Ordre infirmier : Première prise de position de Marisol Touraine

"Vous ne serez plus hors la loi" : c'est la réponse faite par Marisol Touraine, nouvelle ministre des affaires sociales et de la santé, à une infirmière qui l’interpellait sur l'inscription et la cotisation à l'Ordre Infirmier.

Ordre infirmier : Première prise de position de Marisol TouraineD'après la "Nouvelle République" qui relate l'échange, Marisol Touraine, en meeting dans le cadre de la campagne législative, se dit "très réservée sur le principe même des ordres professionnels. On peut tout à fait imaginer que l'inscription ne soit plus obligatoire. »

Une prise de position qui diffère peu de la position affichée par la ministre il y a deux ans. Alors membre de la commission des affaires sociales, Marisol Touraine avait tenu des propos relativement durs à l'encontre de l'institution ordinale, face à son ancienne présidente Dominique Le Boeuf.

S'exprimant au nom du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauches de l'Assemblée, elle avait conclu son intervention par ces termes : "Opposés au principe même d’un Ordre des infirmiers comme de tout ordre professionnel, nous ne voyons pas d’autre perspective, dans la situation actuelle, que de rendre l’adhésion à l’Ordre facultative, en tout cas pour les professionnels des établissements publics et privés, c’est-à-dire aux salariés."

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

43 réponses pour “Ordre infirmier : Première prise de position de Marisol Touraine”

  1. syndicat RESILIENCE dit :

    Législatives et ordre infirmier ne font pas bon ménage … 🙂 🙂 🙂

    les (mauvais) résultats des candidats ou soutiens ordinaux sur RESILIENCE

    http://www.syndico.exprimetoi.net

    Avec ou sans cotisation, l’ordre infirmier c’est NON !!

  2. syndicat RESILIENCE dit :

    à voir sur http://www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

    ordres professionnels : magouilles à tous les étages …

  3. syndicat RESILIENCE dit :

    liste des députés ou candidats en faveur de l’ordre infirmier

    http://syndico.exprimetoi.net/t6186p15- … -infirmier

    et contre lesquels nous appelons à voter, particulièrement à Lyon 4 et dans le 92 à Bois Colombes, où les candidats sont présidents ordinaux ou membres affichés du cdoi local …

    Avec ou sans cotisation, l’ordre infirmier c’est NON !!

  4. denis29 dit :

    Exploweb , imagines tu un instant que les representants de l’ordre seraient prets a mettre le boxon , a soutenir une grêve massive (ou pas) , à susciter et soutenir des actions, à entretenir la mobilisation des ides ? Serieux ,tu le crois ?
    Les syndicats eux même (dont ,pour lr compte ce serait le boulot) en sont bien incapables ou n’en ont pas la volonté…
    Tu crois l’ordre par essence rassembleur ,il est PAR ESSENCE ,diviseur : il se construit sur la peur de la sanction , la menace, l’appel à la délation.
    Tu crois les politiques contre l’ordre ,ils sont ,à droite,tous pour.
    Tu penses l’ordre federateur ,son but est de controler ,diviser, punir eventuellement.Il est bien le garant de la soumission ,pas celui de l’émancipation.
    Regarde les médecins ,eux même sont en conflit larvé avec leur ordre ,une éspèce de gendarme contesté mais tout puissant.
    Je ne doute pas de ta sincerité mais je crois que tu te trompe grandement….

    • moutarde dit :

      exploweb, facile de rejeter la faute sur les abstentionnistes ; quel autre choix, STP ?

      Inutile de rappeler la genèse ordinale… structure non souhaitée, imposée sur la base d’un mensonge éhonté puis, depuis plus de 5 ans rejetée et/ou ignorée par l’immense majorité des IDE.

      Pas de bilan positif ni pour la profession ni pour les IDE, pas de bilan comptable de borniche qui confond les cotisations souvent contraintes des IDE avec le patrimoine privé de l’ordre, un gabegie humaine et financière, des mensonges, malhonnêtetés et magouilles…

      Par ailleurs, l’ordre est à la botte des financiers et des politiques ; aucune dignité…

      L’ordre infirmier ne représente que lui même et ridiculise la profession.

