Un étudiant infirmier de l’ifsi de Cayenne encense les terroristes

Un étudiant infirmier de 27 ans inscrit à l'Ifsi (institut de formation en soins infirmiers) de Guyane a été interpellé, le 10 janvier, à Cayenne pour violence et apologie de crime. Il encourt 5 ans de prison et 45 000 euros d'amende, rapporte le journal France-Guyane.

Un étudiant infirmier de l'ifsi de Cayenne encense les terroristesL'élève infirmier est accusé d'avoir frappé une camarade de promotion qui lui reprochait avec véhémence des propos qu'il avait tenus lors d'une discussion sur un réseau social. Il y apportait son soutien aux terroristes qui ont commis les attentats contre Charlie Hebdo.

Dans la discussion, relate le journel France-Guyane, l'élève infirmier a surtout fait l'apologie du meurtre du policier qui a été froidement abattu à bout portant par un des terroristes sur la voie publique.

Pour compléter ses propos, il a assuré qu'il était d'accord avec les auteurs des actes barbares et qu'il avait des armes chez lui. Surtout, qu'il n'avait pas peur de la police.

L'infirmière en formation continue, âgée de 47 ans, a fait comprendre à son collègue que ses propos étaient complètement déplacés. L'homme a violemment giflé sa collègue, qui a aussitôt porté plainte au commissariat.


Une plainte prise au sérieux par les enquêteurs. Sur ordre du procureur de la République, ils sont allés l'interpeller à son domicile. La police a perquisitionné son logement. les enquêteurs ont trouvé des stupéfiants mais aucune arme, ni document en lien avec l'islamisme radical.

L'homme a été placé en garde à vue. Il a été examiné par un médecin car, avant de prendre sa décision, le Parquet cherche à savoir si les propos relatés sur le réseau social relevaient d'une réelle conviction ou d'une provocation.

Le prévenu, qui vivait en région parisienne, est arrivé en Guyane en septembre 2013. Selon une source judiciaire, le jeune homme a un passé de violence mais pas un profil d'extrémiste.

Pour apologie de crime, violence et détention de stupéfiants, il encourt cinq ans de prison et 45 000 euros d'amendes.

Rédaction ActuSoins avec France-Guyane

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

23 réponses pour “Un étudiant infirmier de l’ifsi de Cayenne encense les terroristes”

  1. Sylvie Mai dit :

    et encore un bel exemple du “courage” de ces gens là … frapper une femme, abattre un homme à terre, envoyer une gamine de 10 ans en bombe humaine, assassiner des personnes armées de leur seul crayon, ce ne sont pas des hommes ce sont des sauvages arriérés et débiles.On les a laissé infiltrer notre profession, ils ont eu tout le loisir pendant leurs études d’observer nos structures hospitalières, inadmissibles que de tels personnages aient pu intégrer un ifsi, les responsables de leur intégration vont devoir rendre des comptes, comment ont-ils pu être acceptés ?

  2. Nan mais des taré(e)s y’en a toujours eu dans les ifsi et les services. On parle juste des djihadistes en herbe en ce moment parce que ça fait de l’audimat…

  3. Kim Dafus dit :

    un provocateur qui va bien avec son profil de consommateur de stup et son comportement violent…difficile de comprendre qu’il ait pu séduire le jury a l’oral et trompé le psychiatre pour son dossier d admission! Et encore un scandale pour notre profession 🙁

  4. Cyril A-r dit :

    Un de moins qui postulera et un futur fiché lol

  5. Décidément ils choisissent bien les futurs collègues dans les IFSI!!!!

  6. Stéph Kiki dit :

    Des personnes comme lui sont une honte pour la profession !!! Il faut les virer des Ifsi et interdiction d exercer ! Ca me fout les boules de lire ça moi qui aime profondément mon métier et qui l ai choisit pour ses valeurs !

  7. Des fachos, des extemistes ,dans la santé , comme ailleurs inacceptable .

  8. On s’aperçoit surtout que tous les milieux sensibles sont infiltrés : des mesures sont à prendre d’urgence,.

  9. Décidément notre profession attire beaucoup les cons !!! C est assez désespérant

  10. Interdiction de passer le diplôme , faut peut être arrêter là!!!! Ils n’ont rien à faire dans ce genre de métiers!!! Inadmissible

  11. Qu’elle horreur!!! Et ça se dit soignant et vouloir prendre soin de l’autre

  12. Apres l autre manitou djihadiste etudiant i firmier il manquait plus que sa

  13. quelle bonne pub pour nous, quand on dit que les Français renonce a se soigner a cause du manque d’argent….il manquait plus que des gros cons de notre secteurs fasse l’apologie du terrorisme….

  14. Et sera j’espère evincé des hopitaux et lieu de soins !!

Réagir à cet article

retour haut de page
307 rq / 2,165 sec