRH d’hôpitaux autour de la pénurie d’infirmières”

  1. Maryline dit :

    olala, c trop bien ecrit ce truc! tout vrai!

  2. BALLAY Jeannine dit :

    Que de beaux discours ! pénurie d’infirmier(e)s , n’importe quoi ! Nous sommes suffisamment nombreux . Le réel problème vient du fait que l’infirmier(e) est surchargée de tâches administratives au détriment des soins . L’intelligence serait de nous soulager de cela en embauchant des secrétaires médicales . Nous y gagnerons en qualité , ils n’y aurait moins d’erreur . Si nous pouvions prendre le temps de réfléchir à un acte à la fois , au lieu d’être encombré à penser aux nombreuses tâches à effectuer et si nous étions moins stressés , moins pressés , moins bousculés .

  3. Audréna dit :

    Superbe Mary Potter 🙂

  4. Mary dit :

    LA LEGENDE DE L’INFIRMIERE:quand Dieu crea l’infirmiere, il fit des heures supplementaires.c’etait le sixieme jour.Un ange lui dit”seigneur, vous travaillez deja depuis longtemps a ce modele!”…le bon Dieu repondit,”as tu vu la longue liste des attributs speciaux inscrits sur la commande?” l’oeuvre doit etre livrable sous forme feminine etmasculine,facile a desinfecter,ne causer aucun entretien,ne pas etre en plastique;elle doit avoir des nerfs d’acier,un dos resistant a toute epreuve tout en etant docile et gracieuse,afin de se sentir a l’aise dans les chambres de services bien trop petites;elle doit pouvoir faire cinq choses en meme temps,tout en gardant toujours une main de libre”l’ange secoua la tete et dit “six mains, voila qui est difficile” “oh, les mains ne sont pas une affaire,repondit le bon Dieu.Par contre les trois paires d’yeux que doit avoir le modele standart me posent de serieux problemes:deux yeux pour voir la nuit a travers les murs,pendant les veilles et pour pouvoir surveiller deux unités….deux yeux derriere la tete,,pour voir ce qu’on aimerait lui cacher,mais qu’elle doit absolument savoir.et bien sur deux yeux, la, devant,qui regardent le patient,,et qui lui disent:”je vous comprends, je suis la.,ne vous inquitez pas”.L’ange le tira gentimment par la manche,et lui dit”allez dormir seigneur, vous continuerez demain matin”…….Je ne peux pas, repondit le bon Dieu.j’ai deja prevu qu’elle ne tombe presque jamais malade et qu’elle sache se soigner elle meme.Elle accepte que dix chambres doubles acceuillent 40 patients mais que dix postes de travail ,ne soient souvent pourvus que par cinq infirmieres.Elle aime sa profession qui exige beaucoup d’elle,et qui lui rapporte peu d’argent.Elle sait vivre avec des horaires irreguliers,et accepte d’avoir peu de week end de libre;.L’ange tourna lentement autour du modele de l’infirmiere;;;”le materiel est trop mou, soupira t il” “Mais il est tenace “, repliqua le bon Dieu.”tu ne t’imagines pas tout ce qu’il supporte”….”peut elle penser?” “Non seulement penser mais evaluer une situation et faire des compromis” dit le bon dieu.L’ange se pencha plus près du modele et passa le doight sur sa joue:”La, je vois une fuite dit il….”je vous ai deja dit que vous essayer de mettre trop de choses dans votre modele”……..”cette fuite est prevue pour une larme”.”pourquoi?” “Elle coule dans les moments de joies,de tristesse ,de deception,et de delaissement”expliqua le bon dieu.”” c’est la larme qui sert de sous pape de trop plein”. ( D’après Enna Brombeck)

  5. Anne-marie dit :

    Le soutien de la serie plus belle la vie est plutot negatif !!!!!!!!!!!!!Aretons le massacre !!!N’ayons pas peur !!! Ca va etre dur mais nous nous en sortirons surtout sans les sydicats nuisibles!