      A ce jour, des affaires commencent à remonter des égouts … Des magouilles médico-politico-affairistes, une collusion ordino-syndicale sur fond d’associations, de sociétés dites savantes et de réseaux infirmiers en particulier d’exercice libéral (N° unique, droits d’entrée exorbitants, loyers démesurés non assujettis à la TVA, compérage, publicité illégale, détournement clientèle, concurrence déloyale…etc).

      Toujours les quelques mêmes personnes que l’on retrouve partout avec un incroyable cumul de mandats… Beaucoup au sud de la Loire.

      Pour celles et ceux qui tentent de résister seul(e)s, c’est la descente aux enfers.

      D’autres ont choisi de se solidariser dans l’adversité et paraît-il, la peur commence à changer de camp.

  5. syndicat RESILIENCE dit :

    en même pas trois ans :

    – l’ordre infirmier a réussi à vendre la profession (dont il est censé garantir l’indépendance) aux banques (envers lesquelles il est surendetté et auxquelles il loue ses locaux parisiens), aux assurances pour lesquelles il prône une rcp obligatoire pour tous (y compris bien sûr les salariés),

    – l’ordre infirmier lêche les bottes aux pouvoirs politiques qui n’ont jamais eu d’autres intentions que de l’utiliser pour mieux encadrer la profession infirmière et nous faire encore plus de mal comme par exemple nous enlever la pénibilité de l’exercice professionnel,

    etc …

    la différence :

    avant on se faisait bai…. sans payer par tous ceux que vous dénoncez – justement – et qui voudraient continuer à nous prendre pour des connes,

    depuis l’ordre, c’est devenu payant … ???

    les infirmières qui exercent illégalement et qui continuent à refuser d’être soumises à l’ordre sont justement moins nonnes que vous ne voulez le dire, pour la première fois depuis des années elles disent NON aux magouilles et autres saloperies qu’on voudrait leur tarifer !

  6. exploweb dit :

    Nous sommes plus de 500 000 IDE en France, unis autour d’une même organisation on serait capable de se faire entendre de tel sorte qu’il serait impossible aux politiques de ne pas nous écouter.

    Nous sommes les pros de santé les plus nombreux, imaginé le bordel que l’on serait capable de mettre si on se mettait tous en gréve derrière une organisation unique.

    Dommage que l’ordre soit dirigé par des irresponsables, mais c’est normal, trop peu d’entre nous ont votés, on se retrouve donc avec des brelles grâce aux abstentionnistes.

    Les anti-ordres ont raisons, restons donc divisés avec nos syndicats qui ne s’entendent pas et qui nous coûtent plus chère que l’ONI (150 euros pas an, qu’ils aillent en escroquer d’autres, pour info l’ONI est beaucoup moins chère)

    Quant aux politiques, ils ne veulent pas d’un ordre capable de fédérer toute une profession comme la notre, avec les capacités de mobilisations que cela nous donnerez, ont les gênerais trop.

    Vous avez donc tous raisons, restons divisés, comme ça on continueras à rester de la merde face aux médecins et politiques qui pourront continuer à nous manipuler comme les bonnes soeurs d’autrefois.

    • la fee calome dit :

      Il n’a, jamais, été question de vouloir être divisées. Le problème est que peu, ont voulu créer cette structure professionnelle à des fins personnelles, dans le seul but d’avoir la main sur toute la profession. Nous ne devons pas être les seules à vouloir nous méfier d’un ordre professionnel puisque les québécois, chantre par excellence, commencent eux aussi à contester violamment l’utilité d’un ordre (qui ne sert à rien si ce n’est à cotiser +++), les médecins français commencent à faire du bruit au grand dam du cnom qui essaie de s’imposer en épousant les nouvelles directives ministérielles (bonjour l’indépendance) sur les déserts médicaux pour plaire à la ministre (opposées aux ordres professionnels), que les kinés et les pédicures, en France, continuent à passer au tribunal et à être condamnés pour exercice illégal à la demande des ordres kiné et pédicure, etc …
      L’Ordre des Infirmières continue de défrayer la chronique de par son comportement, ses luttes intestines, la volonté des libéraux d’arriver à sa tête. RESILIENCE, syndicat créer pour lutter contre cet Ordre Infirmier combat depuis deux ans, tous les jours, les travers e ces ordinaux qui veulent imposer la mafia un peu partout en France dan sla profession. Des dizaines de dossiers sont cumulés et certains sont envoyés aux tribunaux, pour faire bonne mesure, la justice fera son trvail, avec lenteur certes. Le denier en date de ces dossiers fait frémir à la lecture du contenu qui commence à être diffusé sur le site de RESILIENCE. Quand on lit les réactions de certains, ici ou là, il y a fort à parier que RESILIENCE ne doit pas être loin de la vérité. Ce dossier a déjà été jugé, des condamnations ont été prononcées, d’autres arrivent. En résumé, oui à une profession infirmière forte mais pas derrière un Ordre Infirmier qui fait plus de mal que de bien.

