Les infirmiers devront mettre à jour leurs connaissances tous les ans

| | mots clefs : 143 réactions

A partir de 2012 infirmiers et aides-soignants, comme les autres professions paramédicales et médicales, devront participer chaque année à un programme de Développement professionnel continu.

Formation DPC Les infirmiers devront mettre à jour leurs connaissances tous les ansUn décret publié fin décembre introduit l’obligation de participer annuellement à un programme de développement professionnel continu (DPC), dès 2012.

Une petite révolution pour les infirmiers qui contrairement aux médecins n’avaient pas jusqu’à présent une formation continue imposée. Le DPC va d’ailleurs au-delà de la seule formation puisqu’il inclut également d’autres formes d’action.

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et la secrétaire d'Etat à la Santé, Nora Berra, rappellent d’ailleurs dans un communiqué que cette « mise à jour des connaissances est un facteur essentiel de la qualité des soins ».

Qui est concerné ? Quelle prise en charge ?

Tous les infirmiers, salariés et libéraux, actuellement en exercice doivent désormais réaliser un programme de DPC par an. Les établissements, pour les salariés, et les instances ordinales, pour les libéraux, seront chargés du contrôle du respect de l’obligation.

Compte tenu des rapports conflictuels entre l’Ordre et les syndicats de libéraux, dont la majorité appelle au boycott, cette attribution risque fort de passer à l’as. Mais au moins une fois tous les cinq ans le directeur de l’Agence régionale de santé doit aussi s’assurer que les infirmiers libéraux ont bien réalisé leur DPC annuel.

En cas de non-respect de l’obligation de formation, les employeurs ou le directeur de l’Agence régionale de santé, peuvent après enquête prendre des sanctions disciplinaires.

Les actions liées au DPC seront prises en charge au titre du dispositif de formation professionnelle tout au long de la vie pour les salariés. Les libéraux recevront des « chèques DPC » dont le montant forfaitaire sera fixé par la commission paritaire de l’Organisme gestionnaire du DPC (OGDPC). Ces chèques qui seront distribués chaque année permettront de financer les actions faites dans le cadre du DPC.

A quoi ça sert ? Quelles actions sont concernées ?

Le développement professionnel continu doit « permettre  l’analyse des pratiques professionnelles et également l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances ou de compétences » explique-t-on à la DGOS.

Les programmes dont la forme et les modalités seront fixés par la HAS intègreront donc aussi bien des actions de formation, des colloques ou d’autres actions comme les réunions pluridisciplinaires de concertation ou des évaluations des pratiques professionnelles. « Nous souhaitons également décloisonner les actions et faire en sorte que plusieurs spécialités se rencontrent. Par exemple regrouper un chirurgien vasculaire et des infirmières libérales d’un réseau de soins plaies/cicatrisation ».   

Qui va gérer ça ? Quels programmes ? Quels garde-fous ?

Ce seront des organismes enregistrés par l’Organisme gestionnaire du DPC et évalués favorablement par les commissions scientifiques indépendantes qui seront chargés de mettre en œuvre les programmes de DPC selon une orientation nationale fixée par le ministère de la Santé. Des orientations régionales, proposées par les agences régionales de santé pourront aussi compléter la ligne déterminée par le ministère.

Ces organismes DPC seront ensuite évalués par la  Commission scientifique du Haut Conseil des professions paramédicales composés de professionnels de santé qui sera chargée d’établir une évaluation technique et scientifique des organismes et veillera à la qualité des programmes dispensés.  La commission formulera également un avis sur les orientations nationales du développement professionnel continu ainsi que sur les orientations régionales formulées par les agences régionales de santé.

C’est aussi cette instance qui dressera la liste des diplômes universitaires susceptibles d’être considérés comme équivalent à un programme de développement professionnel continu.

Les décrets régissant le DPC étant maintenant publiés, les organismes vont pouvoir s’enregistrer et les premiers programmes pourront débuter prochainement. La DGOS a toutefois prévu une certaine souplesse pour 2012 : Les infirmiers et qui ont participé en 2011 ou participeront en 2012 des actions de formation continue sont ainsi réputés avoir satisfait à l'obligation annuelle de DPC. Il suffit pour cela d’adresser un justificatif à l’employeur ou  à l’ordre.

Et les aides-soignants ?

C’est le même décret qui régit le DPC des aides-soignants. Ils doivent également réaliser un programme annuel obligatoire. Les actions seront financées selon le dispositif de formation professionnelle tout au long de la vie et les chefs d’établissement devront veiller au respect de l’obligation de formation.

