Espace Expert

Rechercher une question

Poser une question Répondez à une question

Manipulation robinets : compresses ou mains propres ?

20 réponses

Bonjour !


Je suis en train d'encadrer une étudiante, qui me prend (gentiment!) pour une criminelle, parce que je manipule les rampes de perfusion à mains nues, juste après friction hydro alcoolique.

Pour elle, la manipulation doit se faire avec des compresses sèches.

J'ai pourtant l'impression de ne pas faire de faute d'asepsie avec mes mains propres.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'il y a des directives nationales , je n'en trouve pas ?

Signaler un abus Répondre à cette question

Réponse n°1

Réponse postée par : will

Plus 17 Moins 0

Qui peut le plus peut le moins.
Nous utilisons dans mon service un protocole compresses stériles/ gluconate de chlorexidine pour la manipulation des robinets. Pour les rampes, elles sont équipées de membranes antireflux. Elles sont utilisées après passage d'une compresse imbibée de chlorexidine.

Réponse n°2

Réponse postée par : BARBAR10

Plus 17 Moins 0

Vous devez vous référer aux recommandations de la HAS et de la SFHH (sociétéfrançaise d'hygiène hospitalière) consultables sur ce lien: http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/sfhh/2007_abord_vasculaire_SFHH.pdf qui précisent bien compresses stériles + antiseptique alcoolique pour VVP ou VVC.

Réponse n°3

Réponse postée par : LeZozio

Plus 15 Moins 0

En tant qu'étudiant, on m'a, depuis le début de mes stages, demandé de manipuler avec des compresses imbibées d'antiseptique.
Mais lors de mon dernier stage en 2ème année, je me suis fait taper sur les doigts parce que ce n'était pas économique et que je perdais du temps. L'explication de l'IDE était la même que j-ide59 qui me paraissait logique. Mais dès que je repassais avec un autre encadrant, je devais utiliser les compresses !
Etudiant, victime du savoir-faire de chacun.

Réponse n°4

Réponse postée par : Christian

Plus 22 Moins 8

La simple manipulation d'un robinet de tubulure, qui est tout sauf stérile A L’EXTÉRIEUR, à savoir l'ouverture/fermeture de l'une des trois voies sans l'ouverture du circuit intérieur par le fait d'ôter un bouchon ou une autre tubulure, ne nécessite en aucun cas une compresse stérile. Dès lors qu'il y a connexion d'un dispositif, seringue ou tubulure, dans le cône Luer dépouillé de son bouchon, c'est l'intérieur de ce même cône qui doit voir sa stérilité préservée, de même que celle du dispositif utilisé. La compresse stérile ne sert pas à manipuler ce qui n'est plus stérile depuis la préparation de la perfusion, mais à se préserver d'une mauvaise manipulation lors de la connexion qui amènerait à souiller les surfaces en contact avec le liquide perfusé. Elle doit donc être placée de telle sorte que l'on ne puisse toucher sa main avec l'embout par maladresse. Et comme elle est stérile, il est inutile de l'imbiber d'antiseptique.

Réponse n°5

Réponse postée par : berms

Plus 13 Moins 3

hum
manipuler les robinets/bouchons avec des compresses est une grande source d'erreur.
la compresse stérile ne le reste que le temps de toucher le premier robinet/bouchon (qui trainent dans le lit)
Du coup si on est logique les embouts de robinets et perfs ne peuvent etre touchés avec cette meme compresse, la question est : elle sert a koi alors cette compresse ? a faire une faute ?
A noter que dans le reférentiel il n'est nullemnt demander de manipuler avec des compresses, juste de désinfecter avant la manipulation, ce qui me semble plus réaliste est logique
"Désinfection des embouts et des robinets avant leur manipulation à l’aide de compresses
stériles imprégnées d’un antiseptique alcoolique"

Réponse n°6

Réponse postée par : zigou

Plus 14 Moins 6

Pour la manipulation des robinets sur une rampe ou au plus près d'un patient lorsque celui ci est porteur d'une VVC, il faut utiliser des compresses avec de la bétadine alcoolique. La compresse sèche n'est pas plus efficace que les mains nues puisqu'elle est poreuse et laisse ainsi passer les bactéries. Le fait de manipuler sans compresse est une faute qui peut s'avérer importante pour des patients immunodéprimés (avec qui je travaille). Pour les autres patients c'est un risque qui semble inutile à prendre...

Réponse n°7

Réponse postée par : kat13

Plus 8 Moins 2

Si mes souvenirs sont bons on manipule les robinets avec des compresse stériles et de la bétadine alcoolique. Ceci dit si tu ne touche pas le bout de la tubulure il n'y a pas de faute d'aseptie.
Mais pour encadrer les élèves il vaut mieux leur montrer compresse + bétadine.

Réponse n°8

Réponse postée par : laurane01

Plus 8 Moins 2

Bonjour !
Il est vrai qu'il est recommandé aux étudiants de manipuler les robinets sur KTP (sur rampes ou tubulures 3voies) avec des compresses. Mais ce n'est pas toujours facile et si la maitrise avec compresses n'est pas impec, il y a plus de risques de fautes d'aseptie que de le faire avec des mains correctement lavées + SHA mais sans compresses, en tenant la tubulure à distance du robinet.
Par contre pour ce qui est des KTC, il est nécessaire d'avoir compresses + antiseptique (différent selon lieu d'exercice, béta, chlorex, alcool).
Chaque professionnel de santé à appris de manière différente, je dirai que le principal est la sécurité du patient et qu'il est nécessaire d'utiliser la méthode que l'on maitrise le mieux.
Bon courage à tous.

