Urgences de Valognes : 2500 manifestants ont réclamé la réouverture

Samedi dernier, environ 2500 personnes - dont de nombreux élus - ont défilé dans les rues de Valognes (Manche) pour réclamer la réouverture des urgences de la ville, fermées depuis le 6 Aôut. 

urgences hopitalLe Centre Hospitalier Public du Cotentin (CHPC) avait été contraint de fermer temporairement le service des urgences de Valognes, faute de médecins urgentistes. En effet, le CHPC aurait besoin de 24 équivalents temps plein pour faire fonctionner ses deux services d'urgences et ses deux SMUR sur les sites de Valognes et de Cherbourg, et il n'en dispose que de 15.

Alors que le SMUR a depuis repris son fonctionnement normal, les urgences demeurent fermées et ce, "jusqu'à nouvel ordre" selon la direction de l'établissement.

Dans un courrier lu lors de la manifestation, Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, a assuré que tout était fait pour permettre la réouverture des urgences et la couverture des besoin de la population.

Interrogé par l'agence de presse APM, le président de l'association de défense des urgences de Valognes, Rémi Besselièvre, ne croit pas au manque de médecins pour justifier la fermeture. Il estime notamment "qu'en s'organisant mieux, il serait possible de trouver des urgentistes". Il craint que la situation actuelle ne préfigure la fermeture de nuit du service, comme cela est recommandé dans plusieurs rapports, notamment celui de l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales)

Rédaction ActuSoins (avec APM)

 

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
252 rq / 2,354 sec