  6. Mathieu dit :

    Par rapport au nouveau diplome les DRH ont l’air assez frileux, c’est peut être pour ça qu’il est difficile pour les jeunes pros de trouver un emploi…

  7. Alex dit :

    @Séverine : c’est vrai y a du taf à Nice ???

  8. Mounir dit :

    denrée rare ,coté plus que la platine ,mais après trente années de services ,cela donne quoi ? pro qui parle

  9. Olivier07 dit :

    Nous aussi au CHEYLARD (07160) en Ardèche, un petit hopital Local nous manquons cruellement d’IDE malgré un cadre de vie exceptionnel

  10. Séverine dit :

    J’habite à Nice, il y a du travail partout et la pénurie s’aggrave, on a de plus en plus de retraités qui reviennent faire des mi-temps qu’on aurait jamais imaginer embaucher avant ! Mais avec nos salaires, la vie devient trop chère dans les grandes villes, alors beaucoup se sont déplacés dans d’autres régions ou sont retournés dans leur région d’origine. Quand un 3 pièces coute un SMIC, croyez moi, c’est pas pour ça qu’on augmente les paies.

  11. Céline dit :

    Basse Normandie ya de moins en moins de postes et l’intérim en chute libre, une agence vient de fermer; =missions pas grand chose à moins de mendier chaque jour et/ou accepter des missions AS…. une première dans la région apparement…to be continued…

  12. Céline dit :

    Basse Normandie ya de moins en moins de postes et l’intérim en chute libre, une agence vient de fermer; =missions pas grand chose à moins de mendier chaque jour et/ou accepter des missions AS…. une première dans la région apparement…to be continued…

  13. Rachel dit :

    pas une realité??venez sur le terrain…voir!

  14. Rachel dit :

    pas une realité??venez sur le terrain…voir!

  15. Chouet dit :

    tu parles pénurie, y a même pas d’embauche, peu de possibilité de mutation et que dalles en interim mais en aide soignante alors qu’on parle pas de pénurie mais d’imbéciles

  16. Sébastien dit :

    Suis OK avec Sabrina ! Fier d’être jeune diplômé en EHPAD! C super formateur, et on accède à différentes pathos, et où je bosse, y a pas mal de soins techniques!

  17. Sébastien dit :

    En Bretagne, y en a trop, y’en a même qui postulent en tant qu’aide soignants ! Depuis 1 an que je galère de CDD en CDD, enfin je V en novembre signer un CDI, juste 1 an après le DE!

  18. Delph dit :

    Oups
    Je ne veux plus être exploiter faire des horaires coupés
    Bref j ai mes raisons… Mais il est évident que dans les 2 sevres c est le nô IDE land!!!! Faut pas se leurrer

  19. Delph dit :

    Moi j ai commencé en mdr j adorais ça je ne rejette pas la gériatrie en général c est même mes premières amours mais je ne ferais pas ça

  20. Sabrina dit :

    oui mais faut pas dire qu il n y a pas de boulot si on fait le / la difficile en tant que jeune diplômé(e) J ai travaillé dans des services pas très valorisants au 1er abord mais qui se sont avérés être une mine d or d expérience ensuite, commencer par la MDR c est pas une tare, bien au contraire : on y apprend l organisation ( souvent l IDE est seule pour une 100aine de résidents ), la patience ( qualité primordialedans notre profession ) et les pathologies rencontrées sont très variées ( AVC, Cardio, Gastro, Neuro, Post chir … ) De + c est idéal pour apprendre à maitriser les ttt et leurs effets secondaires, et la relation avec les divers médecins etc etc BREF VIVE LES MdR !!!!!!

  21. Delph dit :

    Tu peux te marrer Valérie mais c est la réalité aller bosser pour 1200€ j apelle ça de l esclavage pas du boulot, contente que tu y trouves ton compte

  22. Audréna dit :

    En moselle ça bloque aussi…

  23. Amandine dit :

    on n’a peut etre pas tous envie de commencer par des postes comme ca…

  24. Valérie dit :

    certes pas que des postes en service ultra technique mais il y a du boulot encore faut il accepter de commencer en Mdr ou au près des personnes agées!!!!

