Stages : des propositions de la FNESI retenues

| 1 111 vues | | mots clefs : 7 réactions

Le 9 juillet, le Haut Conseil des Professions Paramédicales (HCPP) a entériné des changements pour la rentrée 2014 des étudiants en soins infirmiers en ce qui concerne leur formation. 

Stages : des propositions de la FNESI fédération nationale des étudiants en soins infirmiers retenues La partie clinique du diplôme d’Etat est aujourd’hui validée par l’acquisition de compétences ainsi que d’actes et techniques de soins.

Alors que l’approche par compétences, défendue par la FNESI (Fédération nationale des Etudiants en Soins infirmiers) depuis 2009, ne faisait pas consensus, elle est aujourd’hui plébiscitée pour garantir la posture de réflexivité de l’étudiant face aux soins pratiqués.

L’arrêté du 31 juillet 2009 devrait donc être modifié, supprimant la validation des actes et techniques de soins pour l’acquisition des crédits validant les stages et l’obtention du diplôme d’Etat.

 Le HCPP a également validé la mise en place du supplément au diplôme permettant de le “personnaliser” par l’adossement d’expériences et de l’acquisition de compétences transversales développées dans le cadre de différentes activités.

Par cette avancée, les ESI entrent dans le des étudiants. Sa mise en place permettra, entre autre, de valoriser les projets de mobilité, alors reconnus comme des expériences supplémentaires particulièrement dans le cadre de l’insertion professionnelle.

Former les tuteurs de stage

Durant les débats ministériels, la FNESI a également porté l’élaboration d’un cahier des charges pour la formation des tuteurs de stages, allant de pair avec un investissement financier et la reconnaissance de la mission d'encadrement dans les établissements de santé.

Au-delà de la modification de cet arrêté, il est donc nécessaire d’avoir un investissement dans la formation clinique des étudiants et notamment dans la rédaction de la Loi de Santé, récemment présentée par Marisol Touraine.

Dans ce cadre, la FNESI sera particulièrement vigilante à l’intégration du cadrage national de la formation des tuteurs et à l’ouverture des terrains de stage vers le secteur ambulatoire notamment dans les cabinets libéraux.

Rédaction ActuSoins, source communiqué de presse de la FNESI

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Stages : des propositions de la FNESI retenues”

  1. Rika Mat dit :

    Ca intéresse personne en juillet 😉

  2. eusebe dit :

    Je ne pense pas que les tuteurs fassent cela pour des hypothétiques pépettes ; il faut être motivé et disponible et ne pas croire que c’est de tout repos…

  3. Depuis quand les étudiants sont ils à même de décider – eux même – du contenu et des modalités de leur formation ???

  4. Rika Mat dit :

    Pour ma part, il semble planer un flou. Comment valider de la pratique si ce n’est pas en stage??!!
    Le tuteur s’engage, certe, comme tout infirmier d’ ailleurs pour encadrer les étudiants. Ce n’est pas une nouveauté.
    Quant à l’approche réflexive, elle existait déjà avec l’ancien programme.

  5. Mais non, ils seront validés à l’ifsi.. Et chouette des pépettes pour les tuteurs…

  6. Mathieu Guyon dit :

    le flou va encore plus régner sur l’évaluation des étudiants, on va retrouver des jeunes professionnels perdus en début de carrière…

  7. Rika Mat dit :

    Comment vont être jugées les compétences « pratiques » en stage?

Réagir à cet article

retour haut de page
1191 rq / 5,742 sec