Défense de l’hôpital public : un mouvement qui prend de l’ampleur

Mars 2009 : la loi HPST (,patients, santé, territoires) est en lecture au parlement. Pendant ce temps, au sein de l’AP-HP, des médecins créent le Mouvement de Défense de l' Public (MDHP). Histoire d’un mouvement qui agace et prend de l’ampleur.

Pr Bernard Granger, un des leaders du Mouvement de Défense de l’Hôpital Public (MDHP) © DR

La suppression des services : une onde de choc

Suite à la présentation du projet de loi, le Pr Cabane, chef de service à l’AP-HP, écrit à Roselyne Bachelot pour s’insurger contre la suppression prévue des “services” dans l’hôpital.

Ce courrier suscite un vif débat parmi ses confrères qui considèrent que l’accès aux soins et la qualité des soins sont menacés.

Ils créent le MDHP autour de 3 objectifs : la non-suppression des emplois de soignants, une gouvernance plus équilibrée et le maintien des services.

La réduction des effectifs soignants en ligne de mire

Pour le Pr Bernard Granger, secrétaire du MDHP, « il est important de tout faire pour que l’hôpital ne soit pas assimilé à une entreprise industrielle ».

Soutenu par de nombreux syndicats, le MDHP a lancé une pétition nationale suivie par plus de 840 000 signataires et, en 2009, une manifestation unitaire rassemblait plus de 20 000 médecins et soignants.

Le gouvernement a dû reculer et les services n’ont pas été supprimés. L’objectif principal du MDHP ? Eviter la réduction des emplois soignants dans les hôpitaux publics.

« Si la tendance actuelle n’est pas corrigée, l’avenir de l’hôpital public est très sombre », confie Bernard Granger. « Il faut que l’hôpital soit mieux organisé et que les ressources allouées soient mieux utilisées ».

Bientôt auditionné par la commission Fourcade, le MDHP semble avoir acquis une certaine crédibilité.

Stéphane Desmichelle

Pour aller plus loin:

Le site du MDHP : http://www.mdhp.fr

Pour signer la pétition : http://petition-mdhp.fr

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Défense de l’hôpital public : un mouvement qui prend de l’ampleur”

  1. melo dit :

    je pense que au train où vont les choses les cadres infirmiers seront les plus mal payés de l’hôpital public pourtant ils cumulent toutes les emmerdes Alors l’hôpital public et son avenir je n’en ai plus rien à cirer un cadre infirmier écoeuré

  2. Aleks Andre dit :

    Une entreprise industrielle ? Mais c’est déja le cas et ce depuis des années. Et nos gouvernements en sont responsables. La gestion est comptable et on est considéré comme des ouvriers mettant des quenelles dans des boîtes de conserve. C’est comme ça. Cela dit j’adhère à son combat 🙂

  3. kiwi dit :

    Quand il s’agit de médecins acteurs, alors là les choses s’arrangent, ils sont ecoutés et leurs idées prises en compte et actives ! les autres on s’en tape mais bien! quand les infirmiers, aides soignants ,Infirmiers spécialisés (je pense aux IADE) se battent vraiment pour le maintien de la securité dans les soins (et les concernant, la sécurité au niveau de l’anesthésie) , et bien ils peuvent manifester, se battre , se faire gazer, se faire taper dessus par la police sur ordre du ministere, on s’en fout, on ne les écoute pas et même on invente leurs salaires, on redessine leur rôle, on dit des choses que l’on applique pas,ou encore on les ignore! ma foi… il faut faire des hautes etudes pour comprendre et agir pour le bien de l’hopital public! mais ces administrateurs à deux balles, eux ils n’y connaissent rien et ne sont pas dans les services! ils ne connaissent absolument pas les compétences et les devoirs des uns et des autres dans leur travail! en plus ils reçoivent des primes quand ils remettent de l’ordre (entendez par là, diminution du personnel, arrêt de distribution de materiel necessaire au bon fonctionnement d’un service, fiche de taches peu adaptées aux compétences des personnels, suppression de prime ou redistribution de prime) OU VA T’ON? alors petit personnels que nous sommes, allons en guerre , la force du peuple a raison mais personne n’ose!

  4. Cécile Furstenberg dit :

    à encourager!!!!!!!!!!!!!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
233 rq / 1,425 sec