  25. Valérie dit :

    pas de boulot en poutou charente je me marre!!!!!!!

  26. Amandine dit :

    je pense aussi que cette année a été particuliere, on a l’ancienne réforme qui est sortie il y a moins d’un an, leurs rattrapages en mars et nous on sort en juillet alors le contexte de l’emploi ne nous est pas forcément le plus favorable, sauf dans certaines régions évidemment…

  27. Coralie dit :

    haha lala c est la galére

  28. Béatrice dit :

    effectivement une jeune diplomèe de lille est sans emploi depuis 6 mois alors que dans la drome c’est le contraire les jeunes sont assaillis de propositions et ont 1 poste avant la fin des ètudes certains secteurs de psy vont mème jusqu’à les aider financièrements pendant leur dernière annèe contre 1 engagement de 3 ans mais attention sur le terrain c’est moins drole y’a 1 turn over effrayant car les jeunes sont vite dègoutès et partent.

  29. Anonyme dit :

    J’ai l’impression que dans mon coin ça a l’air en pénurie. Je vois pas mal d’annonce. Le CHU de ma ville stagiaire très vite les IDE comparé au AS. On verra si c’est toujours le cas dans deux ans.

  30. Carrayrou dit :

    J’adore le petit encart de fin: il faut “combler le déficit de confiance entre les professionnels de santé et les responsables”. Pour qu’il y ait moins de personnels de santé qui râlent et ne fassent plus confiance à leur Direction, il n’y a qu’à virer du monde: ça en fera moins à râler sur leurs conditions de travail!!!! Et ça leur apprendra à faire confiance….. Bien sûr…. Et la marmotte?

  31. Sophie0251 dit :

    j’ai été diplômée en 2002 mais moi aussi qd ça ne me plaisait plus je démissionnais pr aller bosser ailleurs comme la toute nouvelle génération dont tu parles alex ds ton commentaire.
    et j’ai fini par faire une spécialisation en 2007 2008 car bcp mieux payée avec des horaires de bureaux du l au v et un besoin grandissant ds ma spé vu la reglementation.

  32. Sophie0251 dit :

    faites une spécialisation chér(e)s collègues ! vous serez mieux reconnu(e)s mieux payé(e)s et on aura besoin de vous dc moins de problème ds le recrutement.

  33. Sophie0251 dit :

    ils font mirroiter qu’il y a une pénurie d’ide, qu’ils ne trouvent pas d’infirmières à recruter mais elles se sauvent ailleurs qd elle voient les salaires miséreux proposés!
    et certains hôpitaux ne cherchent même pas à recruter !!! ya un manque d’ide mais on s’en fou puisqu’on n’a pas de budget pr embaucher dc le personnel doit se debrouiller avec le peu de moyens mis en oeuvre.

  34. Alex dit :

    J’avais lu qu’il y avait 6000 abandons d’étudiants en cours de formation chaque année… Déjà, on pourrait augmenter le numerus clausus de 6000… Voire plus… Et puis fidéliser les personnels en poste… Y a des solutions sauf que la situation est volontairement laissée dans cet état par les politiques car ça coûte. A Paris, l’AP-HP a un déficit de 400 à 500 postes d’infirmiers… Et pourquoi ? Parce que ça paye mal et moins que dans le privé, que le métier est dur, que les horaires sont merdiques et qu’on te fait chier à revenir sur ton temps de repos pour combler le sous-effectif. Le profil des infirmiers en plus a changé, maintenant, les jeunes diplômés osent se barrer au bout de 6 mois quand les conditions de travail sont merdiques alors que c’était moins le cas chez nos ainés.

