IBODE : le collectif inter-blocs appelle à une grève nationale

Le Collectif inter-blocs (CIB), en collaboration avec la CGT santé et action sociale, a déposé un préavis de grève spécifique aux IBODE en riposte à une décision de la Cour d'appel du tribunal administratif de Marseille et du projet  de décret des mesures transitoires élaboré par la DGOS (Direction générale de l'Offre de soins). 

IBODE : le collectif inter-blocs appelle à une grève nationale

© ShutterStock

Le collectif demande le paiement de la rétroactivité quadriennale de la nouvelle bonification indiciaire (NBI) à tous les IBODE. Un premier pas avait été franchi avec le jugement du tribunal administratif de Marseille qui avait donné raison à l'argumentaire du collectif, condamnant le centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud (Chicas) à Gap (Hautes-Alpes) à verser, dans la limite de la prescription quadriennale, une NBI de 13 points à un IBODE, mi-juillet 2021. C'était sans compter l'appel de cette décision par l'hôpital. 

Les IBODE mobilisés demandent aussi  l'exclusivité de fonction IBODE dans les blocs opératoires pour tous les actes d'aides à la chirurgie, le maintien de la formation dans les instituts hospitalo-universitaires avec maintien du diplôme d'État. 

Ils demandent la reconnaissance de l'exercice IBODE en pratique avancée et une majoration des salaires "à hauteur des responsabilités exercées", mais aussi l'application de la réglementation concernant la présence d'au moins un IBODE par salle en chirurgie cardiaque et lors des PMO (prélèvements multi-organes). 

Enfin, ils souhaitent une retraite à 60 ans, à taux plein, en reconnaissance de la pénibilité de l'exercice professionnel. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
364 rq / 4,036 sec