Joël Ignasse

Pour aller plus loin :

Décret n° 2011-2114 du 30 décembre 2011 relatif au développement professionnel continu des professionnels de santé paramédicaux

Pour aller plus loin : les formations DPC, Master, DU de nos partenaires pour les infirmiers et infirmiers libéraux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

143 réponses pour “Les infirmiers devront mettre à jour leurs connaissances tous les ans”

  1. nath dit :

    Je trouve que c’est une très bonne idée vu l’évolution permanente de notre métier, le questionnement sur nos pratiques quotidiennes me semble un minimum. Evitons les pratiques “routinières et sans reflexions qui nous amèneent à faire des erreurs.
    Quant à la nouvelle réforme, les connaissances des étudiants semblent de plus en plus limitées… ce qui ressort malheureusement assez souvent de l’avis des professionnels!

  2. chouette dit :

    alors voyons un peu l’étendue de l’étrangeté de la chose
    dans mon établissement il y a 10 ans la direction a dit que la formation sur les gestes d’urgences concernant les patients hospitalisés devait être annuelle et obligatoire
    je me souviens avoir dit que cela ne serait pas réalisable, et j’ai eu raison, j’ai encore raison.
    les DE de moins de 2 ans sont exclus du programme sous prétexte qu’ils sortent de la formation, les autres si on peut les dégager d’une journée de travail il est assez rare qu’ils puissent y accéder (pas de temps, plus de place?!, enfin ce genre de choses si pathétiques)
    ma formation sur ce thème a plus de 15 ans, ça m’agace toujours autant, quand aux autres formations c’est la même, pas de temps et l’institution n’a plus d’argent.
    dans ces conditions on se forme comment? en DPC sur le temps perso?
    et avec nos salaires si mirobolants sur fond propres pour éviter au système d’être encore et toujours dans le rouge?
    salariée je suis, j’estime que concernant l’adaptation aux nouveautés c’est à mon employeur de s’y coller. pour le reste je me débrouille toute seule quand il s’agit de curiosité intellectuelle hors job.
    pour les IDEL ne serait ce pas aux caisses d’assurances maladies d’organiser les remplacements (paiement inclus)?
    et puis quand on voit le prix affiché par ces boîtes de formation on sent bien que c’est une vraie rente pour eux.

  3. madnurse dit :

    Encore une fois de bonnes intentions mais comment vont ils gérer cela, dans les hôpitaux les budgets de formations sont à secs. Qu’est ce qu’ils vont encore inventer; après l’ordre, le dpc (développement professionnel continu), et en 2013 ? l’augmentation de la cotisation de l’ordre, une assurance professionnel national ralié à l’ordre ou non. On nous prend pour des vaches à lait ma parole.2013 sera l’année du clash nouveaux ide sortant de la réforme avec salaires plus haut nous avait on dit……
    A VOIR CHERS COLLEGUES, l’ordre nous l’avons en nous c’est un ordre moral entre nous, ona ime ce métier mais on en bave tellement qu’on se serra les coudes jusqu’au bout.;)

  4. Basileth dit :

    Depuis le temps qu’on attendait cela…
    Mais de grâce que la formation incendie et les autres obligations légales (prépa certification, hygiène, CLAN, CLIN…) ne comptent pas et ne prennent pas à peu de frais notre quota d’heures.
    Et que les formations pertinentes proposées par les partenaires sanitaires et sociaux ne soient pas bloqués au secrétariat de direction !
    Et enfin que ds les congrès les formateurs arrêtent de se la jouer en parlant en initiales et en anglais alors qu’on est tous bien Français.
    Bref, ceci ets une TRES BONNE nouvelle.

  5. réaseb dit :

    Il est très important pour notre profession de mettre à jour ses connaissances théoriques et pratiques mais combien de fois je me suis inscrit à des formations et au dernier moment votre cadre vous dit ” tu ne pourras y aller je manque de monde pour travailler ce jour là”.A quand la même chose pour les docs, quand je vois que certains ne savent même pas faire une commande de sang ou encore faire un CPTU alors qu’ils sont responsables de la transfusion ou encore le stétho qui voyage de patients en patients sansêtre nettoyé et à nous la cellule d’hygiène vient nous faire la morale sur le lavage des mains!!!!

  6. ahtaton dit :

    !!L’Etat devra mettre à jour le salaire tous les ans!!
    C’est bien de penser à notre formation!! Je ne suis pas contre!! Mais après si c’est pour élargir nos champs de compétences, dépassement de tâches…. Sans revoir le salaire, les conditions de travail…!!! Ça sert à rien!! Donner des formations mais ne pas mettre les moyens dans les hôpitaux pour les appliquer, que de frustrations supplémentaires!

