Métiers du soins : le gouvernement mise sur l’apprentissage, la VAE et les passerelles

Pour faire face aux tensions de recrutement dans les établissements sanitaires et médico-sociaux, le gouvernement a annoncé la création de 10 000 contrats d'apprentissage dans ces secteurs. Il mise aussi sur le développement de la valorisation des acquis de l'expérience et sur la mise en place de parcours permettant aux aides-soignants expérimentés de devenir infirmier après seulement deux ans de formation. 

Métiers du soins : le gouvernement mise sur l'apprentissage, la VAE et les passerelles

© True Touch Lifestyle / ShutterStock

A l'occasion de l'annonce du lancement, lundi 21 mars,  d'une grande campagne de recrutement pour les "métiers du soin et de l'accompagnement", le cabinet d'Olivier Véran a indiqué que des leviers seraient aussi utilisés pour soutenir les recrutements dans les secteurs sanitaire et médico-social. 

Raccourcir les VAE

Il s'agirait d'une part d'élargir une expérimentation menée sur les VAE (valorisation des acquis de l'expérience) aux aides-soignants et aux auxiliaires de puériculture.  Cet élargissement permettrait de réduire l'obtention de la certification en quatre mois au lieu de seize. 

Créer 10 000 postes d'apprentis

Il s'agirait d'autre part, de déployer davantage les contrats d'apprentissage dans le sanitaire et le médico-social, avec l'objectif d'atteindre 10 000 apprentis dès 2022. 

Passerelles simplifiées

Enfin, le gouvernement mise sur la mise en place de "parcours réussites" pour que les aides-soignants expérimentés puissent devenir infirmiers sur un parcours se construisant en deux ans et non plus en trois (article à suivre sur ActuSoins.com). 


Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

18 réponses pour “Métiers du soins : le gouvernement mise sur l’apprentissage, la VAE et les passerelles”

  1. lolo dit :

    Bonjour à toutes,

    Toujours pas d infos sur ce parcours reussite ?

  2. Aurélie dit :

    Beaucoup de belles paroles de notre
    gouvernement mais aucune mesure.
    Aide soignante depuis 16ans concours IDE reussi mais aucun financement donc a par faire un crédit pas d’autre solution d’intégrer L’IFSI.
    Au final, on n’aide pas les professionnels expérimentés à se perfectionner et à évoluer.

  3. mima dit :

    Bonjour,
    Des nouvelles concernant la formation sur 2 ans pour les aides-soignante ?apparemment il faut attendre que le décret soit voter?

  4. Ana dit :

    Est-ce que la passerelle d’AS à infirmière Sur deux ans, prend effet également sur les auxiliaires de puer ???

  5. lolo dit :

    Bonjour,

    Quelqu’un aurait il des infos sur cette passerelle AS/IDE ? Plus d examen d admission, pour les AS expérimentées ? Cordialement.

  6. marmar dit :

    Bonjour quand sera mis en place cette passerelle simplifiée? merci.

  7. Mengue dit :

    Je suis aide soignante, j’ai passé le concours en Ile-de-France et je l’ai raté à cause de 0,25 points, je n’a rien compris car l’oral c’était bien passé mais bon c’est pas grave, je veux connaître comment il faut faire pour intégrer cette passerelle, je veux donner le meilleur de moi même comme en mars 2020 quand j’ai affronté le virus,c’est pas facile pour nous les As qui voulons évoluer professionnellement, j’ai été cassé lors de mon oral mais le plus important est que je connais la bonté que j’ai en moi et ce que j’apporte au quotidien à mes patients, pour moi c’est vraiment le plus important, être sois même satisfait de sa qualité de soin. Merci au gouvernement d’avoir pensé à nous.

  8. DeVal dit :

    D’accord avec Max, un point de divergence, je crois qu’il est nécessaire de réinstaurer un filtre à l’entrée en IFSI (échange oral/tests en mathématiques les calculs de dose + personnalité), heureusement toujours le cas en IFAS.

    Pour le reste, entièrement d’accord. Est-il admissible de voir depuis des années des AS, des ASH, des Aux Pur ne pas pouvoir bénéficier de financements pour devenir IDE qui souhaitent dans la plupart des cas rester à l’hôpital et apporter leur expérience TRÈS précieuse, et de l’autre, de voir beaucoup de jeunes (pas toutes/tous mais beaucoup) IDE se barrer une fois les 2 années acquises pour s’installer en libéral perçu comme 1 eldorado par certains, à tort d’ailleurs ?

    Je vis dans une région, et je vous prie de me croire, il Y A TROP DE CABINAUX LIBERAUX, et dont le niveau laisse à désirer pour certains, désolé mais là il faut remettre à plat le système de répartition des soins.

    Je suis pour 1 réforme drastique de l’accès au Libéral, de leur rémunération, d’une refonte totale de la rémunération à l’hôpital, à tous les niveaux sans parler de l’amélioration des conditions de travail avec 1 grand C..

