La FHF, succursale du Medef ? Les syndicats dénoncent.

| 350 vues | | mots clefs : , , 2 réactions

La FHF plaidait récemment pour un assouplissement des à l'hôpital et une limitation des jours de RTT à quinze par année et par agent. Les infirmiers présents dans la rue ce 23 septembre (lire notre article) ont répondu, comme l'ont fait par voie de communiqués les syndicats.  

La FHF, succursale du Medef ? Les syndicats dénoncentIl faudrait aligner l’ensemble des hôpitaux sur un plafond annuel de 15 jours de RTT et mettre fin aux jours de congés « extra réglementaires » que sont le jour du maire, le jour de rentrée scolaire, etc. Telles sont quelques unes des propositions de la FHF pour que l’hôpital public contribue aux économies imposées par le pacte de responsabilité.

La FHF "reprend les mêmes thèses que le MEDEF qui veut remettre en cause les « 35 H » et diminuer le nombre de jours fériés ! (...) Le fond de l’affaire, c’est bien de mettre en oeuvre le « Pacte de responsabilité » dans les hôpitaux, en réalisant des économies sur les personnels", s'offusque Force Ouvrière.

"Le blocage des salaires, les restructurations hospitalières, l’asphyxie budgétaire des établissements, les suppressions de postes et de jours RTT, la remise en cause des acquis statutaires, l’aggravation des conditions de travail, ça suffit !", poursuit le syndicat qui "met en garde le gouvernement sur la situation dégradée des hôpitaux et sur la colère qui ne cesse de monter".

Les syndicalistes unanimes

"Sans doute l’hôpital allait-il bien mieux avant les accords (de RTT)  de 2001. On se demande alors pourquoi les réformes du système de soin ont été engagées 10 ans avant sans jamais réussir à régler le problème de l’organisation hospitalière", ironise la CFDT santé-sociaux pour qui la  "la FHF panique. L’annonce d’économies drastiques dans la santé fait frémir puisque la situation à flux tendu dans l’hôpital ne permet plus aucune marge de manœuvre simple".

Le syndicat "ne peut que déplorer, dans le rapport de la FHF, le tour de passe-passe qui fait porter aux 35 h tous les dysfonctionnements, y compris ceux dus essentiellement au management irresponsable motivé par la recherche exagérée de rentabilité de la T2A (tarification à l'activité)"


"Cependant ce qui ressort surtout de ce rapport pour la CFDT santé sociaux c’est l’incapacité de la FHF à supporter le dialogue social".

Le syndicat rappelle qu'il avait proposé "au ministère en 2013 le moyen de faciliter ces démarches locales, en instaurant la négociation annuelle obligatoire sur l’organisation et les conditions de pour aboutir à des accords opposables que les partenaires sociaux locaux engagés peuvent faire évoluer".

L' des médecins urgentistes de France (AMUF) s'est dite "consternée par les déclarations du président de la FHF". Pour Christian Prudhomme, de la CGT-santé, "le personnel hospitalier n'en peut plus et cette proposition qui vise à aligner tout le monde vers le bas sera vécue comme une provocation". Le syndicaliste juge que "la logique de la FHF est polluée par les orientations du Medef".

Rédaction ActuSoins

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “La FHF, succursale du Medef ? Les syndicats dénoncent.”

  1. eusebe dit :

    C’est tout le système qu’il faut foutre en l’air : les patients sont des clients, les soignants des agents de production, il faut être performant, efficient, atteindre des objectifs…
    Il faut surtout produire du fric (et ne pas trop en dépenser) pour engraisser des actionnaires ou des parasites (champions de l’éthique), et surtout ne pas se plaindre, car, parfois, il nous en reste encore un peu pour payer ses factures et manger.
    C’est quand la révolte ??

Réagir à cet article

retour haut de page
856 rq / 2,706 sec