Césarienne programmée: l’HAS précise les indications

Près d'une femme sur cinq donne naissance par césarienne, une intervention programmée dans près de la moitié des cas: pour améliorer cette pratique, la Haute autorité de santé (HAS) précise ses indications et publie un document d'information pour les femmes enceintes.

Césarienne programmée: l'HAS précise les indications

©Istock

La césarienne programmée, planifiée à l'avance et non pas liée à une situation d'urgence, représente environ 7,4% des naissances, précise la HAS jeudi dans un communiqué.

La HAS publie des recommandations à l'adresse des professionnels de santé "pour préciser les indications médicales de la césarienne programmée au terme de la grossesse": utérus cicatriciel, grossesse gémellaire, présentation par le siège, macrosomie, risque de transmission mère-enfant de certains virus, ou indications plus rares comme un mauvais positionnement du placenta.

Pour chacune de ces situations, la HAS a redéfini les indications de césariennes programmées et celles qui doivent orienter vers un accouchement par les voies naturelles.

Pour toute césarienne programmée, la HAS "recommande que la femme soit informée le plus tôt possible". Cette information comprend "l'indication ou la raison motivant la césarienne, le rapport bénéfices-risques de l'intervention et ses conditions de réalisation".

Elle évoque également la situation où la césarienne est demandée par la femme enceinte, recommandant de "rechercher les causes de cette demande telles que la peur de la douleur ou une mauvaise expérience lors d'une précédente grossesse".

"Le choix du mode d'accouchement doit se faire sur la base d'une décision partagée entre la femme enceinte et l'équipe médicale", précise-t-elle.

La HAS publie parallèlement sur son siteun document d'information destiné aux femmes enceintes qui recense les situations pouvant conduire à programmer une césarienne et explique l'intervention et ses conséquences.

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Césarienne programmée: l’HAS précise les indications”

  1. Anonyme dit :

    l’accouchement par césarienne programmée pouvant présenter plus de risques il est important que la patiente sache l’intérêt réel de l’opération.(et pas simplement se couvrir pour l’assurance)

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
201 rq / 1,411 sec