Certains ESI pourraient payer 24 000 euros leurs études en soins infirmiers à l’AP-HP

La rumeur enfle dans les IFSI parisiens. Une campagne de recensement des "cas particuliers" fait craindre à la FNESI que les fonds octroyés par la région à l'AP-HP ne seraient plus suffisants pour financer l'ensemble des étudiants actuellement pris en charge.

Certains ESI pourraient payer 24 000 euros leurs études en soins infirmiers à l'AP-HP "8000 € : c’est désormais le forfait (annuel) dont certains étudiants devront peut-être s’acquitter pour pouvoir poursuivre leurs études au sein de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP)", indique la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers dans un communiqué.

"Nous avons été alertés par certains étudiants qu'une campagne de recensement des cas particuliers est en cours. On leur demande différents papiers pour justifier de leurs situations. Les équipes pédagogiques et certaines directions d'IFSI leur ont dit que l'AP-HP comptait revoir les financements des études pour certains ", indique Loic Massardier, président de la FNESI à ActuSoins.

Certes, c'est encore une rumeur assez floue, sans trace écrite, sans critères clairement mis sur la table, mais "il n'y a pas de fumée sans feu", remarque Loic Massardier.

Les étudiants éventuellement concernés ? Ceux qui ne rentrent pas dans les critères classiques de prise en charge des études comme "ceux qui ont arrêté puis repris les études et ont, par exemple, plus de 26 ans et dont les études ne peuvent être prises en charges par Pôle Emploi", explique-t-il.

En effet, les coûts de formation sont - depuis 2004 et le transfert de compétence des formations sanitaires et sociales aux régions - subventionnés soit par la Région Île-de-France ou par les organismes financeurs (Employeurs, Pôle Emploi, OPCA etc.).

Pas de souci à priori pour les étudiants pris en charge par Pôle Emploi ou leurs employeurs ou les OPCA. Pas d'inquiétude non plus pour ceux qui sont dans un cursus classique post-bac sans avoir arrêté leurs études. Mais les cas particuliers "craignent donc de devoir payer leurs études", indique la FNESI.

En cause, selon Loic Massardier, un accroissement du nombre d'étudiants pris en charge par la région alors que les caisses sont loin d'être pleines.

"Une délégation sera reçue mardi 9 décembre par la direction de l’AP-HP afin d’éclaircir la situation et d’entrevoir une issue favorable", indique la FNESI qui a également demandé à être reçue au Conseil régional.

" Les étudiants ne doivent pas payer les pots cassés du désinvestissement des politiques publiques en matière d’enseignement supérieur. Il est impératif de maintenir une égalité des droits dans l’accès à l’enseignement supérieur", conclut la fédération.

Cyrienne Clerc

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

26 réponses pour “Certains ESI pourraient payer 24 000 euros leurs études en soins infirmiers à l’AP-HP”

  1. monika dit :

    J’ai passe mon DE en 1974 ….donc un vieille IDE!!!..les études étaient gratuites mais nous devions restés 5 ans dans les hôpitaux de l ‘ A P ou alors rembourser nos études si nous voulions partir ailleurs….. les hôpitaux de l ‘ AP manquaient d’ IDE et c’était un moyen pour les retenir et qu’elles ou ils ne partent pas en province!!

  2. infirmier masque dit :

    Je suis pour la gratuité de la formation IDE au profit de la collectivité sous réserve que les jeunes diplômés “payés par la France” n’aillent pas bosser en Suisse ou ailleurs dans les 10 ans qui suivent l’année de l’obtention de leur DE !!!
    Dans le même esprit, les élèves flics sont rémunérés durant leurs études mais sont au service de la collectivité dès qu’ils sont formés.

  3. En paca nous ne payons pas les études et en plus du pôle emploi pour ceux qui ontassez cotisés nous avons une bourse assez conséquente

  4. Ma Rina dit :

    Ben voilà leur solution pour ne pas former moins… faire en sorte que les gens ne puisse plus se former et ainsi ne pas dire “on n’engage pas car pas de sous” mais “on n’engage pas car personne de dispo” , ils sont malins en plus!

  5. C est une pratique qui se généralise. J ai reçu le devis de l IFSI pour la rentrée 2015: 20000 € à sortir si pas de financement par l employeur….il faut savoir que pas mal de personnes s auto finance au moins la 1ère année…

  6. mais c’est déjà comme çà !! dans mon IFSI, les plus étudiants ayant arrêté leurs scolarités depuis quelques années se voient facturés 7500€ par année donc 22500 pour l’ensemble de la formation. Mais il ne faut pas voir peur, comble du cynisme lors des premières heures de présences des gentils banquiers viennent leur proposer des prêts étudiants

  7. cath dit :

    C’est cher payé pour ne pas trouver de taf et piquer un poste d’AS à la sortie de l’Ifsi.. Et l’ONI, son rôle ne serait pas d’évaluer le numerus clausus toujours élargi (on diplôme à tour de bras) et les postes à pourvoir, toujours moins nombreux ?

  8. Seve Rinette dit :

    Ils gagnent trop par la suite donc ils sont taxés avant. C vrai quoi les riches infirmiers se plaignent mais où va t on????

  9. Kittycat Mel dit :

    ils vont aussi se prostituer les pauvres ?

  10. Le Var est saturé !!!! Et je suis persuadée qu’il en manque dans d’autres régions, pourtant de +en + d’étudiants aux concours dans la région PACA…

  11. Un métier ou l’on gagne une misère ou les responsabilités sont énormes et qui met notre santé physique et mentale à rude épreuve !!!

  12. 8000€ l’année, pour par la suite ne gagner que 1500€/mois !!! Mais où va t on ?

  13. Ce qui est sur: c’est que je n’aurais jamais payé 24000€ pour devenir infirmière sachant ce qu’on est payé par la suite.
    Ils se foutent de la gueule du monde serieux….

  14. C était déjà le cas depuis 2011 dans le haut rhin les étudiants de plus qui n étaient pas en poursuite d étude ni indemnisé par pôle emploi devaient déjà payé 4000 euros par an et cela es passé à 5000 l an passé .

  15. Claudia Rose dit :

    ^^ cette France est de plus en plus débile..

  16. Lor'n Tblt dit :

    Pourquoi former alors qu’on peine déjà à trouver du boulot??? Fermez les IFSI pdt un moment serait bien… le chômage IDE ne fait qu’augmenter!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
295 rq / 2,252 sec