Saisie exceptionnelle de faux médicaments par Interpol

| 966 vues | | mots clefs : , , 2 réactions

Un million de faux médicaments ont été saisis par Interpol lors de l'opération "Pangea III". Une opération menée dans une quarantaine de pays.

Le butin saisi est impressionnant : de faux anxiolytiques, des anticancéreux, des stéroïdes, du faux viagra, des antiépileptiques, des lentilles et des produits nettoyants contrefaits…  Une pharmacopée vendue illicitement sur Internet, et dont le montant total s’élève à 1,8 million d’euros. Après une semaine de traque et de fouilles chez des grossistes et dans des centres de tri postaux, 76 personnes ont été interpellées et 290 sites internet ont été fermés.

En France, l’opération, menée par des policiers et des douaniers, s’est soldée par 8 arrestations, 19 sites internet fermés et plus de 85.000 médicaments saisis. Tous ces produits doivent maintenant être analysés par l’Agence française de Sécurité Sanitaire (Afssaps).

Interpol s’est félicité du succès de cette opération, menée pour la troisième fois depuis 2007. Selon l’agence, le marché des médicaments contrefaits serait aujourd’hui plus rentable que le trafic de drogue. Grâce à cette opération, elle souhaite aussi sensibiliser la population au danger des faux médicaments : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la moitié des médicaments vendus sur Internet seraient des contrefaçons.

Pour aller plus loin:

Les vidéos de sensibilisation d'Interpol

AC.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1082 rq / 5,948 sec