    • eusebe dit :

      C’est curieux, régulièrement on nous ressert le même plat réchauffé, à savoir la force d’une profession unie qui serait incontournable et blablabla.

      Sauf que cette fameuse organisation n’avait d’autres objectifs que de servir ses dirigeants et le pouvoir en place.

      Quant aux élections, ceux qui ont été élus (misérablement avec plus de 86% d’abstention) étaient ceux qui se sont présentés et donc ceux qui désiraient l’ordre.

      Et en parlant de division, on remarque qu’elle n’a jamais été aussi profonde que depuis que l’ordre tente d’exister et là encore, les morceaux vont être durs à recoller.

      La seule solution est donc l’élimination de cette organisme parasite et inutile ce qui ne pourra qu’assainir la profession.

  7. syndicat RESILIENCE dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t6186-lis … iste#25355

    liste des députés ou candidats à la députation en faveur de l’ordre infirmier et des ordres paramédicaux

    contre lesquels nous allons appeler à voter aux prochaines élections législatives, toutes tendances politiques confondues,

  8. eusebe dit :

    Si cela est avéré (et cela doit être), continuons la lutte pour éradiquer cette organisation malfaisante.

  9. la fee calome dit :

    Lu sur RESILIENCE ce matin : ordre infirmier : quand les coquins deviennent copains …

    http://syndico.exprimetoi.net/t7095-ordre-infirmier-quand-les-coquins-deviennent-copains#31712

  10. fanou6 dit :

    ètes vous comme moi ? : j’ai grandement envie d’embrasser cette soignante qui a interpellé la ministre. merci chère inconnue, vous avez permi l’arrêt immédiat d’un procésus de menace et de radiation sur l’ensemble de la profession infirmière qui refuse d’adhérer.
    encore merci

  11. Nina dit :

    bonne nvlle ! en espérant k ça va disparaitre cette cotisation à 2 balles y’en a marre de donner de l’argent avec le salaire qu’on gagne !

  12. denis29 dit :

    Mais que disent donc les onistes distingués? Même silence que pour les comptes 2010 et 2011…
    silence..silence…
    Attention quand même qu’ils ne concoctent pas dans l’ombre quelque nouvelle vacherie comme ils savent si bien faire .

  13. ridfa69 dit :

    faut assumer et par decret rendre facultatif les cotisations, je pense qu’apres ca la BRED les lachera et ciao le BEURK

  14. moutarde dit :

    Pour s’acharner ainsi et se couvrir tant et plus de ridicule, soit il ne faut pas avoir de dignité soit des intérêts supérieurs obligent l’attitude de l’ordre infirmier comme par exemple, endosser en tant que personne physique la responsabilité de la gabegie financière, matérielle et humaine de l’ordre en tant que personne morale.

    Le fait aussi que borniche explique à RESILIENCE de façon tout à fait décomplexée que les cotisations souvent contraintes des IDE font partie du patrimoine privé de l’ordre infirmier + l’ opacité totale sur les 2 derniers exercices comptables et pas budget prévisionnel pour l’exercice en cours, ne peuvent qu’aggraver la défiance.

  15. la fee calome dit :

    Beaucoup de bonnes intentions ne suffisent pas ! N’oublions pas que nous sommes en période électorale. Comme pour les présidentielles : pas de chèque en blanc, nous saurons pourrir la vie de tous les gouvernements de droite, de gauche, sur ce sujet de l’Ordre des Infirmières dont nous ne voulons pas.

