Vers une refonte de la profession infirmière

Lors d'une conférence de presse organisée lundi au Salon infirmier, le ministère des solidarités et de la santé a annoncé que la refonte du métier infirmier figurerait parmi les "grandes orientations pour 2022" de la DGOS (Direction générale de l'offre de soins). 

Vers une refonte de la profession infirmière

© stockfour / ShutterStock

Le refonte du travail des infirmiers sera "assez majeure", a expliqué Brigitte Feuillebois, conseillère experte à la DGOS. 

"L'objectif est, dans les prochains mois, de travailler avec les représentants de la profession, infirmiers et fédérations d'employeurs, et l'ordre infirmier" a confirmé Marine Lamarche, chargé de mission à la DGOS. 

L'idée de ces travaux est d'articuler le métier socle, les spécialités et la pratique avancée, a-t-il été précisé. "Désormais, le métier d'infirmière s'inscrit dans une filière en sciences infirmières", a pointé Brigitte Feuillebois. 

Plus généralement, l'objectif de cette refonte est de "valoriser ce métier, le rendre plus attractif et travailler sur la fidélisation au sein des secteurs, et donc travailler sur les trajectoires et des projets professionnels qui soient attractifs", a-t-elle ajouté. 


Décret infirmier à revoir

Ces annonces interviennent alors-même qu'un amendement sur l'actualisation du décret des IDE, daté de 2004, a été déposé au Sénat dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFFS) pour 2022. 

La réactualisation de ce décret est une mesure demandée de longue date par l'Ordre national des infirmiers (ONI) qui plaide pour un "décret de compétences" et non pour un décret présentant une liste d'actes tel que défini jusqu'à présent.  

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
279 rq / 1,383 sec