    Donc, oui, je suis totalement pour que les passerelles soient facilitées pour les AS expérimentés qui le méritent largement….par contre, pas n’importe comment. Les syndicats IDE peuvent se plaindre, pendant des années, les AS/ASH :

    – ont dû bosser parfois seules en EHPAD, sans IDE en guise de soutien car beaucoup préfèrent aller bosser en libéral.
    – ont recueilli de plus en plus de tâches à réaliser.
    – interviennent de plus en plus en solo à domicile. Le fameux binôme AS/IDE, ca existe en réa, ok, en soins critiques, ok….. là, oui, on peut parler de binôme, je connais des AS qui ne veulent bosser qu’en réa justement pour l’esprit d’équipe ++++++ même si la COVID leur a fait très mal.

    ……mais à domicile ? en EHPAD ? en SSR ? HAD ? Mais c’est une plaisanterie j’espère si des IDE croient que cela existe !

    Alors arrêtons l’hypocrisie et poursuivons en bonne intelligence la réforme du métier d’AS qui n’a plus rien à voir avec sa création au XXe siècle. Il est normal de revoir les mécanisme de formation continue pour les AS, qui eux, méritent bien plus d’intégrer un IFSI que certains profils provenant de PARCOURSUP. Largement.

  9. Max dit :

    Ah ca…la passerelle AS-IDE en 2 ans va faire grincer des dents…tout comme la reforme LMD en a fait grincer des dents chez les « vieilles IDE » il y a 10 ans, hein plus de MSP, plus d’oral ni de concours…un diplome au rabais quoi….

    Maintenant c’est ce système qui va etre considéré comme « au rabais »…
    Et bien non…ca ne veut rien dire…je connais tout le panel, des « nouvelles » extra nulles comme extraordinairement douées, comme des vieilles d’une nullité et dangereuses, comme des joyaux et puits de sciences, ou en un regard elle te dégoupille une situation avec les patients, que même les médecins les appellent pour savoir quoi faire et dont on regrette leur départ en retraite…
    C’est la qualité de QUI FORME et de QUI RECOIT, pas la durée de la formation initiale.

    Pour rappel etre AS initialement dispense du premier stage du premier semestre, au passage…

    Quand je vois que ces IDE qui commencent à hurler sont incapables elles même de se rappeler de ce qu’elles ont appris en 1ere année…stop les jugements, qu’elles se concentrent sur leurs propres pratiques.

    Vivement ce dispositif!

  10. Mickael Leroux dit :

    À partir de quelle date les aides soignants pourrons t’il faire la formation IDE en deux ans et avec combien d’année d’expérience.

  11. Boucau dit :

    Une honte de dévaloriser un diplôme comme i Cormier.. en deux ans pour les as??? C’est une folie. Certains parle d’une vae.. valider l’exercice illégale de la profession infirmière?? Et l’ordre laisse faire cela???

  12. Anemone dit :

    L’effet pervers de l’apprentissage serait de voir des services tourner avec un maximum d’apprentis, à bas coût, J’espère juste que les choses seront bien bordées par les syndicats

  13. Badia dit :

    Bonjour c’est une bonne nouvelle j’espère que ça va aboutir Pour les aides soignantes. On nous ne facilite pas la tâche, mais pour les bachelière il n’y a pas d’examen a passer alors que nous les soignantes ont doit passer le concours.on n’a beaucoup souffert pendant le COVID et ont souffrent encore

  14. Pereira dit :

    Moi j ai eu 20/20 au concours pour entrer à l école IDE et le CHU ou je travaille ne m’a pas financier ma formation alors la facilité je ne crois pas un seul mot

  15. Scott claire dit :

    Je suis aide soignante et aide médico psychologique, j’ai deux diplômes, mais je suis considérée comme si j’ai un seul diplôme, et ensuite j’espère que ça va arriver très rapidement pour passer les passerelles ou validation des acquis…
    Merci beaucoup au gouvernement de nous donner afin cette possibilité.. Nous méritons une vrai reconnaissance, j’ai faillit mourir avec le COVID, mais j’ai été très courageuse, c’est un travail rude, mais il faut aimer les humains.

  16. Melinda dit :

    Suis auxiliaire de vie puis je faire la vae d aide soignante

  17. Coco dit :

    Bonjour, cela fait 19 ans que j exerce dans le mediecal que j attends avec impatience de pouvoir faire ma vae mais refus car il manque des fiches de paie que certains de mes employeurs non plus archivé tout est informatique maintenant descriptif des de nos compétences avec des tas de papier moi ils ont perdues des documents comment je dois faire ce qui serait judicieux c est d avoir un secteur part metiers a pôle emploi ou meme dans notre entreprise ou l on travaille je suis aide a domicile aide a la toilette entretien du logement accompagnement des personnes en handicap vae en entreprise serais aussi une bonne démarche obtentions d un certificat diplome d etat heure de formation c est travailler sur ca vae entouré de notre employeur ou pole emploie

  18. Sarah dit :

    Bonjour, a partir de quand la simplification Vae sera elle accessible au public ? Faudra t il les 1607 heures ou cela changera?

    Merci

Réagir à cet article

retour haut de page
433 rq / 4,961 sec