Réponse n°9

Réponse postée par : Audrey IDE Bastia

Plus 5 Moins 2

Bonjour ! Moi j utilise des compresses steriles avec betadine alcoolique ! :)

Réponse n°10

Réponse postée par : will

Plus 5 Moins 2

Qui peut le plus peut le moins.
Nous utilisons dans mon service un protocole compresses stériles/ gluconate de chlorexidine pour la manipulation des robinets. Pour les rampes, elles sont équipées de membranes antireflux. Elles sont utilisées après passage d'une compresse imbibée de chlorexidine.

Réponse n°11

Réponse postée par : leilou

Plus 5 Moins 2

Je ne comprends pas pourquoi ma réponse a été mal notée parce que oui quand tu es à l'ifsi et j'en sors depuis 1 an seulement, on te demande de manipuler les rampes avec des compresses sté+ B alcoolique et oui il est normal de se poser ces questions en tant que futur professionnel histoire de ne pas travailler comme un cochon. La vie des patients en dépend.

Réponse n°12

Réponse postée par : manued31

Plus 1 Moins 0

Bonjour, selon le référentiel du CLIN (comité de lutte contre les infections nosocomiales), il est demandé de manipuler robinets et rampes avec des compresses stériles sèches OU imbibées d'antiseptiques majeurs. C'est ce à quoi doivent se référer les étudiants (j'ai fait passer les DE pratiques cette année)
Après les pratiques quotidiennes diffèrent entre services, entre ide, une fois diplômés.
PS: l'alcool à 90 n'est plus considéré comme un antiseptique majeur depuis plusieurs années et est déréférencé du chu (à toulouse en tout cas)

Réponse n°13

Réponse postée par : j-ide59

Plus 12 Moins 12

là où je bosse le protocole c'est compresses stériles et alcool dessus pour la manip des robinets, mais bon en pratique je manipule mains propres sans mettre les doigts dans la lumière de la tubulure, ce qu'une élève a du mal à faire ;)

Réponse n°14

Réponse postée par : manued31

Plus 0 Moins 0

Bonjour, selon le référentiel du CLIN (comité de lutte contre les infections nosocomiales), il est demandé de manipuler robinets et rampes avec des compresses stériles sèches OU imbibées d\'antiseptiques majeurs. C\'est ce à quoi doivent se référer les étudiants (j\'ai fait passer les DE pratiques cette année)
Après les pratiques quotidiennes diffèrent entre services, entre ide, une fois diplômés.
PS: l\'alcool à 90 n\'est plus considéré comme un antiseptique majeur depuis plusieurs années et est déréférencé du chu (à toulouse en tout cas)

Réponse n°15

Réponse postée par : stefinfirm

Plus 1 Moins 2

Bonjour, en ce qui me concerne, la manipulation des robinets se fait avec des compresses stériles imbibées d'alcool à 90%. Maintenant, il faut certainement regarder les protocoles du service.

Réponse n°16

Réponse postée par : leilou

Plus 1 Moins 3

Faut pas lui en vouloir. Je suis diplomée depuis novembre 2010 et oui à l'ifsi on t'apprends à toucher les rampes avec compresses sté voire compresses sté + béta alcoolique.

Réponse n°17

Réponse postée par : milia

Plus 0 Moins 3

bonjour,
pour ma part, tout dépend de ce que je manipule, lorsqu'il s'agit d'une CIP ou d'un KT central, j'utilise des compresses imbibées de béta scrub ou béta alcoolique, d'autant plus qu'il s'agit souvent de patients immuno déprimés ... c'est ce que j'ai appris a l'IFSI et ce que je vois faire dans les différent services. En ce qui concerne une VVP simple, j'utilise compresses stériles imbibées d'alcool, plus pour "boucher" le robinet le temps de mettre le bouchon ou d'adapter ma perf, ca évite de laisser le bout du robinet a l'air. il n'y a que pour les voie sous cut que j'utilise rarement de compresses ...

Réponse n°18

Réponse postée par : kat13

Plus 1 Moins 5

Leilou,

Tu n'as pas de soucis à te faire on manipule effectivement les robinets et tubulures avec compresses stériles + bétadine alcoolique c'est la procédure officielle du clin dans mon établissement j'ai aussi appris ainsi à l'IFSI (promotion 1998).
Tu as raison et tu es en accord avec l'aseptie !!!!

Courage à toi

Réponse n°19

Réponse postée par : Levofed 68

Plus 5 Moins 19

Sur VVC compresses stériles et antiseptique!
Sur VVP tampons non stériles et antiseptique!

Réponse n°20

Réponse postée par : Levofed 68

Plus 3 Moins 17

Sur VVC compresses stériles et antiseptique!
Sur VVP tampons non stériles et antiseptiques!

Pas encore membre ?

Vous devez être connecté pour répondre à cette question.

S'inscrire S'identifier

retour haut de page
265 rq / 2,718 sec