AP-HP : Martin Hirsch apaise et temporise

| 693 vues | | mots clefs : , Pas de commentaire

Relance du dialogue social, effort sur le codage et la facturation, retour à l'équilibre en 2016 et maintien des principaux projets de restructuration en cours... Martin Hirsch se livre à un difficile équilibre.

AP-HP : Martin Hirsch apaise et temporise "Nous allons faire des efforts pour raccourcir les délais, rendre notre offre de soins plus lisible (grâce à un nouveau sité internet tourné plus vers les patients). L'accueil est tout sauf accessoire", a indiqué le nouveau directeur de l'AP-HP à nos collègues du Monde.

"Nous nous ferons ainsi mieux payer. Nous ne devons plus courir après eux par des lettres de rappel pour quelques dizaines d'euros, qui, mis bout à bout, font pour nous des dizaines de millions", a-t-il précisé.

T2A (tarification à l'activité) oblige, un effort particulier sera demandé sur le codage des actes et la facturation, a précisé Martin Hirsch, à l'occasion de ses voeux auxquels assistaient de nombreux salriés de l'institution, le 16 janvier dernier.

Alors que l'AP-HP accuse un déficit de 70 millions d'euros, Martin Hirsch ne revient pas sur l'objectif d'un retour à l'équilibre en 2016 : "l'atteindre n'est pas contradictoire avec des projets motivants et innovants. Au contraire. Nous vivons dans un pays où la réduction des déficits publics est une priorité, je ne vois pas pourquoi l'AP-HP n'y contribuerait pas". Mais "il ne faut pas confondre être une institution rentable et privilégier des malades plus rentables que d'autres".

Il ne compte pas non plus revenir sur les restructurations qui ne sont « pas une décision technique, mais un choix politique », a précisé Martin Hirsch . Décréter un moratoire sur les restructurations hospitalières publiques ?« Ce serait le plus beau cadeau donné à l'hospitalisation privée », a ajouté le nouveau patron.

Une relance du dialogue social

De ses voeux, les syndicats retiennent avec soulagement que le directeur de l'AP-HP a décidé de soigner le dialogue social. "Il a envoyé un courrier à l'ensemble des directions pour demander une relance du dialogue", indique André Guisti, délégué au CHSCT central de l'AP-HP.

Le directeur général envisage notamment le déploiement d'une politique d'accompagnement de l'encadrement : "Le malaise des cadres est une réalité car c'est vers eux que convergent toutes les tensions. Ils seront ceux vers lesquels convergera notre attention, notre appui, notre soutien".

La formation, l'apprentissage, la promotion professionnelle et les protocoles de coopération font partie des priorités. Ces protocoles "doivent être une possibilité donnée aux soignants d'exercer davantage de responsabilité tout en restant dans le cœur de leur métier."

A propos du dossier de l'Hôtel-Dieu, Martin Hirsch précise que "le calendrier et la méthode pour élaborer un projet consolidé et plus fédérateur, incluant l'hospitalisation à domicile, seront annoncés fin janvier". L'Hôtel-Dieu pourrait "être le lieu idéal pour bâtir le grand centre médico-économique dont l'AP-HP doit se doter". Le défenseurs d'un maintien des urgances devront attendre la fin du mois pour y voir plus clair.

Parmi les autres projets franciliens  cités : le Nouveau Lariboisière, l'Hôpital Nord et un rappochement plus accentué entre l'hôpital Henri-Mondor et le CHI de Créteil,...

Plus généralement, Martin Hirsch a présenté les dix leviers sur lesquels il souhaite agir. "Tout d'abord, un budget spécifique sera dégagé dès cette année pour améliorer notre force de frappe en matière de médico-économique. 

Le directeur général a également évoqué le développement et l'amélioration des systèmes d'information, la modernisation des petits équipements, la poursuite de la restructuration des plateaux de biologie, la mise en place d'indicateurs sur le taux d'utilisation des blocs opératoires, des installations radiologiques et des plateaux techniques.

Cyrienne Clerc

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
7302 rq / 9,414 sec