  35. Morgane dit :

    Restriction budgétaire!!! Ils ont “besoin” mais n embauche pas

  36. Sophie0251 dit :

    Pénurie d’IDE dans les hôpitaux ?? c’est un peu du n’importe quoi ! chaque année ces 5 dernières années j’ai régulièrment postulé dans des hôpitaux de la picardie (compiègne, senlis, chantilly, soissons), de reims et l’APHP à Paris et on ne vous répond pas tjs.
    De plus j’ai eu qq rdv pr l’APHP mais le salaire est à mourir de rire !!! on commence pratiquement au smic avec 10 ans d’ancienneté ds la profession et somme toute un bac+3 et on fait des heures pas possibles !!! c’est se fontre du monde !
    alors les drh se plaignent d’une pénurie d’infirmière ??? qu’ils proposent un salaire décent en fonction des diplômes des compétences et de l’ancienneté et là ils auront le choix !

  37. Audrey dit :

    desertique dans le pas de calais !! sinistree meme dans le paramedical !!!

  38. Sandra dit :

    Qd on entends le discours des drh comme celui du directeur de l’aphm hier dans complement d’enquete y’a de quoi avoir peur … La seule solution pour faire des economies c’est de reduire le personnel … Donc des ide il en manque partout mais y’a pas de budget pour leur donner du boulot … Dans le reportage 1 ide de nuit pour 15 patients en chir thoracique mais a coté de ça le chir impose des durees d’hospit de plus en plus courtes et des depassements d’honoraires parfois dementiels … On n’est pas sauvé !!!!!

  39. Mathieu dit :

    Si vous cherchez du boulot, venez dans le sud ouest on a une pénurie importante d’infirmiers, notamment des hommes en psychiatrie, dans notre UMD on ne peut pas ouvrir la deuxième unité au complet par manque de personnel, ils embauchent directement en CDI pour ne pas avoir à se faire piquer le personnel, sur tous les postes de l’établissement. Ils sont tellement emmerdés qu’ils sont obligés d’embaucher des aide soignants pour boucher les trous.

  40. Mathieu dit :

    C’est beau le marketing des drh pour faire croire que leur bouzin est mieux que les autres, à côté de ça c’est les premiers à nous casser les bonbons, des esclavagistes des temps modernes en somme…

  41. Camille dit :

    Picardie pas de boulot non plus… Pénurie, vous êtes surs? Il ne faudrait peut être pas faires des généralités

  42. Coralie dit :

    dans tout domaine c est pareil c est dur partout y en a marre on veut bosser et ya rien!!!

  43. Coralie dit :

    dans tout domaine c est pareil c est dur partout y en a marre on veut bosser et ya rien!!!

  44. Coralie dit :

    dans tout domaine c est pareil c est dur partout y en a marre on veut bosser et ya rien!!!

  45. Sabrina dit :

    @Virginie Guichaoua, où êtes vous en Bretagne ?

  46. Sabrina dit :

    @Virginie Guichaoua, où êtes vous en Bretagne ?

  47. Sabrina dit :

    @Virginie Guichaoua, où êtes vous en Bretagne ?

  48. Delph dit :

    8cv et 1 seule réponse pour un mi-temps
    En ce moment je fais un remplacement à 80% dans un lycée payé au SMIC, les agents de service gagnent plus que moi, je suis fière d être IDE mais là après 1 an de DE je trouve que le rêve tourne au cauchemar…

  49. Delph dit :

    8cv et 1 seule réponse pour un mi-temps
    En ce moment je fais un remplacement à 80% dans un lycée payé au SMIC, les agents de service gagnent plus que moi, je suis fière d être IDE mais là après 1 an de DE je trouve que le rêve tourne au cauchemar…

  50. Delph dit :

    8cv et 1 seule réponse pour un mi-temps
    En ce moment je fais un remplacement à 80% dans un lycée payé au SMIC, les agents de service gagnent plus que moi, je suis fière d être IDE mais là après 1 an de DE je trouve que le rêve tourne au cauchemar…

