Corps inversés au funerarium: une femme incinérée à la place d’une autre

| 2 296 vues | 20 réactions

Les corps de deux femmes décédées ont probablement été inversés dans la chambre funéraire de l'hôpital Bichat à Paris: il a fallu que l'une d'elles, qui souhaitait être enterrée selon le rite catholique, soit incinérée pour que l'erreur apparaisse.

Corps inversés au funerarium: une femme incinérée à la place d'une autre"Une famille est venue à la présentation des corps, c'est probablement à cette occasion qu'il y a eu une inversion des corps dans la chambre mortuaire", a expliqué mardi à l'AFP Anne Costa, directrice adjointe des hôpitaux universitaire (AP-HP) de Paris Nord Val de Seine dont fait partie l'hôpital Bichat, confirmant une information du Parisien.

"Il y a eu une inversion et à l'issue, un contrôle ultime qui n'a pas été fait en profondeur", a-t-elle poursuivi.

L'erreur est apparue après la crémation d'un premier corps vendredi 4 mai. "Il se trouve qu'en réalité c'était le mauvais corps", a indiqué à l'AFP Me Antoine Labonnelie, l'avocat de Clair Obsèques l'entreprise de pompes funèbres mandatée par la famille, qui conteste que l'identification ultime, avant la mise en bière, a été mal faite.

Lors de la mise en bière, qui dans ce cas a été faite sans la présence de la famille, un agent de la chambre funéraire, un officier de police judiciaire et un représentant des pompes funèbres vérifient l'identité du corps.

Mme Costa évoque "un concours de circonstances malheureux". En l'absence de la famille, l'erreur n'a pu être empêchée, a-t-elle souligné. "Ce genre d'histoire est très très rare", a-t-elle encore fait valoir.

Le parquet civil de Paris a ouvert une enquête et Me Labonnelie a déposé mardi une requête auprès du tribunal administratif de Paris afin que les responsabilités soient établies.

Il affirme que les vérifications d'identité ont bien été faites juste avant la mise en bière du premier corps parti pour l'incinération. Selon lui, le bracelet à son bras portait le bon nom, mais ce n'était pas la bonne personne.

L'AP-HP, qui juge à première vue impossible que des bracelets aient été intervertis, a diligenté une enquête interne, indiquant qu'elle "reconnaît sa  dans cette affaire et en assumera pleinement les conséquences".

"Je n'ai jamais vu ça chez les opérateurs funéraires", a indiqué Me Labonnelie, qui compte de nombreuses pompes funèbres parmi ses clients. "Pour les familles, c'est apocalyptique, le deuil est impossible quand on n'a pas le bon corps", a-t-il ajouté.

La famille de la dame incinérée à tort, qui devait être inhumée le 9 mai selon le rite catholique, a repoussé la cérémonie. Le corps de la deuxième dame attend d'être incinéré conformément à ses dernières volontés.

Pour sa fille, qui avait organisé une cérémonie personnelle lors de la première crémation, "c'est insoutenable de se dire que son corps est toujours là, à pourrir à la morgue", selon l'avocat.

AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

20 réponses pour “Corps inversés au funerarium: une femme incinérée à la place d’une autre”

  1. Celia dit :

    faut arreter les medocs 😮

  2. KoKo dit :

    L’erreur est humaine…. et il n’y a pas mort d’homme, sans mauvais jeu de mots. En plus, ils se sont rendus compte de l’erreur. Faut arreter le sensationnel….

  3. coco dit :

    la fautes et humaine c est sur mes de tout façon même que ça soit punis ça répare pas ce qui est fait après ya des fautes deux voir trois fois plu grave qui elle ne sont même pas punis alors faut pas cherché a comprendre.

  4. Celia dit :

    Allez dire ça à la famille de la defunte , ou du moins ce qu’il en reste !!

  5. Corine dit :

    Si on revenait aux vrais valeurs, c’est à dire travailler dans la sérénité et non plus sous pressions, il faut faire de plus en plus vite, il y aurait moins d’erreurs. Là, nous sommes au courant, ms il y en a combien ou tt est passé ss silence. c’est claire, que c’est une grave faute professionnelle

  6. Martine dit :

    et stop avec les sanctions. l erreur est humained et avec le travailler olus pour s en sortir ou essayer de s en sortir les gens sont creves. meme Notre Seigneur a dit “laisser les morts enterrer les morts”

  7. Martine dit :

    j espere au moins qu elle etait bien morte

  8. Celia dit :

    Nous ne sommes plus dans l’erreur mesdames, mais dans la faute professionnelle ..Vous minimisez les faits , même si les faits se sont deroulés post mortem, il n’en reste pas moins que la ou les personnes concernées doivent être sanctionnées ::

  9. baptiste dit :

    Bon bah ça c’est fait.

  10. coco dit :

    oui Amandine a tout a fait raison moi aussi je serais choquée.après oui une erreur et vite arrivé comme on le dit souvent celui qui ne fait rien risque pas faire une erreur.

  11. Mag dit :

    Euh oui c’est important quand on fait son métier avec cœur et respect c’est important !

  12. Amandine dit :

    pour la famille je pense que c’est important!!! On sait qu’il y a plusieurs étapes pour faire son deuil et je crois que celle-ci aide beaucoup. Personnellement, j’aurais été très choquée.
    Infirmière dans un service, ça me semble assez improbable d’échanger les bracelets… Et même si c’est le cas on a encore une étiquette à “coller” sur le corps. Deux erreurs alors qu’on n’est jamais seul à faire la toilette mortuaire… Même avec des décès multiples, ce ne sont pas des urgences donc généralement on prend le temps de tout faire convenablement.
    Enfin l’erreur est faite. On est tous humain, ça peut arriver même si c’est difficile à vivre pour les familles. L’essentiel c’est que des excuses leur soient présentées.

  13. Magali dit :

    quelle hantise???est ce bien important ?elles ont mortes ,elles st mortes..

  14. Sophie dit :

    Bon je sais que ce que je vais dire peut choquer , mais il vaut mieux ça que d échanger des BB à la maternité !!! Mais bien sur quand on est concerné personnellement par ce genre d incident , ça doit être terrible de ne pouvoir dire adieu à la personne qu on aime et faire son deuil par la suite .

  15. Mag dit :

    Je pense qu’ils ne l’ont pas fait exprès, une erreur arrive vite, parfois les services de soins peuvent aussi être à l’origine de ces erreurs (une inversion de bracelet en cas de décès multiples dans un service est probable)… Quand aucune famille ne se manifeste on est forcé de se fier aux infos fournies par l’unité de soins …

  16. Irene dit :

    ELLES etaient bien mortes j’espere !!!! comment tu peux faire ça

  17. Marie dit :

    Alors ca ce craint

  18. Mag dit :

    Alors ça c’est vraiment ma hantise…

Réagir à cet article

retour haut de page
759 rq / 3,447 sec