Un coût de rentrée élevé pour les étudiants en soins infirmiers

Le coût de rentrée pour les étudiants de l’enseignement supérieur augmente d’année en année, ce qui peut plonger ces derniers dans de nombreuses difficultés. Pour les étudiants en soins infirmiers, s’ajoutent des problème d’inégalités financières face à l’accès à la formation. Selon la région, les frais d'entrée en IFSI varient de 93 à 7 300 euros !

Un coût de rentrée élevé pour les étudiants en soins infirmiersContrairement aux universités, les IFSI sont financés par les régions. Chaque politique régionale étant différente, le coût d’entrée en IFSI est différent.

« C’est une des faiblesses de notre formation, car un étudiant qui étudie en Alsace, par exemple, n’aura pas du tout les mêmes frais qu’un étudiant qui étudie en Bretagne », explique Merlin Descours, vice-président en charge des affaires sociales de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI).

Les frais d’entrée en IFSI, en supplément de d’adhésion universitaire de 184 euros, varient donc de 90 à 7 300 euros en France.

Disparités au niveau des bourses

Et les inégalités régionales ne se limitent pas aux frais d’inscription. Les bourses attribuées aux étudiants du secteur sanitaire et social sont aussi concernées, car elles aussi dépendent des régions, et non d’une politique nationale comme le sont celles des étudiants de l’enseignement supérieur. Certaines régions restent sur des montants fixés par un arrêté datant de 2005, alors que d’autres s’adaptent et s’alignent sur les bourses attribuées par le CROUS.

Alors que le coût de rentrée pour un étudiant de l’enseignement supérieur est estimé à 2 525,11 euros - indicateur FAGE -, celui d’un étudiant en soins infirmiers s’élèverait en moyenne à 3 584,10 euros.

En plus du matériel pédagogique à acheter et des frais d’entrée en IFSI, les étudiants doivent souvent payer plusieurs concours d’entrée dont les frais viennent s’ajouter au coût de la rentrée. « Cela leur permet de faciliter leurs chances d’accès, mais cela créé des inégalités entre ceux qui peuvent payer et ceux qui le peuvent pas », ajoute Merlin Descours.

 Vers une intégration universitaire

Les étudiants – même s’ils n’en sont pas toujours bien informés – ont accès aux services des CROUS (restaurants universitaires, logements universitaires, bibliothèques universitaires…).

Néanmoins, la FNESI propose une intégration universitaire des IFSI qui facilitera ces accès. Elle plaide aussi pour la mise en place de l’aide globale d’indépendance, qui permet d’aligner les bourses sur les besoins réels des étudiants et au transfert de la Sécurité sociale étudiante sur le régime général.

 Malika Surbled

A relire : Rentrée 2014 : des changements pour les étudiants infirmiers

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Un coût de rentrée élevé pour les étudiants en soins infirmiers”

  1. Lor'n Tblt dit :

    Euh non on ne manque pas d’infirmière! Pas avec tout ce chômage infirmier!! Arrêtez de vous inscrire en ecole en pensant décrocher un boulot direct parce que ça ne sera pas le cas!!! Mais bon les ecoles n’ont tjr pas decider de baisser les quotas d’entrée donc ça ne va pas en s’arrangeant =/

  2. C honteux!!!
    Après on dira qu il manque d infirmières !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
252 rq / 2,046 sec