Top départ pour la prescription de l’Astrazeneca par les infirmiers ?

Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé s'est dit favorable à la prescription du vaccin AstraZeneca par les infirmiers. 

Mise à jour du 26/03 : 

Le ministre des solidarités et de la santé a officialisé l'information lors d'un point presse quelques heures après la parution de cet article. Les infirmiers sont donc à présent bien autorisés à precrire le vaccin.

« J’adresse un coup de chapeau particulier aux infirmiers et aux infirmières qui jouent un rôle central. (...) Il le sera plus encore demain, car ils pourront prescrire le vaccin, et plus seulement l’administrer. Cela permettra d’aller vacciner les Français, et notamment les plus fragiles, à leur domicile », a-t-il expliqué. 

La demande était forte.

A différentes reprises, ces dernières semaines, les organisations infirmières (dont l'Ordre et les principaux syndicats) s'étaient insurgés contre le manque de reconnaissance des compétences infirmières. "Il est urgent de pouvoir plus et mieux s'appuyer sur les infirmiers, notamment ceux exerçant en ville" pour permettre l'accélération de la campagne vaccinale, indiquait ainsi l'ONI début mars. L'idée? Donner un rôle de prescription - et pas uniquement d'administration, comme c'est déjà le cas pour la vaccination anti-grippale, ndlr - aux infirmiers pour favoriser l'accès au vaccin. 

Lire aussi, sur ActuSoins.com : 

Vaccination anti-Covid par les infirmiers : “Nous ne pouvons plus nous contenter de demi-mesures”

Elle a été entendue. 

S'exprimant dans le cadre d'un débat parlementaire à l'Assemblée Nationale, sur le suivi de la crise sanitaire, le ministre s'est dit favorable à cette mesure. Il demande toutefois d'attendre un nouvel avis de la HAS à ce sujet qui devrait être rendu "dans les tous prochains jours". 

Il a rappelé que dans un précédent avis rendu début mars, la HAS s'était opposée à de telles prescriptions. 

De son point de vue, la logistique n'est pas un "facteur limitant" : la vaccination serait donc davantage conditionnée au nombre de doses livrées qu'aux professionnels habilités à la prescrire et à l'administrer. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Top départ pour la prescription de l’Astrazeneca par les infirmiers ?”

  1. Christiane Garlot dit :

    Non merci, encore une manière de l’état de se dédouanerde toutes responsabilité sur les effets secondaires. Seul un médecin à la qualification pour recommander le vaccin aux patients, car il faut tenir compte des antécédents de l’âge etc.. Pourquoi se glissement de tâche ? Simplement pour la course à la vaccination,. En aucun cas nous infirmiers n’en tirerons une reconnaissance quelconque, c’est un leurre, ça arrange juste tout le monde. Ne soyez donc pas si naïfs

    Répondre moderated
  2. Huet dit :

    La HAS pas favorable alors que leurs dernières recommandations dans les centres de vaccination n’obligent plus les futurs vaccinés à consulter le médecin, juste à remplir un questionnaire qui si il est sans particularité vont directement chez l’IDE, le médecin apportant juste une signature sur la feuille sans voir le patient.
    En clair l’IDE se retrouve à vacciner un patient comme les pharmaciens.
    De plus, à quel moment le patient reçoit une information éclairé avant d’accepter la vaccination. Information toujours obligatoire ?
    Les recommandations indiquent que l’information du patient est donnée par le professionnel de santé sans préciser la qualification de celui-ci.
    Donc les IDE sont déjà dans un exercice tout comme les sages-femmes ou les pharmaciens.
    Le refuser à la profession serait ubuesque devant les contradictions précitées ci dessus et devant l’objectif de protéger la population face à cette pandémie qui tuent maintenant des patients de plus en plus jeunes.

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
733 rq / 3,158 sec