Stomathérapie : une expertise infirmière

Un certificat permet aux infirmières de se spécialiser et d'acquérir une expertise dans l'appareillage des patients stomisés.

Stomathérapie : une expertise infirmière

"Colostomy Bear", outil pédagogique pour les enfants porteurs d'une digestive - © CC Ethicalcannibal

« Lorsque personne ne s’en occupe correctement et sérieusement, c’est la grande misère ». Michelle Guyot-Pomathios, infirmière stomathérapeute et présidente de l’Association Française d’Entérostoma-Thérapeutes (AFET), ne pèse pas ses mots lorsqu’elle évoque la prise en charge générale des patients stomisés.

Elle est même en colère. «  Il faut dire qu’avec environ 3 heures de cours théorique en IFSI, une infirmière ne peut pas vraiment être compétente dans ce domaine, sauf si elle a eu la chance de faire un stage ou de travailler dans un centre de stomathérapie ».

Lacunes concernant le matériel, absence d’éducation aux malades et mauvaise prise en charge de l’aspect relationnel sont les principales constatations professionnelles de Michelle Guyot-Pomathios. « Cela ne relève pas de la mauvaise volonté, mais de la méconnaissance du sujet » souligne-t-elle.

Interrogée sur ce thème, Sarah, infirmière en HAD, a le même sentiment. « Lorsqu’il s’agit d’un changement simple de colostomie, le soin semble évident. Par contre, lorsque l’appareillage est compliqué, sur une poche d’iléostomie qui ne tient pas et qu’il faut vidanger par exemple, je fais avec les moyens du bord et je me sens vite démunie. Le patient aussi ».

>> LIRE AUSSI - Les soins de stomies : les stomies digestives >>

En France, depuis l’accréditation, de plus en plus d’établissements choisissent de disposer d’une infirmière stomathérapeute. Celle-ci est en général titulaire du certificat clinique en stomathérapie. Souvent détachée à temps partiel ou à temps plein selon les besoins, elle exerce une fonction transversale.

Sa mission est d’assurer des soins de qualité en termes d’information, d’éducation , de soins techniques et relationnels auprès des malades. « Elle est aussi présente pour épauler et former ses collègues », précise Michelle Guyot Pomathios.

Les infirmières hospitalières ne sont pas les seules concernées par la formation. « Les sorties de plus en plus précoces des patients hospitalisés ne permettent pas une bonne éducation au sein même de la structure. Nous allons avoir davantage besoin d’infirmières expertes en libéral ainsi qu’en soins de suite » explique Michelle Guyot Pomathios.

En France, quatre écoles accréditées

Le certificat clinique en stomathérapie, bien que non homologué par l’Etat, l’est par le W.C.E.T (World Council of Enterostomal Therapists), association mondiale des infirmiers entérostoma-thérapeutes.

En France, 4 écoles (Bordeaux, Paris, Nîmes, Lyon) sont accréditées pour dispenser la formation. Celle-ci se déroule sur 44 jours à raison de 3 fois 3 semaines. Outre les soins aux personnes stomisées, le contenu permet d’acquérir des compétences pour les soins aux patients présentant des difficultés de cicatrisation, souffrant de troubles de la continence fécale ou urinaire, ou ayant subi une mastectomie.

Pour intégrer la formation, il faut justifier de 3 ans d’expérience professionnelle. Il faut aussi porter un projet et obtenir une prise en charge financière.

Il existe des sessions d’initiation, moins longues et moins coûteuses, pour celles et ceux qui souhaitent simplement approfondir leurs connaissances.

Malika Surbled

Pour aller plus loin : les formations en stomathérapie de nos partenaires

L'Agence nationale du DPC vient d'annoncer début mai 2021 que plus des 2/3 du budget annuel dédié à la formation des infirmiers libéraux étaient déjà consommés. D'ici quelques semaines, il ne sera plus possible de se former.
Avez-vous bien utilisé votre forfait annuel de 14h de formation prises en charge par le DPC ?
En partenariat avec Actusoins, vous vous proposons 8 formations DPC en Elearning avec une session débutant le 15 juin (mardi prochain) :
Prado IC & BPCO
Plaies, pansements et cicatrisation
Prise en charge du patient diabétique
BSI & DSI
Hypnose conversationnelle et hypnoanalgésie
PICC-line, CCI, stomies et autres soins techniques
Prise en charge du patient atteint d'Alzheimer
Oncologie, Prise en charge de la douleur à domicile

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

8 réponses pour “Stomathérapie : une expertise infirmière”

  1. franck douvilier dit :

    Ayant moi même vécu mon ami stomisée je dois rendre hommage aux infirmières de l’HAD pour leur soins bravo pour leur soins et leur professionnalisme maintenant rétablie mon amie vous remercie pour tout moi même en temps qu’infirmier je leur tire mon chapeau vraiment bravo pour votre travail…

  2. Catherine dit :

    Ne pas hésiter à obtenir ce diplome
    J’ai le certificat clinique depuis 5 ans

  3. […] se spécialiser et d’acquérir une expertise dans l’appareillage des patients stomisés.Via https://www.actusoins.com Partager cet […]

  4. Anonyme dit :

    @ William Vous vouliez une vraie stomie ? 😉

  5. Julien dit :

    ah oui ! j’avais ouvert les liens mais j’ai raté le 1er ! merci et excusez moi ^^

  6. Anonyme dit :

    @ Julien, vous l’avez en bas de l’article 🙂

  7. Julien dit :

    je suis étudiant et j’aurais voulu savoir s’il existait un site qui informe sur ce sujet ?

Réagir à cet article

retour haut de page
760 rq / 3,824 sec