  7. moutarde dit :

    En plus m. borniche ne devrait pas parler d’élus et encore moins de nos élus. Je parle bien sûr de ceux qui n’ont pas (été) démissionné(s)… Faut il rappeler que les élections ne se sont pas tenues ni dans les CDOI ni dans les CROI et que par conséquent la moitié des conseillers ont un mandat périmé depuis plusieurs mois maintenant. Et au national, les conseillers ont été prolongés par décret ministériel donc VIVE LA DEMOCRATIE.

    Et c’est ça qui veut nous donner des leçons ???

    Et la plus grande représentation infirmière de France, c’est celle qui ne plie pas devant cette chose. Plus de 413000 contre vos 110000 dont certain(e)s ont été contraint(e)s pour pouvoir gagner leur vie malgré leur diplôme, expérience, savoir faire.
    Donc le conseil de l’ordre infirmier ne réunit rien du tout en tout cas pas la majorité, loin s’en faut !!

    La démographie infirmière doit donc être l’une des priorités qu’il dit. Il suffit de jeter un coup d’œil sur votre annuaire !!! En plus les chiffres (comme les comptes) ne sont ni vérifiés ni vérifiables. « Menteur un jour, menteur toujours » disaient les anciens.

    Et la démographie, elle porte sur combien d’IDE ? Les inscrit(e)s ou les non inscrit(e)s ?
    En déposant plainte ici et là contre des ISP par exemple ? En arrachant des listes au forceps ?

    D’autres projets comme l’intégration prochaine des Infirmiers au Répertoire partagé des professionnels de Santé (RPPS) et l’arrivée du développement professionnel continu (DPC) sont des enjeux majeurs pour nous tous.

    Sinon, en ce qui concerne le DPC (faut voir ce qui va être proposé en plus…), Jusqu’à preuve du contraire, les formations continues conventionnelles ou pas sont gérées par les organisations syndicales. Pour le monde libéral, à ce jour, 3 syndicats IDEL appellent au boycott de cette chose…
    Philippe Tisserand a écrit:
    ONI : « Une coquille vide qui ne sert plus à rien »
    Chez les salariés, c’est quasi l’unanimité contre l’ordre infirmier en terme de nombre et de représentativité.

  8. moutarde dit :

    Et l’ordre infirmier se gargarise déjà d’avoir encore un moyen de faire peur et d’avoir un moyen de pression sur les IDE(L) alors que ce sont les partenaires sociaux, soit les syndicats à qui cette gestion (organisation/finance) incombe ; cf infolettre de borniche au 1/5 ème des IDE qui adhèrent (à jour ou pas d’ailleurs de leurs cotisation).

    Par ailleurs, les syndicats pro-ordre sont aussi minoritaires que les IDE pro-ordre.

    Infolettre avec ses ” bons ” voeux [donnez- donnez moi la,la,la :))] qui arrive juste quelques jours avant la conférence de presse comme par hasard.

    [..Communication de l’Ordre National des Infirmiers
    L’infolettre Infirmière

    Chères consœurs, chers confrères,

    Pour cette nouvelle année, vos élus du Conseil de l’Ordre des infirmiers se joignent à moi pour vous présenter leurs meilleurs vœux, tant sur le plan professionnel que personnel.

    Nous sommes plus de 110 000 réunis aujourd’hui au sein de notre Ordre professionnel, constituant ainsi la plus grande représentation infirmière de France. Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez pour assurer la promotion de notre profession.

    Le conseil de l’Ordre des Infirmiers nous réunit notamment autour d’intérêts communs :

    · La reconnaissance de notre profession comme acteur majeur de la santé,
    · La valorisation de notre diplôme dans toutes ses composantes d’exercice professionnel et quelque soit la spécialisation,
    · La défense des intérêts de la profession infirmière et des professionnels,
    · Un exercice légal de la profession permettant une prise en charge exclusive des actes professionnels,

    Notre Ordre est encore jeune, et a fait face à certaines difficultés. Toutefois, la ténacité, le courage et la résistance qui caractérisent notre profession, nous engagent à poursuivre nos efforts pour que l’Ordre Infirmier remplisse les missions dont le législateur l’a doté au bénéfice de la profession et de la population.

