Lancement du Dossier Médical Personnel : Un atout pour les infirmiers ?

Ce carnet de santé informatisé et mis en réseau a été lancé le 15 décembre. Ce nouveau dispositif, qui ne sera pas imposé aux patients, à pour but de faciliter une meilleure coordination entre les équipes et les professionnels de santé. Trois questions pour mieux comprendre ce dispositif.

Le DMP dossier médical partagé a été mis sur les rails ce jeudi 16 décembre. Plus précisément, le système informatique nécessaire est lancé en production. Le dossier médical partagé est un dossier informatisé créé pour chaque bénéficiaire de l’assurance maladie qui le souhaite. Il contiendra des informations relatives à la santé et au suivi médical du patient.

Les premiers accès pour les professionnels de santé ne seront possibles qu’à partir de janvier 2011 et pour les patients qu’à partir de mars 2011. Le lancement est placé sous la responsabilité de l’ASIP (Agence des systèmes d’information partagés de santé) qui pilote l’expérimentation (lancée en 2006) ainsi que tout le projet, à l’étude depuis 2004.

Quel intérêt pour les professionnels de santé ?

Le dossier médical personnel suivra le patient toute sa vie. Il recueille toutes les informations relatives à sa santé. Celles-ci sont mises à disposition des professionnels de santé, afin de centraliser les informations, partager les données utiles à la coordination des soins entre professionnels de santé et établissements où qu’ils soient sur le territoire et limiter les examens inutiles.

Le dossier peut centraliser une trentaine de types d’information sur le patient, de l’imagerie médicale au compte rendu d’analyse. Cependant, tous les professionnels de santé ne bénéficieront pas du même accès à ces informations.

Qui a accès aux informations du DMP dossier médical partagé ?

Le dossier médical partagé est avant tout un dossier pour le patient. C’est lui qui choisit s’il veut, en premier lieu, créer son DMP dossier médical partagé. Il en maîtrise le contenu et choisit à qui il souhaite donner accès à ces informations, de manière nominative (lorsqu’il est suivi par une infirmière libérale) et par établissements (pour les infirmiers salariés).

Seuls les professionnels de santé, détenteurs d’une Carte Professionnelle de Santé, pourront accéder aux informations du DMP. Dans le cadre d’un établissement de santé, identifié via un certificat électronique, seule l’équipe de soin est autorisée à alimenter le DMP. Ce qui n’empêche pas des professionnels de soin détenteurs de la carte, travaillant dans l’établissement d’accéder au dossier.

Les accès des professionnels sont limitées en fonction de leur spécialité. Les infirmiers auront accès à la quasi-totalité des données du DMP à l’exception des imageries médicales. Ils auront en revanche accès aux comptes-rendu d’imagerie. L’accès au DMP se fera par les logiciels de santé, qui dorénavant seront compatibles. Les professionnels qui n’ont pas encore de logiciel à jour pourront accéder au dossier médical via le portail Internet du dossier.

Comment l'ASIP compte-t-elle garantir la sécurité des données ?

Les informations du dossier médical personnalisé sont couvertes par le secret professionnel, elles ne pourront donc pas être communiquées. Le serveur sur lequel sont stockées les données du DMP enregistre tous les accès et consultation du dossier. Le patient peut modifier lui-même les données et consulter son dossier via un portail Internet spécial. Il sera aussi libre de fermer son DMP à tout moment. Mais celui-ci sera archivé pendant 10 ans avant d’être définitivement supprimé.

Ariane Puccini

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Lancement du Dossier Médical Personnel : Un atout pour les infirmiers ?”

  1. hraybaud dit :

    Mais qui va le remplir ????

  2. Hors sujet!!!!!!!!!!!!!!!!!! dit :

    Completement hors sujet, mais c’est vrai que je me delecte de l’imcopetence de nos representants(Ils n’auront pas ma cotisation 2011ces pitres!)

  3. SCOOP!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! dit :

    Ca chauffe, ca chauffe a l’oni…pourtant il fait un froid de cannard……la presidente de convergence infirmiere, elu au cnoi et elu en 13 c’est fait demissionné par notre marie-antoinette de la seringue(Miss leboeuf plus pres de l’ane que du boeuf) de son siege de presidente dans les bouches du rhone. En alsace , c’est le president du CROI qui se fait taper sur les doigts….Heureusement que l’on a range la guillotine depuis 1976, sinon notre marie-antoinette de la seringue couperait quelques têtes. Mais elle est investit d’une mission divine: reduire a l’etat de mort cerebrale les infirmiers de France et elle prend à coeur sa mission….Que dieu la garde

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
259 rq / 2,335 sec