Obligations DPC des IDEL : attention, plus que quelques semaines

| 2 820 vues | Commentaires fermés sur Obligations DPC des IDEL : attention, plus que quelques semaines

Le DPC est une poche budgétaire allouée par l’Etat qui permet aux professionnels de santé de se former gratuitement et ainsi maintenir leurs connaissances dans leurs domaines. Voici les informations importantes à connaître quand on est IDEL en 2022. Et surtout, la date butoir à partir de laquelle vous ne pourrez plus répondre à votre obligation… le 31/12/2022 !

IDEL, vos obligations de formation

Pour remplir son obligation triennale, tout professionnel de santé doit, entre le 1 janvier 2020 et le 31 décembre 2022, justifier d'un parcours de formations correspondant à plusieurs sessions de formation de type différent.

Afin de valider votre obligation DPC et éviter d’éventuelles sanctions, c’est donc le passage obligé avant la fin de l’année

Chaque “action de formation” (comprenez “formation” tout court) d’un organisme de formation DPC est déposée sur un type d’action particulière. Il en existe 3 différentes :

  • évaluation et d'amélioration des pratiques,
  • gestion des risques,
  • formation continue.

Cet article est une publi-information de Santé Académie

En tant que professionnel de santé, l’IDEL a l’obligation de se former sur 2 types d’action différentes parmi ces 3 au cours d’un cycle triennal. C’est l’Agence nationale du DPC qui organise l’ensemble du dispositif, vous permettant d’avoir accès plus facilement à ces actions.

Que risquez-vous si vous ne vous formez pas ?

Les ordres professionnels ou les agences régionales de santé (ARS) pour les professions libérales sans ordre sont chargés de contrôler que vous suivez bien ces actions durant la période triennale.

Le contrôle est automatisé (et systématique) car tout est tracé sur votre compte mondpc. Vous pouvez ainsi justifier du suivi des formations via ce compte.

Voici une liste des risques auxquels vous vous exposez si vous ne respectez pas cette obligation :

  • une enquête de la part de l’ordre
  • la déclaration d’une insuffisance professionnelle à votre encontre ;
  • un refus temporaire ou permanent d’inscription au tableau de l’ordre des infirmiers.

Cela est acté dans le décret paru au journal officiel.

Pour éviter d’encourir ce risque, une seule option s’offre à vous : vérifier que vous avez bien suivi au moins deux actions de DPC durant la période triennale actuelle. Et si ce n’est pas le cas, profiter des dernières semaines qu’il reste avant la fin de l’année pour les suivre. Un standard téléphonique est mis à votre disposition pour vous aider et vous renseigner au 02.22.44.42.11 (Appel gratuit).

Quels sont vos droits DPC ?

Pour rappel, vous n’avez absolument rien à débourser pour suivre une action de formation DPC puisque vous disposez d’un forfait annuel.. Suite à la complétion de votre formation, l'Agence Nationale du DPC vous verse même une indemnité compensatoire pour couvrir la perte de revenus de votre activité professionnelle correspondant au temps passé à vous former : elle oscille entre 16,88 € et 33,76 € en 2022. En tant qu’IDEL, vous avez le droit à 14 heures prises en charge par an. Soit en tout, 42 heures sur l’ensemble de la période triennale. À condition bien sûr de bien en profiter chaque année calendaire.

Les thèmes des formations sont fixés nationalement par l’ANDPC. Ils changent à chaque nouvelle triennale : ce sont les orientations nationales prioritaires de DPC. Voici un extrait des orientations encore valables jusqu’au 31 décembre 2022 pour les infirmiers libéraux :

  • soins infirmiers et surveillance des patients porteurs de stomies ;
  • soins et surveillance des patients en période post-opératoire immédiate, notamment lors des sorties précoces ;
  • prise en charge des plaies ;
  • pathologies cardiaques ;
  • patients sous perfusion ;
  • gestion de l’agressivité et de la violence.

Top 5 des formations DPC Infirmier

Formation Hypnose conversationnelle pour apprendre les principales techniques d’hypnose conversationnelle et d’hypnoanalgésie. Cela vous donnera de bonnes bases pour aborder cette thérapeutique non médicamenteuse avec vos patients. Et peut-être que vous aurez envie d’approfondir vers une nouvelle formation vous permettant d’acquérir d’autres outils. Sachez que l’hypnose conversationnelle n’est pas une “profession” réglementée, vous pourrez donc utiliser librement les choses que vous avez appris en formation, en tant qu’IDEL. Attention ! Dernière année pour se former à l’hypnose via le DPC (l’hypnose ne fera plus partie des orientations en 2023)

S'inscrire à la formation

Formation Plaies et cicatrisation pour mieux comprendre et prendre en charge les patients souffrant de plaies chroniques. Les protocoles et les pansements changent souvent. Selon les habitudes des praticiens, on peut être surpris par la nature des protocoles. Cette formation permet de prendre un peu de recul et d’assurance sur tout ça. Vous découvrirez les méthodes et principes de prise en charge qui font le plus consensus à l’international.

S'inscrire à la formation

Formation Prado, pour faire le point sur le programme de retour à domicile pour les patients souffrants d’insuffisances cardiaques. L'organisation du parcours du patient et les interventions de chaque professionnel de santé seront abordés pour donner les clés de positionnement et d'action à l'ensemble des acteurs.

S'inscrire à la formation

Formation Oncologie, pour mieux comprendre le parcours personnalisé du patient atteint de cancer et répondre à leurs besoins ainsi qu’à ceux des aidants de façon sécuritaire et coordonnée. Des situations cliniques issues de dossiers de cas réels anonymisés permettront d’analyser les pratiques afin d’améliorer la prise en charge des cancers.

S'inscrire à la formation

Formation Soins palliatifs Les patients sont de plus en plus demandeurs de soins à domicile, même dans un contexte de fin de vie. Découvrez l’essentiel à savoir sur l’être et le faire à ce sujet.

S'inscrire à la formation

Voir toutes les autres formations DPC

Voir les autres formations DPC

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Les commentaires sont fermés

retour haut de page
393 rq / 10,811 sec