Coronavirus : les stocks de masques réquisitionnés pour les professionnels de santé et les personnes infectées

Un décret publié ce mercredi vise les stocks et l'ensemble de la production de masques de protection sur l'ensemble du territoire national. Ces masques seront distribués aux professionnels de santé et aux personnes atteintes par le coronavirus. 

Coronavirus : les stocks de masques réquisitionnés pour les professionnels de santé et les personnes infectées

© I-Stock

Les masques de type FFP2 et les masques anti-projections seront réquisitionnés. 

Le gouvernement a passé "des commandes publiques les plus massives qui soient" et a demandé aux entreprises qui les fabriquent  de fonctionner jour et nuit, 7 jour sur 7, a expliqué mardi Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, lors des questions au gouvernement qui se sont déroulées à l'Assemblée nationale. 


Pour justifier le manque de stocks de masques FFP2, le ministre a expliqué qu'en 2011, "suite à l'épisode de la grippe H1N1, une grande concertation a été organisée de manière à déterminer les stocks en différentes marchandises dont la France avait besoin pour se prémunir de la survenue de nouveaux épisodes viraux". Lors de cette concertation, il avait été déterminé "que la France, n'avait plus à faire des stocks d'Etat des fameux masques FFP2 : il n'y a pas de stocks de masques FFP2 suites aux décisions de 2011". Il a, en revanche, été décidé à l'époque que la France devrait se doter d'un stock de 145 millions de masques chirurgicaux, a-t-il détaillé. 

Les professionnels libéraux peinent à obtenir des masques

L'absence de masques est depuis plusieurs jours, pointé par les professionnels de santé, notamment libéraux. Côté médecins, le syndicat "Jeunes médecins" avait fait part, la semaine dernière, de "son indignation devant [un] manque de prévention et de protection élémentaire des soignants". Il demandait "que tout soit mis en place dans les plus brefs délais, afin que tous les usagers du système de soins puissent être pris en charge dans de bonnes conditions". 

Même son de cloche côté infirmiers. Le 28 février dernier, l'ONSIL (syndicat non représentatif des infirmiers libéraux) s'inquiétait ainsi, par voie de communiqué, du défaut d'accès aux masques pour les IDEL. "Nous nous posons les mêmes questions que les médecins. Il est urgent [...] que du matériel soit mis à notre disposition, en effet nombre d'Infirmiers libéraux n'ont toujours pas accès aux masques préconisés", expliquait le syndicat. 

Après une conférence qui s'est déroulé mardi entre le ministère de la santé et les professionnels libéraux, le SNIIL (un des trois syndicats représentatifs des IDEL) expliquait hier :  "sur présentation de sa carte professionnelle, chaque professionnel de santé pourra se procurer gratuitement des masques chirurgicaux (suffisant dans une très grande majorité des cas) en pharmacie de villes. Les masques FFP2 seront réservés à des situations plus à risques". 

10 millions de masques chirurgicaux seront a priori disponibles cette semaine. Chaque médecin généraliste, médecin spécialiste, infirmier diplômé d'Etat, sage-femme, masseur-kinésithérapeute et chirurgien dentiste est invité à se présenter à son officine de proximité afin de retirer une boite de 50 masques chirurgicaux du stock d'Etat, fait savoir la DGS (Direction générale de la santé). 

"Dans une situation dans laquelle un personnel de santé est en contact avec une personne présentant des signes d'infection respiratoire et en l'absence d'autres équipements de protection individuelle, il pourra adopter le principe du double masque (soignant/soigné)", qui, "en l'absence d'acte invasif [...] permet de limiter l'exposition des soignants aux gouttelettes potentiellement infectieuses du patient", a également indiqué la DGS. 

Vol de masques et de SHA

Par ailleurs, partout en France, des vols de masques et de solutions hydroalcooliques sont déplorés. L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a constaté le vol d'au moins 8300 masques et 1200 flacons de SHA. Quelques 2000 masques chirurgicaux ont aussi disparu à l'hôpital de la Conception à Marseille, a fait savoir FranceTv info ce matin

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Coronavirus : les stocks de masques réquisitionnés pour les professionnels de santé et les personnes infectées”

  1. lili50 dit :

    Il faudrait peut-être se pencher sur les cas de vente (recel) de masques sur les sites type le bon coin ou market place…honteux

  2. feveillard dit :

    Inf en lycée pro, lapharmacie a refusé de me donner des ma

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
297 rq / 2,276 sec