  51. Sabrina dit :

    euh je suis en Bretagne aussi et j ai tjs trouvé du travail sans soucis, mon dernier poste j étais seule dans la structure alors qu il y avait un budget pour 3 J ai refusé leur CDI, pas renouvellé mon CDD chez eux ( marre de bosser seule !! ) du coup y a 3 postes à pourvoir là bas, l hopital local de Port Louis recherche aussi Et c est pareil dans plein d autres établissements Je viens de me lancer en libéral, 1er contrat de remplacement 20 jours pas mois avec collaboration à la fin du contrat … trouvé en 1 semaine de recherche Alors moi je trouve que la pénurie en Bretagne est loin d être finie !!!

  52. Sabrina dit :

    euh je suis en Bretagne aussi et j ai tjs trouvé du travail sans soucis, mon dernier poste j étais seule dans la structure alors qu il y avait un budget pour 3 J ai refusé leur CDI, pas renouvellé mon CDD chez eux ( marre de bosser seule !! ) du coup y a 3 postes à pourvoir là bas, l hopital local de Port Louis recherche aussi Et c est pareil dans plein d autres établissements Je viens de me lancer en libéral, 1er contrat de remplacement 20 jours pas mois avec collaboration à la fin du contrat … trouvé en 1 semaine de recherche Alors moi je trouve que la pénurie en Bretagne est loin d être finie !!!

  53. Sabrina dit :

    euh je suis en Bretagne aussi et j ai tjs trouvé du travail sans soucis, mon dernier poste j étais seule dans la structure alors qu il y avait un budget pour 3 J ai refusé leur CDI, pas renouvellé mon CDD chez eux ( marre de bosser seule !! ) du coup y a 3 postes à pourvoir là bas, l hopital local de Port Louis recherche aussi Et c est pareil dans plein d autres établissements Je viens de me lancer en libéral, 1er contrat de remplacement 20 jours pas mois avec collaboration à la fin du contrat … trouvé en 1 semaine de recherche Alors moi je trouve que la pénurie en Bretagne est loin d être finie !!!

  54. leilou dit :

    Tout dépend où l’on vit. Moi dans le Sud ouest, ils cherchent du monde ++++ Après il faut faire minimum 15 à 30 bornes quand on vit en campagne.

    Un autre facteur c’est le service qu’on souhaite intégrer… il y en a qui sont moins pourvus que d’autres ou qui ont moins la cote….

  55. Virginie dit :

    en Bretagne c’est pareil, que des réponses négatives…

  56. Emmanuelle dit :

    il m’a fallu 2ans pour avoir une mutation et encore je ne sais pas le service, donc la pénurie laissez moi rire !!!

  57. Bruno dit :

    ça date pas d’aujourd hui…. Puisque nombre d’IDE finissent leur carriere en province…

  58. Melanie dit :

    idem ds le nord:-/ca devient tres difficile….

  59. Ga dit :

    Le pole emploi se marre quand des IDE demandent rdv pourtant la pénurie à bien l’air d’être terminée dans pas mal de régions!!

  60. Delph dit :

    Je dis aussi pour le Poitou Charente, les deux sèvres en particulier mais selon le pôle emploi il n y a aucun problème

  61. leilou dit :

    moui enfin on peut ne pas vouloir recruter et estimer avoir suffisamment de personnel, mais l’echo est généralement pas la même du côté soignant…. Bien souvent entre la Direction et le personnel, il y a un véritable gouffre de connaissance du terrain… C’est facile de fermer les yeux et de se dire que tout va bien alors que tout va mal !!!

    Chez moi l’effectif est complet, vous croyez que c’est pour autant qu’on ne craint pas le burn out ??? Loin de là !

  62. Nathalie dit :

    Idem en Poitou Charente…

  63. Sandi dit :

    c’est pas le cas en alsace actuellement beucoup d’IDE n’ontpas de travail …

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
260 rq / 1,910 sec