Nouvelles filières de naissances physiologiques : un pari réussi pour une clinique du Grand Ouest

La clinique Mutualiste La Sagesse (groupe mutualiste Hospi Grand Ouest) a ouvert une filière de naissance physiologique, dans un esprit «maison de naissance». Pour une prise en charge alternative des femmes enceintes.  

Nouvelles filières de naissances physiologiques : un pari réussi pour une clinique du Grand Ouest"Dans un esprit maison de naissance, cette nouvelle filière Parent'eizh est la traduction d'un projet innovant d'accompagnement du début de la grossesse au retour à la maison, totalement intégrée à l'établissement et garantissant la sécurité des soins et la prise en charge financière", se réjouit dans un communiqué, Gwenaël Godin, directeur de la Clinique Mutualiste La Sagesse. 

Dès 2004, une réflexion était initiée dans cette clinique, en vue de développer une filière complémentaire d'accompagnement physiologique des projets de naissance. Ce projet a fait l'objet d'un travail collectif de parents et des sages-femmes. 

Validé une première fois en 2012, alors que la publication du cahier des charges pour l'expérimentation des maisons de naissance n'est intervenue qu'en 2014, le projet a été actualisé en 2016 et les premières consultations ont été ouvertes en novembre 2016, afin d'accueillir les premières naissances en mai 2017. 

Accouchement physiologique, non médicalisé

Cet accompagnement qui est également en expérimentation dans d'autres cliniques et CHU de France, prend modèle sur d'autres pays européens. Citons notamment la Grande-Bretagne, où il est courant pour les femmes, d'accoucher en ambulatoire et de rentrer le soir même à la maison, avec un suivi et un accompagnement spécifiques et longs de "nurses". 

Il s'adresse à tous les couples dont la grossesse et l'accouchement restent dans la physiologie. Les sages-femmes en sont les garantes. "Cet accompagnement respectueux et personnalisé donne toute la place à la physiologie tout comme dans les Maisons de Naissances du Canada et de nombreux pays européens", insiste le Docteur Sophie Fromentin. 

"La filière Parent'eizh est totalement intégrée à l'offre de soins obstétricale actuelle : elle est accessible à tous sans reste à charge. Une sage-femme est référente du projet personnalisé du couple. Un staff régulier et pluridisciplinaire et des locaux dédiés à proximité du bloc obstétrical caractérisent également le projet" explique le communiqué de la Clinique Mutualiste La Sagesse. 

"Le parcours est marqué par des rencontres programmées du 2e mois de grossesse au 2e mois de post-partum, des réunions d'informations et des entretiens individuels, des examens obligatoires, 12 consultations sage-femme, 7 séances de préparation à la parentalité, 2 à 4 visites à domicile postnatales dans les 5 jours, une consultation sage-femme post-natale à 8 semaines", récapitulent Catherine Bourgault, cadre sage-femme et Christiane David, sage-femme. 

Rédaction ActuSoins.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Nouvelles filières de naissances physiologiques : un pari réussi pour une clinique du Grand Ouest”

  1. Nolwenn Fdz dit :

    Pourvu que ces projets s’étendent à tout le territoire !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
202 rq / 1,330 sec