    L’Histoire nous prouve (hélas) que c’est seulement tous ensemble que nous réussirons à valoriser notre merveilleux métier et ainsi le rendre plus attractif, notamment auprès des jeunes générations. La démographie infirmière doit donc être l’une de nos priorités et s’inscrit directement dans cette perspective d’un exercice infirmier mieux reconnu. D’autres projets comme l’intégration prochaine des Infirmiers au Répertoire partagé des professionnels de Santé (RPPS) et l’arrivée du développement professionnel continu (DPC) sont des enjeux majeurs pour nous tous.

    Je souhaite qu’au travers un nombre toujours grandissant d’inscrits au tableau de l’Ordre National des Infirmiers, notre crédibilité sur la scène des politiques de santé soit reconnue à juste titre. Les infirmières et infirmiers de France méritent d’être enfin appréciés pour leurs compétences et leur professionnalisme;

    Chère consœur, cher confrère, je vous souhaite de réaliser vos vœux les plus chers….]

    Didier Borniche
    Président du Conseil National
    de l’Ordre des Infirmiers

    • eusèbe dit :

      “Chère consœur, cher confrère, je vous souhaite de réaliser vos vœux les plus chers….]”

      Cher confrère, mon vœu le plus cher est de voir disparaitre l’organisation dont vous êtes président, alors, faites que cela se réalise. Merci.

  9. anonyme dit :

    Ah oui sur le fond c’est intéressant mais la reconnaissance salariale d’un infirmier et d’une infirmière c’est pour quand??

  10. Michel dit :

    Apprendre à gérer la pénurie de personnel !
    Travaillons plus pour gagner moins !
    Retour des 42 h par semaine…….

    Enfin on s’occupe de nous . MERCI

  11. antiordre dit :

    comme c’est bizarre que l’idée de mettre à jour ses connaissances provoque autant d’inquiètudes chez certains ?

  12. Querrien dit :

    En tant que formatrice je ne peux que me réjouir de ce texte. J’ espère seulement que le choix des organismes de formation se fera de manière impartiale et non pas obéissant à des intérêt qui sont loin de ne concerner qu’uniquement la qualite des programmes … Il est vrai que la remise à jour des connaissances est indispensable ,trop souvent j’observe les lacunes des professionnels sur le terrain surtout au niveau législatif et évolution des compétences. J’exerce souvent en maison de retraite et la formation est un formidable lieu d’échange et de partage

  13. Nadine dit :

    je pense qu il faut savoir parfois se remettre en question…

  14. […] nationale des infirmières et des infirmiers libéraux et soutiennent la mise en oeuvre du développement professionnel continu des infirmiers. Or ces deux textes prévoient explicitement un rôle de contrôle ou d'organisation pour l'Ordre […]

  15. Coralie dit :

    merci Daniel le principale et que c est deux zozo soit supprimer car il parler que de l orthographe rien avoir avec le sujet concerné.

  16. Solenn dit :

    Ok pour les formations annuelles mais comme dit deja plusieurs fois le manque de personnels ne va pas forcement aidé… Pour ce qui est de lancienne et nouvelle formation, elles ont chacunes leurs bons et mauvais cotés à mon sens …

  17. Daniel dit :

    on s en fout de l orthographe parlons d idees surtout pour des personnes qui font des fautes aussi , les formations existent deja pourquoi en demander sauf pour les libéraux et encore ils doivent se former pour prendre certains patients et soins techniques spécilalisés d accord avec sebastien et nicolas pour la formation , on demande le niveau bac +3 et on nous pond tout cela avec pour point encore plus fort le porfolio, le TEFE a plusieurs !!! au dela du manque de msp que l on peut faire de facon formative mais qu ils n aiment pas du tout , pas habitue!

  18. eusèbe dit :

    Ce qui est marrant, c’est que ce truc, même pas mis encore en route, les menaces de sanctions sont déjà là : ça me rappelle quelque chose née d’une loi en décembre 2006…

  19. Gerald dit :

    Comme je plains tes collegues de boulôt…j’espère que vous ne faites pas trop de transmissions écrites….

  20. Francoise dit :

    Coralie n’oublie pas ton gouter pour la récré demain !!!!!!!!!! Pitoyable !!!!!!

  21. Gerald dit :

    Ma pauvre coralie tu ferais mieux d’arreter de t’enfoncer tu es pitoyable….
    Pour ta gouverne le GRETA (si tu sais ce que c’est….) propose gratuitement des cours de français….

