Un blog pour les infirmiers et infirmières globe-trotters

Eve Jourdan a deux passions : sa profession d’infirmière et les voyages. Elle partage les deux sur son blog, nursetrotteuse.com. Ce site pratique à l’intention des infirmiers désirant travailler hors de France révèle d’autres manières de soigner… et donne des envies d’ailleurs.

Eve Jourdan infirmière : Un blog pour les infirmiers globe-trotters

©DR

Eve Jourdan

Des photos de lagons, un peu d’histoire locale et de géographie, un brin d’ethnographie, nursetrotteuse.com*, le blog d’Eve Jourdan, nous prépare comme pour un départ en vacances.

A un détail près. Le site de la jeune infirmière constitue surtout un guide pratique pour ses consoeurs et confrères qui aspirent, comme elle, à émigrer. Pour chaque destination, elle explique de quelle manière trouver un poste, détaille les salaires et les conditions de travail, le fonctionnement des établissements de santé ou médico-sociaux…

« Projets professionnels à l’étranger »

Cette soif de voyages est née d’un rêve d’enfant : « Je voulais m’expatrier au Québec ! J’y étais allée plusieurs fois et j’ai toujours aimé ce pays. » En 2011, elle y effectue d’abord un stage. Elle constate alors le manque d’informations sur Internet pour qui souhaite travailler à l’étranger. « J’ai donc centralisé sur un blog toutes mes démarches, mon vécu, des anecdotes, etc. »

Déçue par le système de santé et l’organisation du travail au Québec, elle repart. Mais pas pour la France ! Eve a attrapé le virus : elle traîne ses valises en Nouvelle-Calédonie, puis en Guyane. Et pose ses pénates aux Urgences du centre hospitalier de l’Ouest guyanais (Saint-Laurent-du-Maroni). Son blog voyage avec elle. Elle l’enrichit de conseils sur les diverses possibilités d’exercice hors Métropole. « Cela permet aux étudiants et aux infirmiers diplômés de créer leurs projets professionnels à l’étranger plus sereinement, grâce à des informations fiables, délivrées par des collègues passés par là avant eux. »

Eve a fait de nursetrotteuse.com un espace de partage entre infirmiers du monde. Y relatant aussi les pérégrinations d’autres soignants. On peut ainsi lire le récit d’un infirmier basque résidant en Angleterre ou d’un confrère breton en mission humanitaire en Guinée Conakry, en pleine épidémie d’Ebola.

Ouverture culturelle

Même entre les murs des hôpitaux, le dépaysement est garanti. « En Guyane par exemple, les hospitalisations peuvent être liées à des plaies par sabre, des morsures de serpent, du transport de cocaïne « in corpore », des infections par le virus Zika…. C’est très différent de ce que je voyais dans les hôpitaux de Marseille ! »

Soigner ailleurs implique aussi de tenir compte des coutumes locales. Ainsi, du rôle des esprits « boucan » chez les Kanaks, les populations autochtones de Nouvelle-Calédonie. « Pour certains Kanaks, [la maladie est causée] par une malédiction », explique-t-elle sur son blog. Il leur faut d’abord trouver la source de cette malédiction avant de se soigner « de manière occidentale. » Une ouverture culturelle qui se révèle « un atout dans le relationnel avec les patients ».

Emilie Lay

*http://www.nursetrotteuse.com/ et https://www.facebook.com/nursetrotteuse/?fref=ts

Pour ajouter votre expérience d’infirmier voyageur à nursetrotteuse.com, contacter Eve Jourdan sur le formulaire « contact » de son blog

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

27 réponses pour “Un blog pour les infirmiers et infirmières globe-trotters”

  1. Anne-Gaelle Bour Thépaut ma lynet, c’est pour toi!!!! Lol

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
270 rq / 1,562 sec