  16. ON-ADHERERA-JAMAIS dit :

    Enfin ! on peut espérer mettre à la poubelle de l’imbécilité caractérisée, cette caste quasi auto-proclamée sous couvert d’élections bananières, et extraire une verrue immonde de notre profession.
    Laissons les requins se bouffer entre eux, une fois leur os (cotisations) retirées… M’est avis que la honte va les poursuivre un moment… Que la bête meure !

  17. denis29 dit :

    Allez ,Madame Touraine ,encore un tout petit effort…Abrogation pure et simple de la loi (dont les decrets d’application semblent n’etre même pas signés,sauf erreur de ma part…) et fin de l’oni!
    On compte sur vous ,”opposée au principe même d’un ordre infirmier”.
    Alors, chiche! Et on regrettera pas notre vote.

  18. Nicolas dit :

    À suivre de très près !

  19. omeo dit :

    enfin ….si l’inscription devient facultative va falloir que les instances de l’oni se remettre au travail dans les services…LOL

  20. syndicat RESILIENCE dit :

    Marisol Touraine : “Vous ne serez plus hors la loi”. 🙂 🙂 🙂

  21. eusebe dit :

    Encore une baffe pour l’ordre qui, décidément, en aura pris tout au long de sa misérable existence !

  22. Delphine dit :

    encore des belles paroles pour mes nous endormir!!!Ils n’ont cas dire tout de suite:stop l’oni est rejeté par toutes les IDE donc il n’existe plus!!!

  23. Pierre dit :

    Attendons la fin des législatives et voyons si la courageuse Mme TOURAINE déposera un projet d’abrogation devant cette chambre nouvellement élue……

  24. Christine dit :

    Et si madame Touraine est courageuse arrêtons d’être asservie aux médecins en ce qui concerne notre rôle propre et mettons en place la consultation infirmière en place une bonne fois pour toute sur tout le territoire avec la lettre clé qui va avec comme cela existe ailleurs en Europe (Italie,Belgique,Suisse etc…)

  25. Christine dit :

    Quid des IDEL ? On va quand même pas servir de vaches à lait pour cet ordre qui doit purement et simplement disparaître!!!!!! Comme tout les autres d’ailleurs!!!!!! CQFD.

  26. Sabrina dit :

    au risque de paraitre “débile”….j’ai jamais rien compris à l’ordre infirmier si quelqu’un peut m’éclairer ça serait sympa :(…

    • eusebe dit :

      L’ordre infirmier est né de la volonté d’une poignée d’illuminés ayant un gros melon et des chevilles très enflées, se prétendant être les forces vives de la profession (infirmière), et qui, a force d’un lobbying intense, a réussi a convaincre des députés (de droite), de faire une loi.
      Si tout avait fonctionné comme prévu, ce sont 40 millions qui seraient rentrés dans les caisses de cette organisme, et autant qui auraient été retirés des poches des IDE.
      Sauf que tout a foiré, car les IDE ne se sont pas laissés asservir et plumer, et surtout ont montré qu’ils (et elles) ne voulaient pas d’une représentation fantoche.

  27. Thierry dit :

    c’est un bon début , mais c’est une demi mesure… l’abrogation de l’ordre et il n’y aura plus aucun problème et ça évitera les divisions au sein d’une profession dont le métier est le même pour tous… à suivre

  28. Jacques dit :

    ça peut pas être à moitié ! c’est pour ou contre! et si c’est contre: personne ne cotise, les libéraux non-plus ou alors ils maitrisent l’ordre: qui paie commande !!! en tout cas, ça peut pas être voter socialiste et après, on verra !!!

  29. tika dit :

    Un grand cri d’amour, oh oui, comme dit johny : Que je t’aimmmeuuhh….

  30. Ghislaine dit :

    Pourquoi une adhésion facultatives pour les IDE du public et du privé? Les Libéraux devront payer pour eux??

  31. Mathieu dit :

    Vers la disparition de cette merde?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
226 rq / 2,140 sec