  22. Hélène dit :

    alors là mdrrr..on a déjà du mal à avoir les formations qu’on demande dans le cadre de nos pratiques et la on va nous en offrir une obligatoire !!!!!!!! moi je dis bravo aux priorités professionnelles!!! Même si je pense que la formation est primordiale dans notre métier , encore une fois on généralise plutot que de permettre l’accés plus facile aux formations spécifiques à chacun …sans parler des absences difficilement remplaçables qd on va en formation……

  23. Bérangère dit :

    Le bac +3 et le niveau licence ne sont pas arrivés par hasard… je pense que ce sont des infirmières et infirmiers qui ce sont battus pour l’avoir non? Mais je comprends très bien la frustration de chacun. Ce que j’ai du mal à comprendre en revanche, c’est pourquoi il y a autant de haine et de refus à vouloir les former sur le terrain… ce seront vos pairs prochainement. Il ne devrait pas y avoir de rivalité entre les “nouveaux” ide et les “anciens”. Après tout, nous sommes là dans l’intérêt du patient, pour aider au mieux les personnes dans le besoin.

  24. misskitty dit :

    si je ne me trope pas il y a deja le plan de formation dans les hostos, la formation interne, les informations dispensés par les labos, en tout cas je me demande comment l’hosto va bien payer cela.

  25. Sébastien dit :

    @bérangère : pk 10 semaines c’est long ? pour les mêmes raisons qu’en 92 ? pk le processus d’apprentissage n’est pas le meme et qu’on ne se comprends pas ? Pk il faut bien le dire les fiches de fin de stages sont chiantes et longues a faire… et aussi parcequ’on s’est tapé 3ans et demi reconnues 2 et qu’en leurs retirant 6 mois (+ 1 mois par grande vacances) on leur reconnait un bac + 3 (mérité biensur) ce qui peut être frustrant quand tu veux faire un master et que tu dois faire un autre bac+3 soit un an de perdu.

  26. Francoise dit :

    Pitié coralie va faire une formation de francais, si tu soignes comme tu écrit !!!! Ça relève pas le niveau des ides

  27. Karine dit :

    ça fait du bien de se booster un peu et de ne pas laisser ces neurones végéter!

  28. Bérangère dit :

    Je suis curieuse de savoir pourquoi les étudiants nouvelles réformes sont si peu appréciés? Au fond, rien ne change mis à part l’organisation des 3 ans… En tout cas, je suis d’accord pour les remises à niveau, ça ne peut pas faire de mal à la profession. La médecine évolue, les pratiques changent et les mentalités aussi…faut savoir s’adapter!

  29. Gerald dit :

    Ils devraient aussi proposer des formations de français…..ça craint…^^

  30. Roselyne dit :

    Reste à savoir ce qu’ils veulent qu’on fasse comme formation !

  31. Aurelien dit :

    Qui va financer ces formations quand on voit qu’il n’y a pas assez d’argent pour pallier au manque de personnel et pour payer nos heures supplémentaires? D’accord sur le principe mais très septique quand au bon déroulement du projet!

  32. Denis dit :

    Déjà prévoir de la formation continue au sein des services serait la moindre des choses je crois!

  33. Frederique dit :

    entre la théorie et la pratique…y’a encore un gouffre!!

    • Alec dit :

      Sauf qu’aucun Ide réforme 2009 est sorti des Ifsi, jugement un peu prématuré non? Et quel diplôme voulons nous? Celui de 1992, 1970, 1902… Qui sait? Allez passons notre commande au ministère … Constatons que l’inconnu effraie toujours autant…

  34. Mathieu dit :

    c’est sûr que former correctement des infirmiers ça coûte moins cher que de payer des formations qui sont à 90% faites par des gens qui n’y connaissent rien, qui sont cadres de santé depuis un moment donc plus du tout dans la réalité du soin… Par contre ça permet d’enrichir des chefs d’entreprise comme aime à le faire notre cher gouvernement. Rajoutez nous une année complète de formation et une ou deux années supplémentaires de spécialisations au lieu de faire de la formation inadaptée, et revenez à l’ancienne formation infirmière par pitié, on sort des IDE incompétents!!!

  35. Bénédicte dit :

    D’accord pour une mise à jour de nos connaissances, ça fait toujours du bien…. mais tous les ans, c’est un peu abusé, surtout pour l’organisation, non? (vu qu’on nous tanne avec le manque d’effectif, l’impossibilité de nous donner nos congés car pas de remplaçantes….)
    Une fois tous les 3 à 5 ans, ça ne suffirait pas?

