FNESI : “Il devient urgent de garantir un versement d’indemnités de stage à minima d’un montant horaire supérieur à deux euros”

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République Emmanuel Macron, la FNESI (Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers) demande une augmentation de l'enveloppe budgétaire attribuée aux étudiants en soins infirmiers, pour notamment permettre une revalorisation de leurs indemnités de stage.

FNESI : "Il devient urgent de garantir un versement d'indemnités de stage à minima d'un montant horaire supérieur à deux euros"

© M.S / ActuSoins 2019

"A l'heure où les 3/4 des étudiants en soins infirmiers énoncent devoir travailler pour subvenir à leurs besoins tout au long de la formation, il devient urgent de garantir un versement d'indemnités de stage à minima d'un montant horaire supérieur à deux euros", explique la FNESI après avoir rappelé l'implication des étudiants en soins infirmiers pendant la crise ainsi que les engagements envers ces derniers d'Edouard Philippe, alors premier ministre.

Alors que le Ségur de la santé s'achèvera dans quatre jours après sept semaines de concertation, les étudiants -tout comme les infirmiers pour d'autres raisons-  se disent déçus.  "Les conclusions soumises à la signature de la FNESI ne répondent pas aux propositions effectuées", explique la FNESI. "Alors que le 12 mars 2020 vous annonciez à juste titre que 'la santé n'a pas de prix', les étudiants ressortent de trois mois d'implication sur le terrain et de sept semaines de concertations avec seulement une promesse d'indemnité horaire revalorisée à tout juste un euro de l'heure (soit une hausse de 20 centimes par rapport à l'indemnité actuelle, ndlr)", fait savoir la fédération étudiante. 

Dans sa lettre, la Fnesi rappelle aussi que la fédération demande le prêt et l'entretien gratuit des tenues professionnelles par les établissements d'accueil en stage. 


Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Lire aussi, sur ActuSoins.com

Etudiants en soins infirmiers : des dérives remarquées pendant la crise (juin 2020)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “FNESI : “Il devient urgent de garantir un versement d’indemnités de stage à minima d’un montant horaire supérieur à deux euros””

  1. Pierre dit :

    Bonjour,

    Je vous suis depuis 1 an étant étudiante infirmière en 1ère année en Guyane française.
    Quand je vois les sacrifices que nous faisons au quotidien pour mener à bien nos 3 ans de formation et que je vois qu’en Guyane la limite d’âge pour avoir la bourse de la collectivité territoriale est de 28 ans (de plus qu’en a pas droit à la bourse du CROUS) mais il y a de quoi être mécontente ( sans compter les frais annexes à cette formation).
    Je suis de tous cœur avec vous.

    Répondre modéré

Réagir à cet article

retour haut de page
390 rq / 3,073 sec