La télémédecine, c’est maintenant, pour le CISS et le ministère

Une campagne vidéo pour informer le grand public et soutenir la dynamique de déploiement a été conçue par le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes en lien avec le Collectif interassociatif sur la santé (CISS).

La télémédecine, c'est maintenant, pour le CISS et le ministère

Capture d'écran

Support phare de cette action : une vidéo démontrant la valeur ajoutée du recours à la télémédecine vis-à-vis, d’une part, du cœur de cible que constitue le grand public – usagers et patients – pour valoriser une pratique médicale à part entière, sécurisée et « humanisée » et, d’autre part, des professionnels de santé – médicaux et non médicaux – pour aider à la connaissance d’initiatives et susciter la création de projets.

La vidéo illustre 3 modalités concrètes de prise en charge via le prisme de projets particulièrement exemplaires : Télé AVC Artois-Hainaut (centre hospitalier de Lens), le suivi clinique à domicile (SCAD) de patients insuffisants cardiaques (centre hospitalier universitaire de Caen), la prise en charge de patients détenus au sein d’une Unité Sanitaire (hôpitaux de Lannemezan).

Par le biais de ces 3 situations, les bénéfices de la télémédecine sont immédiatement compréhensibles : égal accès aux soins et amélioration des délais de prise en charge, maintien de la qualité du diagnostic par un partage des informations rapide et performant entre professionnels de santé, limitation des complications liées à une prise en charge trop tardive – en particulier pour les accidents vasculaires cérébraux (AVC) –.

Cette vidéo socle de la campagne sera complétée  de 3 vidéos « focus », dont la diffusion se fera de manière échelonnée. Chacune de ces 3 vidéos reviendra de manière plus détaillée sur l’une des prises en charge présentées dans la vidéo socle : patients victimes d’AVC, malades chroniques, patients détenus.

Avec cette action commune de promotion, le ministère et le collectif souhaitent faire acte de pédagogie auprès du grand public pour mieux faire connaître cette nouvelle modalité de prise en charge médicale, mais aussi auprès des professionnels de santé pour soutenir la dynamique croissante constatée sur le terrain et inciter localement à la création de nouveaux projets , sous l’égide des agences régionales de santé (ARS).

Rédaction ActuSoins (Source CISS et ministère de la Santé)

Télécharger la vidéo 

 Une enquête d'ActuSoins à relire : La télémédecine va t-elle changer le métier d'infirmière ? 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “La télémédecine, c’est maintenant, pour le CISS et le ministère”

  1. Seb Gonzy dit :

    Il y a de sérieuses économie a faire notamment dans certaines petites structures! On laisse les manip radio et on fait interpréter a distance!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
242 rq / 2,196 sec