Reprendre des études avec le master de Santé Publique

Avec un niveau actuel de reconnaissance à bac+2 - qui ne changera qu’à l’arrivée des nouvelles diplômées de 2012 -, il est souvent difficile pour une infirmière de reprendre des études supérieures. Pourtant, il existe des moyens de contourner la législation en intégrant certains cursus universitaires. Le de de la faculté de médecine du Kremlin Bicêtre est un parfait exemple d’ouverture au système LMD pour ceux et celles qui souhaitent évoluer vers les métiers de cadre et de chercheur. Mais attention, cette formation s’intègre sur sélection.

Un master sous dérogation

Sur la liste des candidats admissibles à l’entrée en master de santé publique, le statut d’infirmière ne figure pas. Pourtant, cette année, deux IDE suivent assidûment cette formation. « Nous sommes très sélectifs. Soit elles travaillent déjà dans le domaine de la santé publique ou d’aide à la recherche, soit elles ont obtenu au préalable une licence de sciences sanitaires et sociales ou un D.U en épidémiologie par exemple », explique Josiane Warszawski, responsable de la première année, pour expliquer les dérogations accordées.

Dans l’amphithéâtre, seuls quarante participants sur deux cents ne sont pas médecins ou pharmaciens. Parmi eux, Sophie Rhodes, infirmière, ayant principalement travaillé dans l’humanitaire. Admise sur dossier, elle souhaite devenir cadre au sein d’une ONG. « L’idée reçue que notre niveau est inférieur à celui des autres est complètement fausse. Certes, c’est difficile. Mais ça l’est pour tout le monde, car chacun a son propre domaine de compétence, avec ses connaissances mais aussi ses lacunes.  »

Un contenu riche

Avec au programme de la biostatistique, de l’économie, de la sociologie de la santé, du traitement de l’information, de la socio-démographie et d’autres unités d’enseignement, la première année a pour objectif d’acquérir des bases méthodologiques pour exercer une activité en santé publique. Un stage de cent heures complète le contenu théorique.

L’enseignement est dispensé à la faculté de médecine de Paris-sud et peut même éventuellement être suivi par correspondance. « Il faut pouvoir s’y consacrer à plein temps. Le contenu est long et complexe », met en garde Josiane Warszawski. D’autres masters similaires existent à Paris et en province, notamment à Marseille, Bordeaux et Nancy.

L’ensemble du master dure deux ans  - avec différentes propositions de spécialisation en deuxième année ou la possibilité d’interrompre le cursus à mi-chemin -   et permet de former, entre autres, des cadres de l’expertise en santé publique ou de l’industrie pharmaceutique . Il permet aussi d’évoluer vers la recherche par le biais d’une inscription en thèse à l’école doctorale en épidémiologie, sciences sociales et santé publique.

Malika Surbled

 

* Jusqu’à présent, la nomenclature reconnaissait un niveau bac + 2 aux infirmières. Selon le décret du 23 septembre 2010, celles qui seront diplômées à partir de 2012 se verront attribuer un grade de licence.

Pour aller plus loin : formation continue DPC pour infirmière et infirmier libéral

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

5 réponses pour “Reprendre des études avec le master de Santé Publique”

  1. sihem dit :

    je suis un technicien supérieur de santé en soins généraux aux personnes âgées diplômé en 2010 de Sfax. je veux bien complémenter mes études pour avoir le master en santé publique.est-il possible de s’inscrire à la faculté par correspondance.Dans l’attente de votre réponse veuillez agréer mes plus respectueuses salutations.

  2. aakpangny dit :

    comment puis – je obtenir une bourse avec l’aide de Actusoins pour faire le Master en santé Publique. Je suis cadre infirmier.
    merci

  3. arbi-46 dit :

    je suis un technicien supérieur de santé publique en retraite, je veux bien complémenter mes études pour avoir le master en santé publique. J’ajoute que ma carrière de pratique sur terrain et celle de l’enseignement dans les écoles de santé publiques en TUNISIE et l’encadrement des élèves dans leur mémoires de fin d’études m’ont donner beaucoup d’expérience ; est-il possible de s’inscrire à la faculté par correspondance.Dans l’attente de votre réponse veuillez agréer mes plus respectueuses salutations.

  4. […] l’arrivée des nouvelles diplômées de 2012 -, il est souvent difficile pour une … Reprendre des études avec le master de Santé Publique ActuSoins google_ad_client = "pub-8447556422850776"; google_ad_channel =""; google_ad_width = 468; […]

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
287 rq / 1,991 sec