La Timone épinglé pour « Non respect de la radioprotection des travailleurs et des patients »

Suite à une inspection qui a eu lieu au mois d'Octobre, l'Autorité de Sûreté Nucléaire a séveremment épinglé l'Hôpital de la Timone (Marseille) pour non respect de la réglementation sur la radioprotection. Alors que l'ASN a demandé des mesures correctives pour protéger les personnels et les patients, la direction du CHU a répondu qu'elle allait déployer dès la fin de l'année un plan de formation concernant la radio-protection.

Un rapport accablant

C'est en termes cinglants que l'ASN a dénoncé le non-respect de la réglementation sur la radioprotection à l’hôpital de la Timone, suite à une inspection le 12 Octobre dernier au sein des 40 blocs opératoires du nouveau bâtiment médico-technique mis en service en novembre 2013. "Défaut majeur de culture de radioprotection", "Non respect de points majeurs, piliers fondamentaux de la radioprotection des travailleurs et des patients", "Gros manquements" à la réglementation ont été repérés par l'ASN.

Dans une lettre publiée sur son site, l'ASN "regrette" notamment que la plupart des demandes émises aient déjà fait l'objet de demandes similaires au détour de précédentes inspections, en 2012 et 2013.

Compte tenu du "défaut majeur" de culture de radioprotection relevé au sein des blocs opératoires de la Timone et de la teneur des demandes qui concernent une grande partie du personnel, l'ASN compte diligenter une nouvelle inspection à moyen terme centrée sur la radiologie interventionnelle.

Les personnels médicaux ont accès à la formation à la radioprotection depuis 2015 seulement, explique l'ASN. De ce fait, "très peu d'entre eux sont formés à ce jour". Or cette formation est exigée par le code du travail et constitue une condition sine qua non à respecter pour pénétrer en zones surveillées et contrôlées. Par ailleurs, une majorité des médecins n'a pas été formée à l'utilisation des générateurs X. Or les appareils sont utilisés par ces médecins en raison du faible nombre de manipulateurs en électroradiologie médicale. En outre, "aucun personnel médical utilisant les générateurs de rayons X n'a validé la formation à la radio-protection des patients" explique le rapport.

L'ASN a également noté que la dosimétrie passive est portée irrégulièrement  et que la majeure partie du personnel ne porte pas la dosimétrie opérationnelle lors des opérations en zones contrôlées. Le personnel ne connaîtrait pas, selon l'ASN, "l'utilité" de ces deux types de dosimétrie, ce qui "révèle le manque de formation" explique le rapport.


Parmi les autres critiques retrouvées dans le rapport : les chirurgiens ne portent pas les lunettes  de protection mises à disposition, les équipements de protection individuelle ne sont pas portés par certains personnels qui entrent dans les salles dotées d'un générateur X, aucun protocole n'a été rédigé pour les actes courants du bloc opératoire, les éléments utiles à l'estimation de la dose reçue par le patient ne sont pas toujours reportés dans les comptes rendus d'actes...

 LE CHU réagit

Alors que l'ASN a demandé à la direction d'allouer les moyens en radiophysique médicale correspondant au parc de l'établissement afin d'assurer la radioprotection, la direction du CHU a annoncé qu'elle allait déployer dès la fin de l'année un plan de formation dés médecins.

La direction, qui disposait d'un délai de deux mois pour répondre à la lettre de suite d'inspection de l'ASN à compter de sa publication le 2 novembre, prépare un plan d'actions, selon l'agence de presse médicale APM.

L'hôpital aurait ainsi déjà pourvu un poste laissé vacant à l'unité de radioprotection. Selon la direction de l'établissement, interrogée par APM, 70 médecins seront aussi formés dans les prochaines semaines et la remise en normes sera respectée dans le délai dont elle dispose.

Rédaction ActuSoins (avec APM et La Marseillaise)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

17 réponses pour “La Timone épinglé pour « Non respect de la radioprotection des travailleurs et des patients »”

  1. Aurelie Saudout Aurélie Saudout Caillol Elodie Nier-Marzuk

  2. Vous avez dit: D’ANGE HEUREUX biznes is biznes…☔️

  3. Sarah Ataouat dit :

    Malheureusement c’est pas le seul problème de cette hôpital qui est censé être un des meilleurs

  4. Miiss Lulu dit :

    Johanna Coulonges Bonillo

  5. Than Ourne dit :

    Si c’était le seul….

  6. Clara Biancotto Laura Abachian Céline Mathys Milàn Florence Rigolini Benoit Mouchet Delphine Boutin Nathalie Clement hum hum…

  7. Emie Mc Thibault Montay jamais au bout de nos surprises ! BMT power !

  8. quand j’étais à l’école d’IADE, on a eu un cours très intérressant et qui m’a été utile sur le terrain par la suite

Réagir à cet article

retour haut de page
292 rq / 2,461 sec