L’Ordre infirmier propose d’élargir la vaccination antigrippale sans prescription

Dans une lettre adressée à la ministre Marisol Touraine, l'Ordre infirmier propose d'élargir les conditions de vaccinations antigrippale sans prescription pour les infirmières et infirmiers.

L'Ordre infirmier propose d'élargir la vaccination antigrippale sans prescriptionActuellement, la vaccination contre la grippe saisonnière est gratuite pour les personnes de plus de 65 ans et celles souffrant de pathologies chroniques comme une broncho-pneumopathie, un diabète ou une insuffisance cardiaque grave.

Ces patients peuvent obtenir un « bon pour la délivrance gratuite du vaccin antigrippal » qui leur permet d’obtenir le vaccin par un pharmacien et de faire réaliser l’injection par une infirmière ou un infirmier, à condition qu’une première vaccination ait été préalablement réalisée par un médecin.

Pour l'Ordre infirmier, "ces conditions rendent l’accès à la vaccination parfois difficile, notamment dans les zones de « déserts médicaux »." 

Il propose donc à la ministre des affaires sociales et de la Santé d'étendre la vaccination antigrippale sans prescription "à une plus grande part de la population adulte", mesure qui permettrait également "de réduire les coûts directs et induits de la prise en charge de la grippe saisonnière par l’Assurance maladie et la société."

Rédaction ActuSoins


Pour aller plus loin :

Arrêté du 19 juin 2011 fixant la liste des personnes pouvant bénéficier de l'injection du vaccin antigrippal saisonnier pratiquée par un infirmier ou une infirmière

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

36 réponses pour “L’Ordre infirmier propose d’élargir la vaccination antigrippale sans prescription”

  1. ginou14 dit :

    C’est du grand n’importe quoi ! Une vaccination n’est pas un geste anodin. Il peut être lourd de conséquences. Pas de vaccination sans prescription !
    Je suis en train de lire le livre de Virginie BELLE “Faut-il faire vacciner son enfant ?” Il aborde les différentes problématiques d’un acte médical devenu banal.
    Le risque 0 n’existe pas.
    Qu’elle est la position des assurances professionnelles vis à vis de la réalisation de soins non prescrits ?

  2. ridfa69 dit :

    c’est même plus marrant de taper sur cette ordre j’ai l’impression qu’ils sont maso, doivent aimer les coups avec ce genre de non proposition

  3. la fee calome dit :

    C’est quand même pas compliqué à comprendre puisque ça nous a été répété et re répété dans les IFSI pendant les études : pas prescrit, pas fait !
    Il n’y a que des imbéciles qui n’exercent plus pour promouvoir le contraire !
    Quand l’Ordre des Infirmières passent son temps à se ridiculiser, il ferait mieux de … crever.
    En attendant, il n’auront pas un rond, je préfère encore les donner à Résilience. Au moins, eux ils sont efficaces.

  4. Marie dit :

    pas de PM pas d’avis médical donc pas d’injection

  5. ladoudou dit :

    pas de prescription pas , donc pas d’avis médical , donc pour moi pas d’injection

  6. Magalie dit :

    Je croyais avoir tout vu, tout entendu… Je ne suis pas au bout de mes surprises!!!… Comme l’ont dit les collègues avant moi, il en est hors de question!!! Pourquoi ne pas nous demander notre avis avant d’envisager une telle demande!!!… Pour nous demander de régler les cotisations, la ils savent ou nous trouver!!!… L’ordre infirmier… Une belle connerie!!!!

  7. la fee calome dit :

    Il semble bien que l’Ordre infirmier ait encore perdu une bonne occasion de se taire ou comment essayer d’exister en brassant du vent ! Qu’on en finisse !

  8. eusebe dit :

    Mauvaise manipulation, donc je recommence : l’ordre n’a donc pas en son sein un conseiller en communication ?

  9. eusebe dit :

    L’ordre n’a donc p

  10. denis29 dit :

    LA revendication de l’ordre, l’elargissement du droit de prescription pour les ides !!!
    En gros , faites vous mousser en jouant au medecin, sortez votre ordonnancier pour prescrire des compresses en roulant des epaules, vaccinez tout seul ( comme” petit ours brun” ,rappelez vous,qui met ses chaussures ou qui se torche “tout seul”)et continuez à vous enfoncer dans le ridicule.
    Moi je ne prescrit rien (sauf à l’extreme quand les gens sont vraiment emmerdés et en freinant des deux pieds)
    J’ avais entendu dire que l’ordre s’était fixé pour mission la revalorisation de notre profession…je vois qu’il est égal à lui même : grotesque et lamentable.

