L’OMS appelle à “protéger et préserver” les soignants

Une résolution intitulée "Protéger et préserver les personnels de santé et d'aide à la personne et investir en leur faveur" de l'OMS a été adoptée lors de la soixante quatorzième assemblée mondiale de la santé (AMS) le 27 mai.  Objectif : appeler à des mesures visant à faire en sorte que les investissements en faveur de ces professionnels garantissent les compétences, la formation, l'équipement, le soutien et les conditions favorables dont ils ont besoin. 

L'OMS appelle à protéger et préserver les soignants

© stockfour / ShutterStock

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a notamment souligné la nécessité "d'un salaire décent, d'une reconnaissance, d'un environnement de travail sûr et de la protection des droits" pour les personnels de santé. 

La résolution précise qu'il faut permettre à tous les personnels de santé et d'aide à la personne d'avoir accès "aux vaccins contre la Covid-19, aux équipements de protection individuelle, à des conditions de travail décentes et à une protection équitable du travail en dehors de toute discrimination sous quelque forme que ce soit". 

Elle demande par ailleurs d'accélérer la collaboration multisectorielle et les investissements soutenus dans l'éducation, les compétences et l'emploi de ces professionnels et d'assurer la mise en oeuvre, la mesure et l'établissement de rapports à propos de la Stratégie mondiale de l'OMS sur les ressources humaines pour la santé et du Code de pratique mondial pour le recrutement. 

Enfin, elle annonce préparer un pacte mondial des personnels de santé et d'aide à la personne. 

Le Conseil international des infirmières salue l'adoption du texte

"Cette stratégie mondiale n'a jamais été aussi importante; nous devons l'appliquer et en faire avancer la mise en oeuvre. Si les gouvernements et toutes les parties prenantes n'agissent pas sans délai, cette situation - où les infirmières sont surchargées de travail, sous-payées et sous-évaluées -, se poursuivra, avec des conséquences potentiellement désastreuses pour nous tous", a réagi Annette Kennedy, présidente du Conseil international des infirmières (CII). 

Les orientations traitent un grand nombre de questions sur lesquelles le CII a fait campagne durant ces 18 derniers mois, dont la pénurie actuelle d'au moins six millions d'infirmières dans le monde, la nécessité d'investir dans les emplois, la formation, le leadership et la pratique des soins infirmiers. 

"C'est la première fois qu'une stratégie des soins infirmiers est adoptée au moment de la session annuelle de l'AMS. Cela envoie aux gouvernements un message limpide qui ne peut être ignoré. Ils doivent s'approprier la stratégie et l'appliquer", a expliqué de son côté Howard Catton, directeur général du CII. 

"Les gouvernements doivent prendre des mesures draconiennes pour former, préparer et recruter des millions d'infirmières supplémentaires dès maintenant, afin de protéger nos futurs systèmes de santé. Nul gouvernement ne peut se permettre d'ignorer cette réalité des faits, qui est que les soins infirmiers ne sont pas un coût mais un investissement dans notre avenir à tous", a-t-il ajouté. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “L’OMS appelle à “protéger et préserver” les soignants”

  1. Infirmiers oui mai n oublier pas les aide-soignants

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
267 rq / 1,490 sec