  36. Bénédicte dit :

    D’accord pour une mise à jour de nos connaissances, ça fait toujours du bien…. mais tous les ans, c’est un peu abusé, surtout pour l’organisation, non? (vu qu’on nous tanne avec le manque d’effectif, l’impossibilité de nous donner nos congés car pas de remplaçantes….)
    Une fois tous les 3 à 5 ans, ça ne suffirait pas?

  37. Bénédicte dit :

    D’accord pour une mise à jour de nos connaissances, ça fait toujours du bien…. mais tous les ans, c’est un peu abusé, surtout pour l’organisation, non? (vu qu’on nous tanne avec le manque d’effectif, l’impossibilité de nous donner nos congés car pas de remplaçantes….)
    Une fois tous les 3 à 5 ans, ça ne suffirait pas?

  38. mathieu dit :

    Ou comment enrichir les boites de formation professionnelle…

  39. Sandra dit :

    entièrement d’accord avec toi claire

  40. Aleks dit :

    Oh à mon avis c’est pas la formation continue qui va mettre à plat les services qui n’ont pas besoin de ça pour dysfonctionner… On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, après faut pas se plaindre de paraître pour des nunuches ou des idiotes à cornettes !

  41. Aleks dit :

    Oh à mon avis c’est pas la formation continue qui va mettre à plat les services qui n’ont pas besoin de ça pour dysfonctionner… On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, après faut pas se plaindre de paraître pour des nunuches ou des idiotes à cornettes !

  42. Marie-agnes dit :

    ET comment vont tourner les services?

  43. Lili dit :

    je pense pas que se soi realisable, en un an fliquer je ne sais combien de professionnel, comment ils vont faire?

  44. Cecile dit :

    ben pour nous liberaux je sais pas trop comment on va faire….ils vont me trouver une remplacante pour faire ma tournée les jours où il faudra que je me tape leur “mise a jour” ????????

    • Serge dit :

      Pourquoi, tu tourne toute seule 7/7?? Si c est le cas ça me laisse perplexe! Et pourquoi remettre en cause la formation continue? Quand on voit que plusieurs libéraux dans mon secteur utilise encore biseptine et cortisone sur des ulcères…. Ça m encourage a adhérer à une formation continue!!!!!

  45. Marie-agnes dit :

    Comment va-t-on faire? On ne peut pas prendre nos R.S. et avec un Compte Epargne Temps à 72 jours…..

  46. Julien dit :

    Les médecins ont déjà leur dispositif de formation continue obligatoire. Pour les paramedicaux un peu de formation ne fera pas de mal et pourquoi s’y opposer à priori?

  47. Stéphane dit :

    Il y a de l’argent pour ce genre de connerie. Mais pour nous payer qd on revient sur nos repos étrangement il n’y en a pas!!! J’aime énormément mon métier mais la franchement ça me dégoute….

  48. Evelyne dit :

    j’ai aussi peur de “qui” va me “soigner”.

  49. Evelyne dit :

    j’ai aussi peur de “qui” va me “soigner”.

  50. Nicolas dit :

    Claire a raison ! Remettons les Mises en Situation Professionnelles, les notes de stage et ensuite, qu’on foute un peu le nez dans ce que ces catégories ont DEJA comme charge de travail ! Infirmier, je ne suis plus qu’à 40 % dans le soin et à 60 % dans l’administratif ! Quelle désolation….

  51. Nicolas dit :

    Claire a raison ! Remettons les Mises en Situation Professionnelles, les notes de stage et ensuite, qu’on foute un peu le nez dans ce que ces catégories ont DEJA comme charge de travail ! Infirmier, je ne suis plus qu’à 40 % dans le soin et à 60 % dans l’administratif ! Quelle désolation….

  52. Nicolas dit :

    Claire a raison ! Remettons les Mises en Situation Professionnelles, les notes de stage et ensuite, qu’on foute un peu le nez dans ce que ces catégories ont DEJA comme charge de travail ! Infirmier, je ne suis plus qu’à 40 % dans le soin et à 60 % dans l’administratif ! Quelle désolation….

  53. Nicolas dit :

    Claire a raison ! Remettons les Mises en Situation Professionnelles, les notes de stage et ensuite, qu’on foute un peu le nez dans ce que ces catégories ont DEJA comme charge de travail ! Infirmier, je ne suis plus qu’à 40 % dans le soin et à 60 % dans l’administratif ! Quelle désolation….

  54. Nicolas dit :

    Claire a raison ! Remettons les Mises en Situation Professionnelles, les notes de stage et ensuite, qu’on foute un peu le nez dans ce que ces catégories ont DEJA comme charge de travail ! Infirmier, je ne suis plus qu’à 40 % dans le soin et à 60 % dans l’administratif ! Quelle désolation….