  11. Mathieu dit :

    De quoi jme mèle, fermez la bande de mafieux!

  12. Martine dit :

    Et quand allons nous injecter un peu d arsenic a cet ordre de M…..

  13. Viviane dit :

    mais bien sur, et pourquoi pas les consultations médicales dans les régions sous dotées??!!! avec toujours Bac +2!!!

  14. Florence dit :

    et puis quoi encore? un écran de fumée de plus: ces braves idel.. on leur propose de vacciner sans prescription!!! et encore elles se plaignent, les ingrates. N’y a t il rien de plus important à faire ou cadrer? Messieurs de l’ordre, vous assommez (et pas : assumez) vos derniers supporters…

  15. onialapoubelle dit :

    Ou comment prendre les infirmières pour des abruties quand on est pas personnellement concerné ?

  16. Pascal dit :

    vacciner sans prescription, ils ont pété un câble ?

  17. Veronique dit :

    Pas de prescription = pas d’injection.
    Les gens sont proceduriers aujourd’hui…pour un oui ou pour un non, ils vous envoient devant le tribunal..
    Et vu le prix ke ca coute une s/c..entre nous, le risque ne vaut pas la chandelle!

  18. eusebe dit :

    L’ordre infirmier est toujours là pour une annonce au ras des pâquerettes : rappelons nous de l’immense observatoire des violences de Monsieur Boularand…
    De la communication ordinale banale, en fait…

  19. Coralie dit :

    moi perso je me vaccine pas

  20. Sophie dit :

    Faudrait arreter de dire que la vaccination est gratuite car les gens sont toujours etonnés quand je leur demande de regler . Le vaccin est gratuit pas l ide !!!!!!!!!!!!!

  21. Maryline dit :

    de toute façon pour ce que ça nous rapporte une injection, je ne vais pas me mouiller !!!!

  22. Maryline dit :

    moi je n’injecterai jamais un produit sans prescription, et le sérum anti-grippale n’est pas anodin…..quand on sera devant un tribunal, on sera seule à assumer cette action…alors non pour moi, je ne le ferai pas !!!!

  23. cedr1c dit :

    Comme si notre reconnaissance se fera dans l’ajout de soins médicaux…valorisons notre rôle propre.

    Et il est clair que pour parler d’économies, Borniche et ses copains sont bien placés.

  24. Laure dit :

    Avec toutes les contre indications, les effets secondaires plus on moins importants de ce vaccin , du grand n’importe quoi……si un problème se pose aprés une injection , sans prescription ????

  25. Coralie dit :

    ya de très grosse dépense quelle gachit surtout pour certain le vaccin a fait pire que bien

  26. Christian dit :

    moi qui suit pro ordre, je trouve ça dénué de sens. si on parlait plutôt des actions de santé publique, la politique de prévention. pas du pipeau à la seringue de laboratoire gavés par nos impôts.

  27. Marie dit :

    incroyable! pas capable déjà de se prononcer sur des choses essentielles à notre exercice, ils nous disent déjà ce qu”on doit accepter sans broncher !!!!! il faut encore écouler les vaccins grippeA?

  28. Mini dit :

    Il aurait fallu que cet ordre se manifeste pour des choses plus “primordiales” pour notre profession…il coule quand cet ordre ???

  29. Eric dit :

    L ordre, c’est quoi??????!!!!!!!

  30. Sachem dit :

    C’est moi ou l’ordre vient de proposer un truc qui n’a rien à voir avec les cotisations?
    Wah putain, on aura tout vu!
    (je sais la critique est facile, mais je ne pouvais pas m’en empêcher)

  31. Juste dit :

    vu le nombre d’effets 2ndr possibles : rapport bénéfice / risque =0

  32. Irène dit :

    Et puis quoi encore! Une injection sans prescription! C’est hors de question en ce qui me concerne.

  33. Gilles dit :

    Moi, ça m’inquiète, déjà nous nous sommes confrontés avec le vaccin H1N1 et l’on paie aujourd’hui les pots cassés sur des dépenses finalement inutiles, encore heureux que la prescription venait de l’État, sinon nous nous serions retrouvés avec une montagne de procès !

Réagir à cet article

retour haut de page
415 rq / 4,358 sec