Crise sanitaire : “un climat social tendu chez les soignants”

Dans une noté datée du 20 août et réactualisée le 25, le Conseil scientifique alerte sur le climat d'épuisement, parfois de démotivation, des personnels soignants. 

Crise sanitaire : un climat social tendu chez les soignants

© Hananeko_Studio / ShutterStock

"Ce climat concerne d'abord les équipes qui gèrent les patients atteints de Covid, mais aussi l'ensemble des équipes, services et disciplines de l'hôpital", pointe-t-il. 

Cette situation est d'autant plus critique dans les zones où le virus circule le plus actuellement (zones côtières et départements et territoires d'outre-mer), dans cette période de congés estivaux, précise le Conseil scientifique. 

"Un management adapté, anticipé (et non en réaction comme c'est souvent le cas) est nécessaire", considère-t-il. "L'impact sur le fonctionnement hospitalier est lourd. Le meilleur soin pour les patients Covid comme pour les patients non-civid est de plus en plus difficile à garantir", alerte-t-il, avant de recommander l'anticipation des plans de montée en charge, leur lisibilité et leur respect, de même qu'un soutien et qu'une incitation (sous toute forme) à la solidarité soignante. 

"L'inscription dans la durée de cette pandémie impose une réflexion de fond sur le fonctionnement hospitalier, en lien avec un soutien fort aux soins primaires. Les sorties plus précoces, comme la limitation des hospitalisations (en médecine) grâce à une coordination plus robuste des acteurs de soins de santé primaires et soins de suite soulageront d'autant l'hôpital". 

Le Conseil scientifique recommande dans ce cadre un meilleur suivi des patients atteints de maladies chroniques. "Le rappel des patients au domicile pour évaluation doit être renforcé et reconnu comme un acte médical". 

"C'est un moyen de réduire les hospitalisations en phase de décompensation. Une vigilance et des moyens conséquents devront par ailleurs être portés aux soins critiques, en première ligne depuis 18 mois". 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
816 rq / 2,129 sec