Agression d’une infirmière aux urgences : 15 jours avec sursis

Vous trouvez le temps long ? On ne s'occupe pas assez de vous aux urgences.... Frappez ! Au final, vous risquez 15 jours de prison avec sursis. C'est la sanction décidée par le tribunal correctionnel de Nantes, le 2 décembre. 

Agression d'une infirmière aux urgences : 15 jours avec sursisUne mère et sa fille ont toutes les deux été condamnées pour des violences commises aux urgences du CHU de Nantes. Récit par Ouest France :

La nuit du 24 mars 2013, une jeune femme, souffrante, était venue se faire soigner aux Urgences du CHU.

Elle a considéré qu'on ne s'occupait pas d'elle et a bruyamment accusé les médecins et infirmières de discrimination?: selon elle, ses origines étrangères lui valaient une attente particulière…

Quand une infirmière est finalement passée à sa hauteur, cette jeune femme d'une vingtaine d'années l'aurait faite tomber au sol, déchirant sa blouse. Des coups auraient été portés par la suite, la jeune malade étant épaulée par sa mère.

Mère et fille étaient jugées ce mardi à Nantes par le tribunal correctionnel. Elles ont fermement nié toutes violences.

L'infirmière, elle, avait été très choquée par l'agression. Elle avait reçu une incapacité totale de travail de 9 jours.

La mère et la fille ont finalement été condamnées à 15 jours de prison avec sursis. Pour le préjudice moral, elles devront verser 600 euros à leur victime.

Rédaction ActuSoins, avec Ouest France

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

51 réponses pour “Agression d’une infirmière aux urgences : 15 jours avec sursis”

  1. C’est une honte que le tribunal ne la pas jugé comme sa devrait être ou est la justice un policier est plus défendu que tous ce qui est hospitalier on est des merdes moi qui travail en psychiatrie on est pas défendu même les patients disent qu’ils sont pas responsables de leur actes vous voyez la justice à deux vitesses

  2. Catherine CB dit :

    ca en dit long sur la reconnaissance des l IDE et de leur travail… on le savait deja avec le niveau de salaire. Ca serait interessant de savoir quelles sont les sanctions quand ce genre d agression se produit sur la voie publique..

  3. Alsete dit :

    Voici ce que dit la loi :

    http://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/violences-physiques-selon-code-penal-10206.htm#.VIGfwr5yuMQ

    2.2 – Les violences ayant entrainées une longue incapacité

    Les violences sont constitutives d’un délit lorsqu’elles entrainent une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.

    L’infraction est punie des peines maximales de 3 ans d’emprisonnement et de 45.000 € d’amende.

    4° bis Sur un enseignant ou tout membre des personnels travaillant dans les établissements d’enseignement scolaire, sur un agent d’un exploitant de réseau de transport public de voyageurs ou toute personne chargée d’une mission de service public, ainsi que sur un professionnel de santé, dans l’exercice ou du fait de ses fonctions, lorsque la qualité de la victime est apparente ou connue de l’auteur ;

    Et en plus il s’agit de violence en réunion !

  4. En même temps ça va parfaitement avec la politique actuelle du PS et de me Taubira concernant la justice et l’ordre républicain hein…

  5. Pour de la maltraitance d’animaux ou pour un dessin raciste, j’ai vu de la prison ferme… Au final vaut mieux se faire une infirmière…

  6. une honte! de la violence gratuite sur du personnel soignant et un beau soutient de la part de notre justice… Bossant aux urg, l agressivité verbale et physique est de plus en plus presente , plus de respect de la blouse blanche et aucun soutient

  7. 15 jours avec sursis! ben allez y gaiement vu ce que vous risquez rien ne vous gênez pas!! honteux!! que doit on faire nous les ide?? arrêtez de travailler?

  8. une pensée pour cette infirmiere qui doit etre vraiment deçu du verdict…un deuxieme traumatisme car avec ce verdict on fait passer le message, frapper les soignants n’est rien….comme si c’etait les risques du mérier….

  9. Honteux de quoi me dégoûter un peu plus d être infirmière….

  10. Célia Serra dit :

    Juste pour faire un parallèle Brandao joueur au scb a mis un coup de tête à Thiago motta joueur du psg, et il a écopé d’un mois de prison pour 1 coup de tête! Alors 15 jours pour une agression à 2 personnes contre un personnel soignant c’est honteux !!!!!

  11. Zigouilo Goa dit :

    Quelle est la goutte d’eau qui fera déborder le vase ?????? Quand est-ce que les soignants auront assez d’estime d’eux même et de leur profession pour arrêter de subir la pression , le manque d’effectif et la violence qui gagne un peu plus de terrain chaque jour ………

  12. Le coup de la discrimination. …bcp en jouent…une vraie honte de rendre un verdict pareil..

  13. J’espère que ses collègues vont faire grève! Ou est le droit de retrait des ide? Faut réagir, c’est pas possible! On parle de la violence dans l’éducation nationale, dans les transports… Et on ignore les hôpitaux! Si c’était un acte isolé, nous pourrions nous taire, mais là, c’est plus possible!

  14. Xavier Mas dit :

    Et si l Ide avait réplique? Elle aurait eu des peines beaucoup plus lourde sauf a prouve la légitime défense et encore…. On est si peu considéré c est une honte 600 euros Et 15 jours de sursis pourquoi ne recommenceraient ils pas ??? Pas cher paye adrénaline a bon compte foutage de gueule oui … !!!!

  15. Vero Dutot dit :

    On a qu a se taire et bosser et en plus se prendre des coups . Fabuleux !!! Cette décision de justice est la porte ouverte à la violence .

  16. Pfff c vraimen abuse d voir ca !! Ca fai peur pr les travailleurs isoles !!

  17. C’est tout !!!! Si ça avait été le contraire…

  18. Une ministre de la santé qui ne communique jamais lorsqu’il y a des agressions… Violences verbales et physiques, assassinat, coup de feu aux urgences… Sinon tout va bien

  19. Mais quelle honte! Comme ça nimporte qui recommencera vu qu’on ne leur fait rien à ces agresseurs.
    Pfffff je suis ravie de bosser aux urgences et de savoir que je peux me faire frapper à tout moment et qu’en plus l’agresseur va s’en sortir. Pfffff

  20. Julie Brocq dit :

    sympa, on peut eclater les infirmieres comme on veut sans rien craindre!!! Quel beau pays avec une si genereuse justice.

  21. Kittycat Mel dit :

    on entend parler de tout type d’agression aux infos mais pas celle des IDE…

  22. si ça ce n’est pas inciter les gens à recommencer, je ne sais pas ce que c’est!

  23. Travaillant aux urgences, je constate que les patients les moins malade sont les plus agressifs et les plus exigeants. Honteux

  24. Scandaleux ! Si elle s’était fait agresser dans la rue, le verdict aurait été moins clément !

  25. C’est tout? Ce n’est pas très dissuasif. ..

  26. Si elle avait rendue les coups elle aurait pris bien plus cher.
    L’hôpital s’est il porté partie civile?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
312 rq / 2,288 sec