Résistance aux antibiotiques : l’OMS sonne l’alarme

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme face à l'augmentation de la résistance aux antibiotiques, un mal qui s'explique en partie par une surconsommation de ces molécules.

Résistance aux antibiotiques : l'OMS sonne l'alarmeCe phénomène a pris une telle ampleur que l'OMS en a fait le thème de sa journée mondiale de la santé célébrée jeudi.

"L'émergence et la propagation de germes pathogènes résistants aux médicaments se sont accélérées. De plus en plus de médicaments essentiels deviennent inefficaces", a déclaré la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan.

"Si nous ne prenons pas d'urgence des mesures pour corriger cette situation et en protéger les acquis, nous allons vers une ère post-antibiotiques, dans laquelle de nombreuses infections courantes ne pourront plus être soignées et recommenceront à tuer", a-t-elle averti.

Ainsi, en 2010, près d'un demi-million de personnes ont contracté des formes de tuberculose multirésistante et un tiers en sont mortes.


Pour le professeur Didier Pittet, qui travaille pour l'OMS, c'est l'ensemble de la société qui doit changer d'attitude: les malades consomment trop d'antibiotiques tandis que certains médecins en prescrivent plus qu'il n'en faut.

En outre, dans plusieurs régions du monde, plus de 50% de la production d'antimicrobiens est utilisée chez les animaux destinés à la consommation, selon l'OMS. Avec cette utilisation massive, les bactéries multi résistantes présentes chez les animaux peuvent ensuite se retrouver chez l'homme.

Récemment, une équipe indienne a identifié un gène rendant des bactéries résistantes à la quasi totalité des antibiotiques.

Pour aller plus loin :

Journée mondiale de la Santé sur le site de l'OMS

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
635 rq / 1,636 sec