  55. Nicolas dit :

    Claire a raison ! Remettons les Mises en Situation Professionnelles, les notes de stage et ensuite, qu’on foute un peu le nez dans ce que ces catégories ont DEJA comme charge de travail ! Infirmier, je ne suis plus qu’à 40 % dans le soin et à 60 % dans l’administratif ! Quelle désolation….

  56. Claire dit :

    Qu on commence à bien sélectionner ceux qui sortent de l ifsi … C est de la cata …

  57. Claire dit :

    Qu on commence à bien sélectionner ceux qui sortent de l ifsi … C est de la cata …

  58. Claire dit :

    Qu on commence à bien sélectionner ceux qui sortent de l ifsi … C est de la cata …

    • anonyme dit :

      Commence par évaluer ton encadrement, ceux qui sortent de l’IFSI comme tu les appelles sont tes futurs collègues et sont formés en partie sur le terrain, à savoir par nos compétences à mettre en place une stratégie d’encadrement pertinente.

  59. Severine dit :

    Ça ferra peut être pas de mal à certain. Moi je trouve ça bien, les remises en question sont souvent bien utiles.

  60. Severine dit :

    Ça ferra peut être pas de mal à certain. Moi je trouve ça bien, les remises en question sont souvent bien utiles.

  61. Evelyne dit :

    il y a des années que nous demandons, certaines de mes collègues, une mise à jour de nos connaissances en pharmacie, de nouveaux médicaments sont maintenant utilisés et notre demande n’aboutit pas alors là celà me fait sourire.

  62. Elisabeth dit :

    je ne comprenons pas tout mais je pense que EN = education nationale personne ne le sais mais ds ce cadre là la formation continue est vraiment présente et obligatoire, quand à celles qui pourraient penser que L EN est 1 planque qu elles aillent donc faire 1 petit stage ds ce milieu pour s’en discuader.

  63. Elisabeth dit :

    je ne comprenons pas tout mais je pense que EN = education nationale personne ne le sais mais ds ce cadre là la formation continue est vraiment présente et obligatoire, quand à celles qui pourraient penser que L EN est 1 planque qu elles aillent donc faire 1 petit stage ds ce milieu pour s’en discuader.

  64. Delph'ine dit :

    clairement chaque année ce sera impossible !

  65. Laetitia dit :

    On nous traite de sous inf ça me saoule. Pour info avec les possibilités de cumul d’emploi je fais encore des remplacements hors E.N pour maintenir et suivre l’évolution de notre belle profession. Je trouve qu’on fait trop de différence entre les différents secteur ou on pratique. Chacun est différent, et nous fait utiliser des compétences différentes et aussi communes. Mais nous sommes toutes infirmières. Bref coup de gueule du matin.

    • clairsousbois80 dit :

      moi quand je suis rentrée à l’E.N (Education Nationale où on rentre après plusieurs années de service hospitalier et un concours d’entrée) , j’ai voulu ne pas perdre ce que j’avais appris et me mettre a jour avec toutes les nouveautés régulièrement..; on m’a répondu vous n’avez qu’à vous abonner à une revue …
      ce que j’ai fait …
      mais ça me semblait tellement dérisoire que j’ai demandé si je ne pouvais pas faire des stages régulièrement dans les services hospitaliers… on m’a ri au nez … (ça la f..tait mal !)

      alors cette idée de remise à niveau obligatoire d’une part je suis tout à fait ok, mais d’autre part j’ai bien l’impression que ce qu’on demande soi même en tant qu’infirmière est mal vu sauf si quelqu’un de haut placé a soudain la même idée … niveau argent , oui on se demande d’ou provient l’argent qui va permettre à toutes les infirmières de suivre des cours … j’ai l’impression que beaucoup vont devoir de leurs poches en douce non?
      bon courage cher(es) collègues !
      je suis à la retraite anticipée depuis juin .

  66. audréna dit :

    Oui niveau organisation ça va être chaud, c’est vrai :/

  67. Delph'ine dit :

    sur le fait je suis d’accord……mais, je me demande ce que ça va donner quand à l organisation !!!!! on sait travailler..on ne nous donne pas les moyens de bien le faire! c’est différent ! on va encore nous apprendre des tas de choses qu’on ne pourra pas mettre en pratique ! je ne remet en cause le jugement de personne…chacun pense ce qu’il veut et le ressent différemment selon le parcours vécu également ! ce n’est pas une question de peur d’échouer !!!! c’est juste un constat des faits actuels !

