Le collectif “Santé en danger” réclame un nouveau “Ségur de la santé”

Un collectif de professionnels de santé, qui revendiquait hier 89 000 membres, cherche à fédérer les insatisfaits du Ségur de la santé. Il réclame la réouverture rapide des négociations et un élargissement aux professions non représentées, via un "Ségur 2". Il dit aussi préparer, s'il n'est pas reçu par le gouvernement, un "coup d'Etat de la santé". 

Le collectif "Santé en danger" réclame un nouveau "Ségur de la santé"

Lors de la mobilisation du 14 juillet dernier, à Paris, alors que les accords du Ségur de la santé venaient d'être signés. © M.Surbled / ActuSoins

"Le gouvernement doit nous entendre [...], le Covid c'est maintenant, la canicule c'est maintenant, la crise sanitaire, c'est maintenant, il n'y a plus de places dans les hôpitaux. C'est urgent. Je propose au gouvernement de nous rencontrer dans les 48h", indiquait hier Arnaud Chiche, médecin anesthésiste-réanimateur, fondateur de  "Santé en danger", dans un post vidéo publié sur la page Facebook du collectif.

"Le gouvernement a donc 48h pour nous recevoir. S'il ne respecte pas cela, nous avons décidé de préparer un coup d'Etat de la santé", a-t-il prévenu, sans toutefois en préciser la nature ni la forme. 

"Nous, ce qu'on veut surtout, c'est faire progresser la santé, et vite. Le collectif Santé en danger incarne les blessures des soignants en France", a ajouté Arnaud Chiche. Aujourd'hui, le collectif a publié une lettre ouverte à l'attention du ministère de la santé note-t-on. 


Il y est indiqué que le collectif s'est donné pour mission "de fédérer l'ensemble des professions de santé, du public, comme du privé afin que d'une même voix [il puisse] porter l'ensemble des revendications de chacun" [...] "Valorisation, reconnaissance, gouvernance équilibrée, attractivité, moyens réajustés sont les têtes de chapitre des revendications du collectif", détaille la lettre. 

Soutien des syndicats

Arnaud Chiche  indique dans d'autres médias avoir le soutien des syndicats, sauf celui des signataires des accords du Ségur. 

Jeudi, Convergence infirmière, l'un des trois syndicats représentatifs des infirmiers libéraux, a annoncé dans un communiqué intégrer le collectif. 

"Nous soignants, ne sommes en aucun cas satisfaits du résultat du Ségur qui n'a strictement rien apporté pour notre profession", indique Convergence infirmière dans un communiqué, développant les raisons de son mécontentement. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Le collectif “Santé en danger” réclame un nouveau “Ségur de la santé””

  1. Blavy dit :

    Merci à vous nos héros le monde d après n est qu illusions….
    150€ d augmentation… Et encore… Segur 2 et l hôpital avant les gouvernants
    Cordialement

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
295 rq / 1,429 sec