Salaires attractifs et primes pour attirer les infirmiers : l’ARS Ile-de-France sort les grands moyens

L'ARS Ile-de-France lance son "opération coup de poing". Jusqu'au 28 février, les infirmiers recrutés en CDD dans un établissement francilien, pourront recevoir une prime de 4000 à 7000 euros et percevoir un salaire mensuel brut de 3085 €. 

Salaires attractifs et primes pour attirer les infirmiers : l'ARS Ile-de-France sort les grands moyensFace aux tensions majeures rencontrées en matière de ressources humaines dans les établissements de santé franciliens, l'ARS Ile-de-France déploie ce dispositif de fidélisation. 

"L'objectif est de proposer des CDD attractifs aux IDE ayant une expérience polyvalente, notamment en intérim, afin de combler, jusqu'à l'automne 2022, les postes vacants dans les établissements de santé", indique l'ARS dans un communiqué. 

Ce dispositif régional, ouvert du 17 janvier au 28 février 2022, permettra à chaque établissement de proposer aux IDE sélectionnés sur la base de leur expérience, notamment en intérim, un CDD de 6 ou 9 mois, non renouvelable, avec une rémunération attractive et forfaitaire. 

Concrètement, la rémunération, pour l'infirmier, s'élève à 3085 € brut/mois avec une prime de 4000 € pour un CDD de 6 mois et 7000 € pour un CDD de 9 mois pour une activité à temps plein auxquelles s'ajouteront l'indemnité de précarité et l'indemnisation des congés qui n'auront pas pu être pris. 

Les IDE auront la possibilité d'intervenir à temps incomplet (entre 40% et 100%) et de choisir leur temps de travail quotidien. "Ils doivent être affectés dans l'établissement où ils sont intervenus en temps qu'intérimaire et ne doivent pas être en disponibilité d'un établissement de santé public partie au dispositif", indique l'ARS. 

Le dispositif s'adresse à l'ensemble des établissements de santé franciliens qui peuvent se saisir ou non de cette opportunité. Le suivi et l'évaluation du dispositif seront assurés par le comité inter-fédérations composé de l'ARS Île-de-France et des fédérations hospitalières publiques et privées. 


Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

IDEL - NGAP, le jeu TV - Formation Gratuite

NGAP Perfectionnement, le jeu TV 2022

Formation gratuite pour IDEL
(titulaire et remplaçante).

Participez à la 1re formation française sous forme de... jeu télévisé ! Philippe Gras, expert national de la nomenclature, vous pose une centaine de questions et explique avec précision chaque réponse.

S'inscrire gratuitement

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Salaires attractifs et primes pour attirer les infirmiers : l’ARS Ile-de-France sort les grands moyens”

  1. armelle dit :

    cette réforme pousse les CDI en place à s’engager vers des postes en CDD : donc non fidélisation des IDE en entreprise

    Cette reforme est à proscrire

  2. armelle dit :

    et que faites vous du privée : Les cdi en place depuis des années et dévouées à leur entreprise

    Réforme non équitable

  3. Cassandra dit :

    Toutes ces combines de l’ars (en minuscules à dessein) sont scandaleuses et ne font que discriminer les IDE « régulières » qui sont titulaires normalement de leurs postes et qui sont loin d’avoir de tels avantages salariaux. Voilà où en sont amenés des fonctionnaires bureaucrates pour palier à leur impéritie dictatoriale depuis toutes ces années passées où l’Hôpital n’a fait que s’enfoncer dans une descente aux enfers à cause d’hommes politiques (exemples récents: Bertrand, Bachelot, Touraine) bien plus occupés à leur situation personnelle de pouvoir plus qu’ à améliorer la situation de l’hôpital public et les soins de santé pour leur concitoyens.

Réagir à cet article

retour haut de page
334 rq / 2,052 sec