  68. Delph'ine dit :

    sur le fait je suis d’accord……mais, je me demande ce que ça va donner quand à l organisation !!!!! on sait travailler..on ne nous donne pas les moyens de bien le faire! c’est différent ! on va encore nous apprendre des tas de choses qu’on ne pourra pas mettre en pratique ! je ne remet en cause le jugement de personne…chacun pense ce qu’il veut et le ressent différemment selon le parcours vécu également ! ce n’est pas une question de peur d’échouer !!!! c’est juste un constat des faits actuels !

  69. Delph'ine dit :

    sur le fait je suis d’accord……mais, je me demande ce que ça va donner quand à l organisation !!!!! on sait travailler..on ne nous donne pas les moyens de bien le faire! c’est différent ! on va encore nous apprendre des tas de choses qu’on ne pourra pas mettre en pratique ! je ne remet en cause le jugement de personne…chacun pense ce qu’il veut et le ressent différemment selon le parcours vécu également ! ce n’est pas une question de peur d’échouer !!!! c’est juste un constat des faits actuels !

  70. Delph'ine dit :

    sur le fait je suis d’accord……mais, je me demande ce que ça va donner quand à l organisation !!!!! on sait travailler..on ne nous donne pas les moyens de bien le faire! c’est différent ! on va encore nous apprendre des tas de choses qu’on ne pourra pas mettre en pratique ! je ne remet en cause le jugement de personne…chacun pense ce qu’il veut et le ressent différemment selon le parcours vécu également ! ce n’est pas une question de peur d’échouer !!!! c’est juste un constat des faits actuels !

  71. Nathalie dit :

    et pourquoi que les ide et les as?

  72. Nathalie dit :

    et pourquoi que les ide et les as?

  73. Nathalie dit :

    et pourquoi que les ide et les as?

  74. Nathalie dit :

    et pourquoi que les ide et les as?

  75. Nathalie dit :

    et pourquoi que les ide et les as?

  76. Nathalie dit :

    et pourquoi que les ide et les as?

  77. Eric dit :

    Se mettre à jour et se remettre en question est la base des métiers paramedicaux….

  78. Eric dit :

    Se mettre à jour et se remettre en question est la base des métiers paramedicaux….

  79. audréna dit :

    Je trouve que c’est une très bonne chose car la profession ne cesse d’évoluer et les techniques également…. peut-être que ceux qui râle sur cette nouvelle directive on peur d’échouer ?!
    Moi en tout cas je sur POUR cette mise à jour des connaissances !

  80. audréna dit :

    Je trouve que c’est une très bonne chose car la profession ne cesse d’évoluer et les techniques également…. peut-être que ceux qui râle sur cette nouvelle directive on peur d’échouer ?!
    Moi en tout cas je sur POUR cette mise à jour des connaissances !

  81. audréna dit :

    Je trouve que c’est une très bonne chose car la profession ne cesse d’évoluer et les techniques également…. peut-être que ceux qui râle sur cette nouvelle directive on peur d’échouer ?!
    Moi en tout cas je sur POUR cette mise à jour des connaissances !

  82. Delph'ine dit :

    on remet peut être en doute nos compétences ??

  83. Delph'ine dit :

    on remet peut être en doute nos compétences ??

  84. Delph'ine dit :

    on remet peut être en doute nos compétences ??

  85. Delph'ine dit :

    on remet peut être en doute nos compétences ??

  86. Delph'ine dit :

    on remet peut être en doute nos compétences ??

  87. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  88. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  89. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  90. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  91. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  92. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  93. Angélique dit :

    c’est quoi ce délire, comme si on n’avait pas assez de boulot, au fond cela veut dire quoi? je m’interroge sur le but de cenouveau projet.

  94. Gerald dit :

    J’ai deja pas le temps de faire ma compta…

  95. Gerald dit :

    J’ai deja pas le temps de faire ma compta…

  96. Gerald dit :

    J’ai deja pas le temps de faire ma compta…

  97. Delph'ine dit :

    tout à coup il y a de l’argent !

  98. Delph'ine dit :

    tout à coup il y a de l’argent !

  99. Delph'ine dit :

    tout à coup il y a de l’argent !

  100. Delph'ine dit :

    tout à coup il y a de l’argent !

  101. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  102. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  103. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  104. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  105. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  106. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  107. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  108. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

  109. Franck dit :

    ..bien..se serai bien avec les toubibs aussi.!^^

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
360 rq / 2,182 sec