Ebola : une infirmière écossaise contaminée et soignée à Londres

Une infirmière de retour du Sierra Leone, contaminée par Ebola, isolée et traitée dans un département des maladies infectieuses de l'hôpital Gartnavel, à Glasgow (Ecosse), a été transférée à Londres.

Ebola : une infirmière écossaise contaminée et soignée à LondresLa patiente est arrivée dimanche soir à Glasgow depuis l'aéroport d'Heathrow à Londres. L'équipe médicale avait auparavant fait escale à Casablanca.

Selon le gouvernement écossais, l'infirmière se sentait mal et a été admis tôt le 29 décembre à l'hôpital de Glasgow, puis transférée ce mardi 30 décembre au Royal Free Hospital à Londres.

Toutefois, précise le communiqué "le diagnostic ayant été établi à un stade très précoce de la maladie, le risque pour les autres est considéré comme extrêmement faible".

Cependant, pour des raisons de sécurité, les passagers des avions qu’elle a empruntés pour son retour sont recherchés.

Selon Alisdair MacConachie, responsable du NHS, le système de santé publique de la région de Glasgow, la patiente ne montre pour l'instant "pas de signes cliniques inquiétants".

Selon les autorités du Sierra Leone, l'infirmière, Pauline Cafferkey, se trouvait dans le centre de traitement de la maladie Kerry Town, géré par les Britanniques. Le Guardian précise qu'elle y officiait pour l'ONG «  Save the Children », après avoir atterri en novembre dans le pays avec une trentaine de volontaires britanniques.

Pauline Cafferkey a tenu notamment un journal de bord au Sierra Leone, publié dans The Scotsman.

Le nombre de morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7.842 sur un total de 20.081 cas dans les trois pays les plus touchés, selon le dernier bilan de l'OMS.

Cyrienne Clerc avec BFMTV et Le Monde

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
247 rq / 2,308 sec