Vaccination anti-Covid par les infirmiers : « Nous ne pouvons plus nous contenter de demi-mesures »

L'Ordre national des infirmiers demande aux pouvoirs publics de donner la possibilité aux infirmiers de prescrire le vaccin contre le covid 19 et de leur attribuer des dotations de vaccins.  

La déception est manifeste. Un avis de la HAS "salue le rôle des infirmiers dans leur engagement mais à aucun moment ne leur donne les moyens de participer à l'accélération de la vaccination", dénonce l'ONI. 

L'instance, qui approuve notamment la mise en place de dispositifs permettant d'aller vers les personnes âgées à domicile, insiste : "les recommandations qui découlent de cet avis ne permettront pas d'atteindre cet objectif". En clair : sans les infirmiers, comment faire? 

Les infirmiers libéraux vecteurs d'accélération de la vaccination

Alors que la situation sanitaire reste critique, voire très critique dans certaines régions et que des millions de doses de vaccins supplémentaires seront bientôt livrées en France, l'Ordre estime qu'il "est urgent de pouvoir plus et mieux s'appuyer sur les infirmiers, notamment ceux exerçant en ville" pour permettre l'accélération de la campagne vaccinale. 

Il appelle à donner un rôle de prescription du vaccin contre la Covid19 à ces derniers. "Les infirmiers disposent de compétences leur permettant d'identifier et de prioriser les patients pouvant avoir recours au vaccin", insiste l'instance ordinale. 

Par ailleurs, et toujours pour "favoriser l'accès au vaccin aux personnes isolées et fragiles", l'ONI demande qu'à l'image des dotations prévues pour les médecins et les pharmaciens, des dotations hebdomadaires soient prévues pour les infirmiers qui exercent à domicile. "Sans cela, les personnes isolées resteront exclues de la campagne de vaccination, ce que nous ne pouvons collectivement pas tolérer". 

Rédaction ActuSoins


Je m'abonne à la newsletter

IDEL - NGAP, le jeu TV - Formation Gratuite

NGAP Perfectionnement, le jeu TV 2022

Formation gratuite pour IDEL
(titulaire et remplaçante).

Participez à la 1re formation française sous forme de... jeu télévisé ! Philippe Gras, expert national de la nomenclature, vous pose une centaine de questions et explique avec précision chaque réponse.

S'inscrire gratuitement

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1025 rq / 3,406 sec