Familiariser les nouveaux infirmiers à la « réa »

| | mots clefs : , 1 réaction

Le travail en binôme favorise l’ des infirmiers qui arrivent en . Une insertion en douceur pratiquée dans le Centre médico-chirurgical de Tronquières à Aurillac (Auvergne).

©Centre médico-chirurgical de Tronquières

©Centre médico-chirurgical de Tronquières

« Face à l’insuffisance de l’apport théorique des Ifsi sur le travail en service de réanimation, et le peu de stages offerts dans ces services, nous avons décidé de mettre en place, pour les nouveaux  infirmiers du service, un parcours d’intégration », explique Sylvie Markarian, surveillante du service.

L’équipe a en effet constaté que les nouveaux infirmiers peuvent être confrontés à de nombreuses difficultés techniques, théoriques et psychologiques.

« Il y a de nombreuses machines autour du patient et il y a un aspect psychologique important du fait de l’état lourd des patients, du pronostic vital souvent engagé ou encore du stress de la famille à gérer, indique Sylvie Markarian. Il faut familiariser les nouveaux infirmiers à cela. »

L’équipe a donc réfléchi à ce qu’elle pouvait mettre en place pour favoriser leur arrivée, améliorer leur intégration et éviter les échecs. Une initiative exemplaire qui a remporté, lors des Salons de la santé et de l’autonomie, le trophée de la Fédération de l’hospitalisation privée dans la catégorie Ressources humaines.

 En doublure pendant quatre semaines

La mise en place du dispositif s’est fait progressivement et a commencé par une série d’entretiens informels avec les nouveaux infirmiers. Puis l’équipe a concrétisé le dispositif avec la création d’un livret d’accueil qui présente le service au nouvel infirmier.

« Nous avons également instauré un temps de doublure de quatre semaines entre le nouvel infirmier et l’une des trois infirmières tutrices qui a en sa possession un livret d’adaptation dans lequel elle valide les compétences du nouvel infirmier, un peu comme le portfolio des étudiants », fait savoir Sylvie Markarian.

« Au départ, nous travaillons en binôme, ajoute Aurore Morais, infirmière tutrice. Puis, peu à peu je m’efface pour remplir davantage le rôle d’une aide-soignante. »

A l’issue des quatre semaines, les membres du service et l’infirmier font le point lors d’un entretien qui « permet d’avoir le ressenti de l’infirmier, et d’analyser les compétences maîtrisées ainsi que les difficultés rencontrées », souligne Sylvie Markarian.

Ils fixent ensuite ensemble des objectifs pour les quatre autres semaines à venir, sans doublure. Mais si les objectifs ne sont pas atteints, le temps de doublure est prolongé car le tutorat permet des transmissions d’expertises paramédicales, et donc le maintien de la qualité des soins.

« J’ai un très bon retour des nouveaux infirmiers sur ce dispositif, souligne Aurore Morais. Le fait d’être accompagnés réduit leur stress. » L’une des contreparties négatives : le service emploie un infirmier qui n’est pas immédiatement opérationnel car en formation.

Depuis la mise en place du dispositif en 2012, onze nouveaux arrivants infirmiers en ont bénéficié. « Ce type de dispositif devrait être accessible dans tous les services de réanimation, conclut Sylvie Markarian. Pour les nouveaux infirmiers, il s’agit d’une mise en confiance et permet une bonne l’intégration dans l’équipe. » 

Laure Martin

 

Ce dispositif a remporté, lors des Salons de la santé et de l’autonomie, le trophée de la Fédération de l’hospitalisation privée dans la catégorie Ressources humaines.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Familiariser les nouveaux infirmiers à la « réa »”

  1. Laula95500 dit :

    Bonjour,

    Dans la réa où je travaille on voudrait créer un guide d’accueil pour les nouveaux infirmiers et je voulais savoir s’il était possible d’avoir un exemplaire du livret d’adaptation s’il-vous-plait?

    Marine

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
210 rq / 1,615 sec